Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

MIRIDE VERT

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : guillaume, lauzette, Fraf

Avatar du membre
YGLO-75
Membre
Enregistré le : lundi 14 septembre 2009, 19:28
Localisation : PARIS 75009

MIRIDE VERT

Message par YGLO-75 »

Image
YGLO-75 : France : ÉCORCHES : 61160 : 20/06/2020
Altitude : 207 m - Taille : 5 mm
Réf. : 261254

Toujours des problèmes pour identifier les petits mirides "vert" !
Après avoir navigué dans la galerie, je pencherai pour Adelphocoris.
Si oui, lineolatus ou quadripunctatus ?
Mais je fais peut-être fausse route.

Merci de votre aide.
On ne touche qu'avec les yeux !

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Admin-galerie
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

MIRIDE VERT

Message par The Ghost Nightjar »

Non, c'est un autre genre. Un genre de la même tribu où mâle et femelle ont des habitus très différents. Et c'est vrai que la femelle peut être confondue avec A. lineolatus ;-)
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Avatar du membre
YGLO-75
Membre
Enregistré le : lundi 14 septembre 2009, 19:28
Localisation : PARIS 75009

MIRIDE VERT

Message par YGLO-75 »

Merci de ta réponse et excuse le retard de la mienne (j'ai été pas mal perturbé ces derniers jours) !
Mais elle me laisse relativement perplexe ... ignorant tout des habitus des MIRIDÆ et de leur biologie.
Où pourrais-je m'informer ?

Merci encore
On ne touche qu'avec les yeux !

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Admin-galerie
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

MIRIDE VERT

Message par The Ghost Nightjar »

Pour moi, c'est la femelle d'un Miridae qui commence par S ;-)
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Hétéroptères »