Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Hyméno à rallonge inconnu

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Tifaeris »

Bonsoir,

Je pensais trouver quelque chose pour ce superbe hyménoptère, avec cet habitus particulier. Eh bien non !
Ce qui me semblait le plus proche ne correspond pas, à savoir Heydenia pretiosa qui a un fémur beaucoup plus gros et le genre Calosota qui ne me semble pas avoir cette dépression entre les antennes, les yeux sont plus gros aussi je trouve.

Du coup je ne sais même pas à quelle famille il appartient. Peut être Eupelmidae ?
Je n'ai pas de note de mesure, j'ai du la perdre avant, donc la taille n'est vraiment qu'estimée, mais je me souviens qu'il était très petit.

Si quelqu'un connait la bête ou a une idée.

Je pense que la chose orange qu'il a sur l'avant gauche de la tête est un acarien qui se balade, on voit sur la vue de profil qu'il en a plein dessous.

Image
Jessica Joachim : France : Mazères : 09270 : 06/06/2020
Altitude : 243 m - Taille : 4 mm de mémoire
Réf. : 267543

Image
Jessica Joachim : France : Mazères : 09270 : 06/06/2020
Altitude : 243 m - Taille : 4 mm de mémoire
Réf. : 267544

Image
Jessica Joachim : France : Mazères : 09270 : 06/06/2020
Altitude : 243 m - Taille : 4 mm de mémoire
Réf. : 267545
Jean59
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 6 juin 2013, 15:17
Localisation : Cambrai

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Jean59 »

Bonjour,
le genre figure en galerie.
baudric
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2018, 15:35
Localisation : Yvelines

Hyméno à rallonge inconnu

Message par baudric »

Pour moi c'est bien un Eupelmidae J'en était arrivé au genre Eusandalum hier avec la clé anglaise (forme pronotum, aspect des antennes), mais j'avais peur que dans le sud il y ai d'autres genres dans le sud de la France mais vu l'indice de Jean59 ça doit probablement être ça pour le genre, pour l'espèce, bonne chance :mrgreen: , hier j'ai essayé d'identifier quelques Eupelmidae que j'ai pris cette année, j’étais tout content d'arriver facilement au genre Eupelmus, je cherche une clé du genre et la je tombe sur un doc de 330 pages :0005: . Je suis traumatisé !
Jean59
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 6 juin 2013, 15:17
Localisation : Cambrai

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Jean59 »

Re-bonjour,
c'est bien le genre Eusandalum, très caractéristique. Concernant le genre Eupelmus, il a été révisé récemment (Fusu, 2017; Gibson et Fusu, 2016; Al Khatib et al., 2014). Les Eupelmidae ne sont pas mon principal centre d'intérêt mais j'en ai cependant une petite collection et avec ces travaux récents j'ai identifié une vingtaine d'espèces d'Eupelmus. Pour Eusandalum le travail de base reste la révision de Boucek de 1967. Plus récemment Askew et Nieves-Aldrey (2006) ont publié une clef des espèces espagnoles, mais qu'ils indiquent largement adaptée de celle de Boucek. Les Eusandalum sont des insectes plutôt rares et personnellement je ne connais que Eusandalum inerme (Ratzeburg).
Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Tifaeris »

Bonjour,

Merci beaucoup à tous les deux !

En effet dans le sujet de celui en galerie la description des antennes correspond (scape très long, pédicelle (petit-moyen, horizontal), 1 segment annulaire (pas super visible sur mes photos), funicule à 7 longs segments, massue antennaire (dernier segment, petit, en forme d'ogive).
Et ils parlent dans la clé Catalane de cette profonde dépression sur la face.
Je ne sais pas pourquoi je ne m'étais pas arrêtée dessus... La taille était grande par rapport au mien mais bon ça ne suffit pas vu le nombre d'espèces.

Sur FE ils disent qu'en France il n'y a que Eusandalum walkeri, mais bon Eusandalum inerme est d'Italie et d'Espagne alors pourquoi pas de France.

Aha oui Baudric 330 pages juste pour un genre il y a de quoi s'arracher les cheveux ! Moi qui n'identifie que sur photo, si je ne peux pas aller à l'espèce ça me convient quand même, du moment que j'ai tout essayé et que je suis certaine de ne pas pouvoir aller plus loin.

J'ai trouvé la clé ici
Bon ben ici je ne pense pas qu'on puisse aller plus loin ? Même si dans la clé le gastre pas plus de 1,15 fois plus long que le reste du corps (donc tête + abdomen?) pourrait coller avec walkeri, ainsi que la petite taille, pour la nervation je sais pas trop, et pour le dernier tergite il me parait court si je l'identifie bien (à moins que ce petit bout ne soit un appendice supplémentaire), par contre impossible d'y voir une carène. Et je ne sais pas si c'est un mâle ou une femelle !
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Hyméno à rallonge inconnu

Message par pierred »

L'extrémité de l'abdomen n'indique pas une femelle ?
Je me suis posé la question.
Pierre D.
Jean59
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 6 juin 2013, 15:17
Localisation : Cambrai

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Jean59 »

Bonjour,
Eusandalum inerme est aussi connu de France, cité par Boucek (1967) de plusieurs localités, mentionné aussi dans Taxref, et je le connais personnellement du Jura. Mais ici il ne peut s'agir de cette espèce qui a le gastre beaucoup plus long, le dernier tergite du gastre beaucoup plus allongé, les antennes s'amincissant vers l'extrémité (en vue de profil) comme c'est le cas pour l'autre sujet concernant concernant Eusandalum. Ici j'y verrai bien E. walkeri, espèce d'ailleurs figurée par Boucek (1967) page 269, et qui est suffisamment caractéristique pour figurer dès le début des deux clefs citées.
Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Tifaeris »

Ah oui super merci ! En plus dès la suite de la clé il est dit que pour les autres espèces le rétrécissement des antennes à l'apex est valable pour les 2 sexes. Chouette !
Jean59
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 6 juin 2013, 15:17
Localisation : Cambrai

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Jean59 »

Ici il s'agit d'une femelle.
Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Hyméno à rallonge inconnu

Message par Tifaeris »

Tu vois ça a l’extrémité de l’abdomen ?
Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »