Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations sont systématiquement refusées.
Cette note s'adresse aussi aux membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Apanteles sp. F] Térébrant problématique

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Trana
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 12 mai 2012, 16:37
Localisation : Val d'Oise
Contact :

[Apanteles sp. F] Térébrant problématique

Message par Trana » mardi 13 août 2019, 17:10

Bonjour,

L’insecte que voici sur fenouil est, je pense [restriction de pure forme], une Braconidae.


Photo 1

Image
Bernard Mallet : France : Eaubonne : 95600 : 07/08/2019
Altitude : 53 m - Taille : 4-6 mm
Réf. : 237860


Photo 2

Image
Bernard Mallet : France : Eaubonne : 95600 : 07/08/2019
Altitude : 53 m - Taille : 4-6 mm
Réf. : 237862


Photo 3

Image
Bernard Mallet : France : Eaubonne : 95600 : 07/08/2019
Altitude : 53 m - Taille : 4-6 mm
Réf. : 237863


Sur la première photo, on remarquera l’hypopygium. La gaine de l’ovipositeur est plus courte que l’abdomen.

La deuxième permet de compter les flagellomères, au nombre de 16 (seize). Certaines des cellules de l’aile apparaissent en creux, c’est un simple artefact optique (que je ne m'explique pas !). Le fruit de fenouil permet d’apprécier la taille de la femelle, plus proche de 5 que de 6 mm. La gaine et les pattes semblent claires en raison d’une brindille située entre elles et l’objectif (mais les tarses et la gaine sont bien foncés).

La troisième photo montre une nervure partant du pterostigma, qui est épaissie et non terminée.


Concernant l’identification, je suis perplexe ; il s’agit sans doute d’une Braconinae, mais aller au-delà me semble difficile.

Sans doute saurez-vous éclairer ma lanterne ?

Trana
Modifié en dernier par Trana le mardi 13 août 2019, 20:14, modifié 1 fois.

Balises :

Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

Térébrant problématique

Message par Sarcophage77 » mardi 13 août 2019, 17:12

Ben oui, tu sais quand même reconnaitre un Microgastrinae quand tu en voit un non ?
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!

Trana
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 12 mai 2012, 16:37
Localisation : Val d'Oise
Contact :

Térébrant problématique

Message par Trana » mardi 13 août 2019, 17:24

J'ai beaucoup vieilli ... :)

Mais je ne reconnais aucune des nervations courantes chez les Microgastrinae, du moins celles en galerie ...

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Térébrant problématique

Message par Gilles Jardinier » mardi 13 août 2019, 17:54

celui de Bug Guide est assez ressemblant :
https://bugguide.net/images/raw/SZ1/LJL ... 6RDL0Z.jpg
et https://bugguide.net/node/view/717181

de même, celui de ElPaso :
https://elp.tamu.edu/2017/05/28/family- ... wasps-g-4/

ou encore, ceux du Site Microgastrinae wasps of the World :
http://microgastrinae.myspecies.info/mi ... kutatensis
jardinons nos villes

Bilule
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 18 juillet 2007, 20:41
Localisation : Littoral provençal

Térébrant problématique

Message par Bilule » mardi 13 août 2019, 18:10

En plus de leur nervation alaire assez caractéristique, les Microgastinae ont 18 articles antennaires (16 au funicule). Attention toutefois car parfois les articles ont une très légère constriction centrale.

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Térébrant problématique

Message par Gilles Jardinier » mardi 13 août 2019, 18:43

Merci Bilule.
On devrait écrire les nombres en lettres (ici seize, et dix-huit),
les moiteurs de recherche ignorent les chiffres :wink:
jardinons nos villes

Trana
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 12 mai 2012, 16:37
Localisation : Val d'Oise
Contact :

Térébrant problématique

Message par Trana » mardi 13 août 2019, 20:13

Merci à tous les trois pour vos commentaires respectifs.

Toutefois, je persiste à dire que les Microgastrinae des diverses photos consultées (celles de la galerie et celles des références indiquées par Gilles) présentent une nervation qui est différente de celle de mon insecte.
Je vais donc me lancer dans une recherche approfondie sur "Microgastrinae wasps of the World", à moins que vous n'ayez une explication pour cette différence.

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Térébrant problématique

Message par Gilles Jardinier » mardi 13 août 2019, 20:28

A partir du "modèle de base", chaque Genre (et il y en a pléthore) de la sous-famille présente une nervation un peu ou légèrement différente.
Le jeu c'est justement que tu trouves le Genre avec la nervation alaire de ton individu.
ça demande un peu de patience et beaucoup de recherches.
Vue la petite taille de ta bête, je pense que Cotesia (Genre très répandu) peut être une bonne piste ...
jardinons nos villes

Trana
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 12 mai 2012, 16:37
Localisation : Val d'Oise
Contact :

Térébrant problématique

Message par Trana » mercredi 14 août 2019, 13:56

Trana a écrit :
mardi 13 août 2019, 20:13
Toutefois, je persiste à dire que les Microgastrinae des diverses photos consultées (celles de la galerie et celles des références indiquées par Gilles) présentent une nervation qui est différente de celle de mon insecte.
Je vais donc me lancer dans une recherche approfondie sur "Microgastrinae wasps of the World", à moins que vous n'ayez une explication pour cette différence.
Bonjour,

et merci à Gilles pour ses suggestions.

Pendant que je commençais mes recherches, je me suis posé des questions sur cette différence de nervations. Et il s'avère que j'avais fait la mauvaise pioche dans mes photos : j'avais choisi la plus nette (la moins floue), alors qu'une ou deux photos plus floues me donnaient une meilleure vue de la nervation réelle. Et il s'avère que la différence que je croyais trouver n'existait pas en fait.
Nous sommes donc bien dans les Microgastrinae :wink:
Par ailleurs, la clé du Ponent dit explicitement que les Cotesia ont un ovipositeur court, alors que celui des Apanteles dépasse en longueur la moitié du metafémur.
Nous sommes donc arrivés au genre Apanteles, dont l'INPN indique qu'il est présent en France par plus de 30 espèces.
Je ne sais pas s'il est avisé de passer un temps fou dans cette détermination au niveau de l'espèce :?:

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Térébrant problématique

Message par Gilles Jardinier » mercredi 14 août 2019, 14:14

:bienvu:
Regardes ce que parasitent les Apanteles ?
Si tu as ça chez toi ?
jardinons nos villes

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »