Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

élevage de bourdons

Aménagez vos balcons et jardins pour favoriser les insectes.
Réalisez des élevages.

Animateur : alastor

Avatar du membre
chrisbombiculteur
Membre
Enregistré le : mercredi 26 avril 2006, 13:31
Localisation : chatillon 92

adoption d'ouvrières

Message par chrisbombiculteur »

bonjour

pour ceux qui ont des reines qui n'ont pas encore d'ouvrières mais qui ont déjà pondu : il reste une solution:

je vient de capturer une ouvrière de B pascuorum et une ouvrière B terrestris.

J'ai ajouté l'ouvrière avec leur reine respective et chaque reine a adopté leur nouvelle ouvrière bien que issue d'un nid différent et d'une reine différente mais de meme espèce.

ça devait aider la reine a tenir le coup et mieux nourir le couvain

à suivre

amicalement
chris
éleveur amateur de bourdons et fourmis (depuis plus de 20ans !)
shmelej
Membre
Enregistré le : mercredi 5 octobre 2005, 22:29

Message par shmelej »

J'ai des réponses à énormément de vos questions.
En bref, les conseils CLEFS

INDISPENSABLE: le pollen frais congelé. Evitez le pollen de tournesol qui est gravement carencé en protéïne et en certains a.a.

Climatisation: 29°, au moins 80% HR, c'est l'humidité qui est le plus difficile à établir. Toutefois, on peut maintenir des bourdons à 60%HR pendant un certain temps (mais fondation quasi-impossible alors).

Espèces faciles: pratorum, hypnorum.

Medium: terrestris, lucorum, cryptarum, magnus, pascuorum

Difficile: lapidarius, hortorum

Phase délicate: la fondation. Le truc le MEILLEUR est de fournir à une reine fondatrice, un morceau de cocon d'un autre nid + 2 ouvrières de ce nid (à défaut, quelques cellules operculées d'abeilles domestiques et deux ouvrières sauvags, même non conspécifiques, sauf hortorum). Refroisissez légèrement les deux ourvières au moment de les mettre en contact avec la reine (sinon, elles dominent la reine et c'est définitivement foutu). Comme les poules pondeuses, les reines de bourdons sont aussi motivées par un objet rond et tiède. Ce qui marche pas mal, ce sont des demi-balles de frigolite (polystyrène expansé) de 1,5-2cm de diamètre. La demi-balle est collée sur le fond de boîte par le côté plat.

Les reines de certaines espèces (terrestris et autres) aiment avoir un substrat à carder. Il suffit de lui fournir du PQ (sans déodorant!). Elle le carde et ça encourage son comportement nidificateur. Si vous avez du PQ qui provient d'une cage à campagnols (avec de la pisse d'icelui), c'est le summum! Vous pouvez gagner alors plusieurs semaines d'attente.

Pour cette phase de fondation, il est préférable d'utiliser de toutes petites cages. En élevage industriel, on utilisait des pots à yaourt modifiés. Lorsque le premier pain d'ouvière a émergé, il faut alors transférer le mini colonie dans une boite à 2 compartiments, dite "modèle De Jonghe". Un compartiemnt "intérieur", avec le nid, un compartiment "extérieur", où on amène la bouffe.

Pour la bouffe. attention de changer le sirop souvent car il y pousse des levures que les bourdons détestent. Pour le pollen, on le dispose frais dans une coupelle, dison 1g/jour pour une reine fondatrice avec ses 2 ouvrières. AU bout de 24 heures, il faut changer le pollen qui est devenu corrompu (imaginez: du steack tartare à 29° et 80% HR! Ca reste pas frais longtemps).

En ce qui concerne les parasites et maladies. Dans certaines zones, il y a des épizooties carabinées, du style 60-70% de reines infectées. L'un a parlé de Sphaerularia bombi, plus grave et plus répandu encore sont les nosémoses. Il y a aussi des bactéries bizzares, style "loques". L'utilisation d'antibiotiques est déconseillé (pour des raisons de santé publique).

La désinfection du matos d'élevage se fait idéalement au vinaigre d'alcool concentré qui tue les nosema.

Pour votre propre santé, faites attention que certains nids et des reines en hibernation peuvent être atteint d'Aspergillose (Aspergillus flavus). Il y a un risque très sérieux (mortel) pour votre santé. Raison pour laquelle j'interdi l'entrée des élevages de bourdons aux personnes immuno-dépressives (SIDA, greffes, autres maladies ou traitement imuno-dépressifs).

Ls colonies atteintes d'aspergillus doivent être détruites de la manière suivante: on fait un bain chaud avec beaucoup de produit de vaisselle et on trempe toute la colonie dedans. on met ensuite dans un sac poubelle le tout et hop, au conteneur. Je pense qu'on peu aussi bruler après le traitement au détergent. Eviter de bruler sans avoir d'abord fait éclater les spores dans le détergent.

Toujours question santé, n'oubliez pas que les bourdons piquent sérieusement. Lorsq'on les élève, on se fait piquer inévitablement. Sur 4 étudiants qui ont fait leur thèse de doc sur la vie sociale des bourdons chez moi, 3 ont fait des chocs anaphylactiques graves.

Règles de sécurité:
1) on entre pas seul dans un élevage de bourdons
2) on a des vêtement surs, non flottant, fermés, blancs (pour voir les bibiches échappées pardi). Avec des élastiques en bas de pantalon pour empêcher les remontées d'ouvrières le long des jambes.
3) le N° de tel d'un hopital et du samu sont affichés en grand
4) on a un kit anaphylactique auto-injectable A PORTEE IMMEDIATE DE MAIN (DANS SA POCHE DONC)
5) on connait les signes avant-coureur du choc anaphylactique
6) on accepte avec résignation l'idée qu'on peut mourrir en quelques secondes, de manière aléatoire, sans même avoir eu le temps de porter la main à sa seringue d'adrenaline (si une deuxième personne est présente, ce scénario de choc rapide peut ne pas être mortel)

Désolé de vous avoir un peu refroidi mais je sors d'en prendre! Toute l'organisation de mon labo est modifiée à cause d'un accident il y a 3 semaines. Je n'ai pas encore terminé de négocier avec le médecin du travail et tous mes assistants font des stages de secourisme.

Bye, Pierre
bmerrien
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : la foret fouesnant Finistere

elevage de bourdons

Message par bmerrien »

Bonjour !
Bon c'est encore raté pour cette année, ma dernière reine est morte.
J'ai bien retenu le pollen frais et elles en était friandes mais il doit manquer encore quelque chose ou un "tour de main" .
mais depuis le temps que j'insiste j'ai grand espoir d'y arriver un jour, avec votre aide bien sûr.
On verra ça pour Mars 2007.j'ai tout ce temps pour être preneur d'info si vous en avez encore.
Avatar du membre
chrisbombiculteur
Membre
Enregistré le : mercredi 26 avril 2006, 13:31
Localisation : chatillon 92

reprise de l'élevage de bourdons

Message par chrisbombiculteur »

bonjour a tous!!

bonne nouvelle la saison de bourdons a repris sur paris depuis le 20 fevrier 2007 ; les 1eres spèces sont B Terrestris et B Pratorum ; hier le 28 fevrier j'ai vu ma 1ere B Lapidarius et une autre espèc que je n'ai pas eu le temps d'identifier....:(

Bref , j'ai recommencé mes tentatives d'élevage avec toujours le pollen frais de Pollen on line (Percie du SERT) avec du pollen de "fruitiers" ; température 29 degrés Celsius et essaye de mainternir 60% humidité ; j'ai ajouté un leurre : 2 boulettes de cire d'abeille pour faire un faux couvain.... reste a attendre ; j'ai aussi ajouté un peu de paille issue de mon élevage de souris (on sait jamais) et toujours un peu de mielilué a 50% dans un petit bouchon de bouteille d'eau en platique dans lequel il y a un peu de papier absorbant pour ne pas que les reines se noient!

Et enfin une boulette de sopalin himide pour humidier les boites....;jedois controler mes boites cet ap car je laisse les reines tranquille le plus possibe et j'inspecte tous les 3 jours....

voilà ; pour ceux qui veulent réessayer cette année je leur souhaite aussi bon courage et pres a leur donner toutes les infos que je peux

amicalamaent
chris
éleveur amateur de bourdons et fourmis (depuis plus de 20ans !)
Avatar du membre
hexapoda
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 12 octobre 2005, 14:14
Localisation : Niort 79 - Poitou-Charentes - France

Message par hexapoda »

j'ai capturé une reine le 11-II :) sur le capot d'une camionnette ... je ne vais pas me lancer dans l'élevage ... faute de temps , je la maintiens en vie - hum du bon miel multi-fleurs d'abeilles creusoises - avant de la relacher - les conditions sont un peu extrème en ce moment .... elle attend donc en bourdonnant pas toujours joyeusement ....
hExApOdA :)
-->"on n'est clair qu'à la condition d'être obscur." Fabre
-->"INSECTA esse PERFECTA." Aldrovand, détourné par Paulian
--> courreur de bouses et autres fèces en poitou-charentes + vendée et ailleurs aussi !!!
bmerrien
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : la foret fouesnant Finistere

Message par bmerrien »

Bonjour à tous ,
c'est reparti pour les essais,
2 b.terrestris et 1 b.pratorum en batterie, j'ai eu l'année pour bien mijoter tout cela. je vais aussi tenter un élevage extérieur...
on en reparlera sûrement
à bientôt.
apialsace
Membre
Enregistré le : mardi 3 avril 2007, 16:25

Message par apialsace »

Bonjour je suis nouvo sur le forum.
je suis apiculteur et je tente depuis 2 ans de faire un elevage de bourdon. jusque là sans réussite mais cette année j'ai de l'espoir. Je vous remercie tous j'ai trouver sur ce forum beaucoup d'info utiles.

a++
guillaume
Le miel est bon, la piqûre douloureuse, mais la souffrance rend ce met encore meilleur...
Avatar du membre
chrisbombiculteur
Membre
Enregistré le : mercredi 26 avril 2006, 13:31
Localisation : chatillon 92

nouvelles ponte de we

Message par chrisbombiculteur »

bonjour

on est dimanche soir et je viens de rentrer de we ; je controle et là oh merveille : les nouvelles reines mise en incubateur ont commencé a pondre 48h apres leur capture!

soiy un total de 9 reines!!!! (bombus terrestris) selon le methode décrite ci dessus
et dans la cage de vol ou j'avais laissé quelques reines ensemble et des bouchons de bouteilles avec pollen en pate ou miel dilué : une associations de 2 reines en train de praparer la ponte dans un bouchon ou il y avaiy du pollen!!!

pour savoir lorsque les reines sont pretes dans la cage j'ai remarqué qu'elles se tenaient sur les parois de la cage (en bois) complètement à plat comme si elles voulaient couver (en étirant l'adbomen) ; a ce moment là elles peuvnt etre mise en incubateur et isolée..
à suivre
éleveur amateur de bourdons et fourmis (depuis plus de 20ans !)
bmerrien
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : la foret fouesnant Finistere

élevage de bourdons

Message par bmerrien »

Essais:
j'ai récupére une femelle de "bourdon terrestre" (je pense..)tout début Novembre.
Mise en élevage, elle a tout de suite pris l'allure de fondatrice avec l'étiration de son abdomen et entame depuis la fabrication de ses pots à miel.
Question :peut elle pondre sans avoir connue une diapause d'hiver ?
jeanaddi

élevage de bourdons

Message par jeanaddi »

Oui,tout à fait.J'ai trouvé dans la littérature des cas similaires signalés dans le Sud de la France.
Les reines nées courant du printemps-été se mettent à élever du couvain à l'automne si les conditions
sont favorables.L'auteur signalait avoir trouvé des nids tout à fait actifs ,visiblement mis
en place à l'automne et qui passaient l'hiver.Il y a probablement une diapause,mais qui peut se décrocher
de la saison.

A noter que dans les élevages industriels,ils arrivent à éliminer la diapause en les endormant,
si je me rappelle bien à l'azote.

Pour ma part,je démarre des nids assez tôt en saison et si je les aide (nourriture,chauffage),
les reines et mâles apparaissent assez tôt en saison (mai).J'ai constaté que certaines nouvelles reines
après une période d'activité très limitée (sauf sorties pour fécondation) se mettaient à pondre
à un moment donné et donnaient lieu à un nid de 2ème génération.Mais sous le climat belge,pas question
de survivre à l'automne...

Retourner vers « Nichoirs, jardins d’insectes — Élevages »