Accueil Galerie Plan du site
:: Accueil :: Arachnides
Arachnides

Araignées, Opilions, (pseudo) Scorpions, Phrynes, Uropyges, Solifuges et Acariens.
Point commun ? 4 paires de pattes.

Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 4 décembre 2011
Morphologie des araignées

Parmi la classe des Arachnida se trouve l’ordre des Araneae, c’est-à-dire les araignées. Ces dernières ont une morphologie particulière avec des termes spécifiques. Voici une description de cette morphologie avec les termes qu’il faut utiliser.
Ce document ne prétend pas être exhaustif.
Marina CHAVERNOZ - juin 2011 Généralité
Les arachnides font partie des arthropodes au même titre que les insectes et les crustacés par exemple. Les arthropodes ont tous en commun un squelette externe (exosquelette) ainsi (...)



Lire la suite de l'article
mercredi 14 octobre 2009
Une araignée « végétarienne »

Elle serait l’exception qui confirme la règle : une araignée sud-américaine a un régime alimentaire presque uniquement végétarien. Son péché mignon : l’acacia, qu’elle vole aux fourmis !
Bagheera kiplingi se distingue par son goût très prononcé pour la verdure. L’espèce observée au Mexique est presque totalement herbivore, expliquent des chercheurs dans la revue Current Biology.



Lire la suite de l'article
samedi 6 juin 2009
Le genre Zoropsis en France
Discrimination des 2 espèces francaises

Discrimination des 2 espèces francaises.
Le genre unique Zoropsis appartient à la famille des Zoropsidae et n’est représenté en France que par 2 espèces : Zoropsis spinimana et Zoropsis media.
Cet article va permettre de définir quelques critères visuels permettant de les différencier.



Lire la suite de l'article
vendredi 16 janvier 2009
Les araignées et le parasitisme

Comme tous les êtres vivants, les araignées sont victimes de parasites. Parfois elles les sentiront à peine et parfois elles en mourront... Qui sont ces parasites ? Quelles sont leurs tactiques et quels sont leurs buts ? Qui sont les victimes ? Ces questions vont être abordées dans cet article. Au travers de définitions, d’exemples et d’illustrations nous pourrons prendre conscience de l’étendue du sujet, de sa complexité et des fabuleux mécanismes mis en place. Cet article n’a pas de prétentions (...)



Lire la suite de l'article
vendredi 12 décembre 2008
Fiche espèce
Scytodes thoracica
L’araignée cracheuse

Cet article décrit l’habitus de S. thoracica mais surtout sa technique de chasse un peu particulière.



Lire la suite de l'article
vendredi 7 septembre 2007
Hogna radiata vs. Lycosa tarantula
Fiche comparative

Lycosa tarantula (Linnaeus, 1758) et Hogna radiata Latreille, 1817 sont les 2 grands Lycosidae classiques de l’arachnofaune méridionale française.
Leur détermination n’est pas toujours sans poser problème pour le néophyte, aussi cet article tentera, sans prétention, de présenter les critères discriminants les plus évidents afin de bien distinguer ces 2 espèces.



Lire la suite de l'article
lundi 28 mai 2007
Les toiles d’araignées
De la toile géométrique à la toile irrégulière...

Vaste sujet que les toiles d’araignées ! La matière, les techniques de réalisation, les formes, l’utilisation que peut en faire l’être humain à travers la recherche, le domaine artistique... sont tous des éléments qui pourraient donner lieu à de très intéressants discours !
Pour le moment, nous allons nous contenter d’étudier un peu leur forme. Il faut savoir que certaines toiles sont spécifiques à une araignée, à un genre ou à une famille et que donc, une toile peut permettre « d’identifier » son occupante.



Lire la suite de l'article
vendredi 9 février 2007
Une araignée sociale du Gabon : Agelena consociata
(Araneae, Agelenidae)

Il existe 3 espèces d’araignées sociales au Gabon :
Une Theridiidae : Achaearanea disparata
Deux Agelenidae : Agelena consociata et Agelena republicana

Les biotopes des 2 espèces d’Agelena sont différents, A. consociata fabrique des nids beaucoup plus imposants qu’A. republicana dont les plus grands dépassent à peine 1 mètre de diamètre mais peuvent se succéder sur plusieurs dizaines de mètres...
Selon Darchen R. 1976, A. consociata préfère les forêts épaisses en bordure de marigots où les colonies peuvent construire d’immenses toiles alors que A. republicana, plus héliophile semble-t’il, préfère les berges des rivières, ses constructions sont plus légères et généralement se localisent à l’extrémité des rameaux.



Lire la suite de l'article
jeudi 8 février 2007
La prédation chez Anelosimus eximius
(Araneae, Theridiidae)

Il n’existe qu’une quinzaine d’espèces sociales parmi les 35000 espèces connues (Aviles 1997). Toutes ces espèces, sauf une dont le caractère coopératif n’est pas clairement établi, tissent des structures soyeuses communes, ce qui souligne le rôle de la soie dans la réalisation des tâches collectives. Ces araignées ne présentent aucune particularité morphologique par rapport aux espèces solitaires. Tous les individus sont capables de se reproduire et participent à l’ensemble des tâches. De plus, des individus isolés, expérimentalement ou naturellement (femelles gravides émigrantes), sont capables de tisser un piège dont les caractéristiques sont identiques à l’architecture des colonies (Pères 2000), mis à part la taille.



Lire la suite de l'article
Dernière mise à jour :
jeudi 2 mars 2017