[Iphiclides feisthamelii] Flambé du Roussillon

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : totor, Gyp', Noisette, PPer, bobabar

Avatar du membre
Canigou
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 18:26
Localisation : Pyrénées-Orientales
Contact :

[Iphiclides feisthamelii] Flambé du Roussillon

Message par Canigou » lundi 8 février 2010, 14:34

Bonjour,
Un cliché d'un Voilier blanc - Iphiclides podalirius feisthamelii (Duponchel) de seconde génération pour accroître le nombre de photos de la galerie concernant ce magnifique papillon. On remarque particulièrement les costales des ailes antérieures et les lunules des ailes postérieures qui sont d'une couleur jaune d'ocre ce qui les fait ressortir intensément vis à vis du fond blanchâtre des ailes. En outre, on note également que la 6ème flamme des AA se fond avec la bordure marginale noire.
A+

Image
Canigou : France : 5/7/2009 : Sant Andreu de Sureda : 66690
altitude : 35 m - Envergure > 75 mm
ref:54119
GGénus

Balises :

Avatar du membre
Juventino
Membre
Enregistré le : lundi 6 février 2006, 9:05
Localisation : Nice
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par Juventino » lundi 8 février 2010, 15:06

Merci!!!

Avatar du membre
Paolo Comte
Membre
Enregistré le : jeudi 30 août 2007, 18:49
Localisation : Eure et Loir et Vendée
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par Paolo Comte » lundi 8 février 2010, 19:23

Canigou a écrit :... En outre, on note également que la 6ème flamme des AA se fond avec la bordure marginale noire...
La nature possède des dons artistiques infinis et le hasard n'y est pour rien :0024: .

Merci Canigou.
Paul Théo
Concert infini de toutes sortes d'insectes à musique qui délirent d'ivresse nocturne dans les inextricables verdures. (Pierre LOTI)

Avatar du membre
Canigou
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 18:26
Localisation : Pyrénées-Orientales
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par Canigou » mardi 9 février 2010, 11:33

Je vous propose cette prise de vue inhabituelle d'un autre Iphiclides podalirius feisthamelii qui permet de voir les caractéristiques spécifiques des AA de ces papillons, vis à vis de l'Iphiclides podalirius podalirius :
- fond blanchâtre des AA,
- flammes d'un noir profond et épaisses,
- 3ème flamme des AA tronquée sur la nervure médiane de la cellule,
- 6ème flamme se fondant avec la bordure marginale,
- costales des AA jaunes
Bonne journée.
Image
Canigou : France : 12 8 2009 : Sant Andreu de Sureda : 66690
altitude : 35 m - taille : Envergure > 75 mm
ref:54111
GGénus

Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par Gyp' » mardi 9 février 2010, 11:41

N.B. : le critère de la 3ième bande noire tronquée au niveau de la nervure médiane n'est pas discriminant entre festhamelii et podalirius podalirius
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Avatar du membre
inachis ax
Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 26 août 2009, 16:26
Localisation : Rosny (93)/IDF
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par inachis ax » mercredi 10 février 2010, 8:33

La présence de jaune autour des ailes, contrastant avec le blanc sur le recto et le revers des ailes me fait dire que c'est bien Iphiclides podalirius feisthamelii. Mais est-ce vraiment un critère applicable ?
Le Paon du jour n'est dans aucune citation célèbre.
Axel :)

Avatar du membre
Canigou
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 18:26
Localisation : Pyrénées-Orientales
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par Canigou » mercredi 10 février 2010, 11:42

Bonjour Inachix ax,

Pour répondre à ton interrogation légitime, je t'invite à prendre connaissance du texte de la page 8 du livre Histoire Naturelle des LEPIDOPTERES ou PAPILLONS de FRANCE de J.B. Godart continué par P.A. Duponchel et édité en 1832.

Je profite de ta relance pour préciser que les Iphiclides feisthamelii apparaissent sous deux formes différentes :
- miegii pour les imagos de première génération, avec des dessins noirs plus épais,
- lotteri, mais j'ai lu également latteri, pour les imagos de seconde génération, voire troisième. Ces imagos sont moins chargés en dessins noirs, mais ils sont surtout plus grands que ceux de la première génération.
L'exemplaire montré en comparaison avec le I. podalirius par GYP en octobre 2008 était un miegii, alors que mes clichés concernent des lotteri .
A+
Modifié en dernier par Canigou le mardi 15 juillet 2014, 0:30, modifié 1 fois.
GGénus

circé
Membre
Enregistré le : mardi 9 mai 2006, 13:22
Localisation : Lyon

Flambé du Roussillon

Message par circé » mercredi 10 février 2010, 11:59

Merci Canigou pour les photos !

Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par Gyp' » mercredi 10 février 2010, 12:51

Oui : il y a aussi des descriptions beaucoup plus récentes (Higgins & Riley - 1971, P. Leraut - 2000, etc....) qui corroborent ces observations/descriptions .. :D

Le critère des marques jaune vif de la costa des AA est excellent (il est d'autant plus visible que la couleur de fond des ailes est plus pâle chez feisthamelii que chez podalirius podalirius).

Quant-à la taille IMMENSE des individus des dernières générations des P.O., elle est évidente simplement à l'oeil nu ... :idea:

Bref : la confusion entre les 2 espèces (ssp) est impossible lorsqu'on les a déjà observées in natura !
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Avatar du membre
Juventino
Membre
Enregistré le : lundi 6 février 2006, 9:05
Localisation : Nice
Contact :

Flambé du Roussillon

Message par Juventino » mercredi 10 février 2010, 17:18

elles sont très belles!!
Merci!!!
Ciao!!

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Lépidoptères »