Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Conseils coléos

Chasse, observation, techniques de collection Vos secrets
-----> par ici !

Animateur : alastor

Avatar du membre
Lacrimozart
Membre
Enregistré le : lundi 19 août 2019, 12:16
Localisation : Orléans

Conseils coléos

Message par Lacrimozart »

Bonjour !

Encore néophyte dans la préparation des insectes (seule une petite dizaine d'exemplaires préparés), je ne me suis pas encore lancée dans les coléos, que je trouve impressionnants. Or, j'ai trouvé ce matin un beau lucane mort au bord du chemin, je l'ai donc récupéré pour enfin me lancer dedans. Là il est au congélo pour éviter que les parasites ne se développent 8-)
En farfouillant le forum à la recherche de techniques de ramollissage et préparation, quelques questions (sans doute stupides...) me viennent à l'esprit, donc si quelques connaisseurs pouvaient éclairer ma lanterne ce serait très appréciable :mrgreen:

- Concernant le ramollissage, j'ai décidé d'opter pour la technique de l'eau tiède avec quelques gouttes de liquide vaisselle, mais il est indiqué nulle part la quantité d'eau pour la quantité de liquide vaisselle ? Par ailleurs c'est bel et bien dans l'eau qu'il faut placer le coléoptère ?

- A propos de la préparation : je vois partout qu'il faut piquer le coléo dans le haut de l'élytre droit. Seulement, je souhaite déployer ses ailes, ce qui est impossible si l'élytre est piqué avec l'aile dessous ? :0005: Du coup, où piquer, puisque le thorax est proscrit ? :?:

Merci d'avance pour vos réponses à ces questions qui sont bien stupides mais néanmoins essentielles : je ne veux pas prendre le risque de gâcher ce lucane !

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Conseils coléos

Message par vanderbergh »

Tu peux ouvrir l'élytre d'un coté seulement :wink:

Cornumutila
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 9 mai 2011, 23:24
Localisation : Narbonne Aude (France)

Conseils coléos

Message par Cornumutila »

Bonjour,
Salut Christian. Non, Lacrimozart, ce ne sont pas des questions stupides. Tout entomologiste s'en est posé des questions et pas qu'un peu, surtout en débutant, mais pas seulement. J'ai même l'impression qu'à mesure qu'on avance dans les années, toujours de nouvelles questions apparaissent. Conclusion : autant s'y habituer tout de suite. :0009:
:lol: :lol: :lol:

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Conseils coléos

Message par vanderbergh »

Salut Robert, et pour le matériel c'est pareil , j'ai découvert il y peu (3ou 4ans) un merveilleux outil dont je ne peux plus me passer: le cure-dents en bois :D

Avatar du membre
Lacrimozart
Membre
Enregistré le : lundi 19 août 2019, 12:16
Localisation : Orléans

Conseils coléos

Message par Lacrimozart »

vanderbergh a écrit :
lundi 1 juin 2020, 19:30
Tu peux ouvrir l'élytre d'un coté seulement :wink:
Merci pour la réponse, mais je compte ouvrir les deux élytres pour déployer des deux côtés :0002:
Du coup, l'épinglage s'avère laborieux, et sur les photos de coléos déployés, je ne vois l'épingle nulle part (trop petite pour être visible ?) :?:

Sinon, j'ai trouvé mes réponses concernant le bain pour les ramollir, j'ai hâte de m'y mettre !!

Avatar du membre
Nico
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 13 septembre 2004, 6:23
Localisation : Lussant geles

Conseils coléos

Message par Nico »


Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Conseils coléos

Message par Mikkoleop »

vanderbergh a écrit :
mardi 2 juin 2020, 12:15
Salut Robert, et pour le matériel c'est pareil , j'ai découvert il y peu (3ou 4ans) un merveilleux outil dont je ne peux plus me passer: le cure-dents en bois :D
J'ai découvert pour ma part l'usage du treuil, pour haler mes Titanus giganteus jusque dans mes boîtes de couches :wink:
Blague à part, Christian, je suis intéressé par ta trouvaille. Je suppose que c'est pour soulever les élytres ? Et que lesdits cure-dents sont ceux qui sont aplatis avec un bout plus ou moins trapézoïdal, et pas les ronds à bout pointus ? Et que tu ne les réserves pas aux coléos qui, comme les Macraspis, sont de couleur ivoire ? :lol:
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Avatar du membre
entomofou
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Saint Agnant de Versillat (23)
Contact :

Conseils coléos

Message par entomofou »

Pour ouvrir les ailes d'un coléoptère :

- à l'aide d'une pince, ouvrir les élytres (il faut forcer un peu, c'est du solide !)
- écarter les ailes pour voir le dessus de l'abdomen
- piquer juste en dessous du scutellum (c'est plus esthétique, à mon sens, pour ce genre de préparation)
- maintenir élytres et ailes dans la position souhaitée (en mettant un bout de polystyrène de la hauteur du corps sous les ailes), pareil pour les pattes et antennes et laisser sécher.

Nota : pour maintenir les ailes en place pendant le séchage, éviter de piquer dans l'aile mais utiliser des bandelettes de papier transparent, comme pour la préparation d'un papillon.

Avatar du membre
Lacrimozart
Membre
Enregistré le : lundi 19 août 2019, 12:16
Localisation : Orléans

Conseils coléos

Message par Lacrimozart »

Merci pour vos conseils ! La bébête est étalée, j'ai eu un peu de mal à l'épingler (la carapace c'est du solide !! :0005: ), et aussi peur de tout casser en ouvrant les élytres, mais tout va bien.
J'ai évidemment gardé la méthode avec le papier transparent pour les ailes, et ça devrait rendre plutôt bien d'ici trois semaines de séchage. :bienvu:

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Trucs et astuces d'entomologie »