Fin du triptyque

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
Claude Chavand
Membre
Enregistré le : lundi 15 avril 2019, 4:07
Localisation : Rhône

Fin du triptyque

Message par Claude Chavand » jeudi 27 juin 2019, 21:31

Avec Cionus olen et Cionus hortulanus? c'est le troisième charançon que je trouve sur la même plante.
Pour celui-ci j'arrive au genre Rhinusa.
Si c'est bien le bon genre alors je ne vois pas de correspondance pour l'espèce dans la galerie; sur d'autres sites, il y a peut-être Rhinusa antirrhini (Paykull, 1800) qui pourrait matcher.
Un avis sur la question ?

Image
Claude Chavand : France : Vaulx en velin : 69120 : 22/06/2019
Altitude : 188 m - Taille : 3 mm
Réf. : 234293
Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles (Paul Valéry)

Avatar du membre
Claude Chavand
Membre
Enregistré le : lundi 15 avril 2019, 4:07
Localisation : Rhône

Fin du triptyque

Message par Claude Chavand » jeudi 11 juillet 2019, 23:51

Je serais intéressé par l'éventuelle possibilité de caresser l'espoir de savoir si j'ai bon pour le genre :roll:
Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles (Paul Valéry)

Avatar du membre
kheper06
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 13 juin 2009, 8:55
Localisation : 06 NICE

Fin du triptyque

Message par kheper06 » vendredi 12 juillet 2019, 10:34

+1 pour l'éventuelle possibilité :D

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Fin du triptyque

Message par vanderbergh » vendredi 12 juillet 2019, 12:09

Sans doute, mais les espèces sont tellement proches les unes des autres , même les genres d'ailleurs que je ne prendrais aucun risque sur cette photo :D

Avatar du membre
Claude Chavand
Membre
Enregistré le : lundi 15 avril 2019, 4:07
Localisation : Rhône

Fin du triptyque

Message par Claude Chavand » vendredi 12 juillet 2019, 14:49

Je suis d'accord quant à la détermination de l'espèce.
J'ai consulté les 10 du genre Rhinusa sur le site Polonais.
La plupart ont une pupescence ocre qui ne semble pas coller avec ce qu'on voit sur la photo qui manque de définition (à moins que cette couleur soit variable et ne soit pas un critère de détermination).
Je me rends compte qu'il faut se méfier des photos trouvées sur le net qui ne sont pas forcément hébergées par des sites de référence.

Pour ce qui est du genre, ça ressemble quand-même bigrement à Rhinusa, avec le rostre peu courbé et relativement court ainsi que le pronotum assez singulier.

Avec quel autre genre pourrait-on risquer de le confondre?
Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles (Paul Valéry)

Avatar du membre
Bozo
Admin-galerie
Enregistré le : lundi 12 mai 2008, 15:36
Localisation : Sud Aveyron
Contact :

Fin du triptyque

Message par Bozo » vendredi 12 juillet 2019, 16:07

Les Gymnetron sont assez proches.
Mais je n'ai pas dit que ce n'était pas un Rhinusa :wink:
Et les cerfs-volants soudain s'envolèrent dans le vent solaire

Avatar du membre
Claude Chavand
Membre
Enregistré le : lundi 15 avril 2019, 4:07
Localisation : Rhône

Fin du triptyque

Message par Claude Chavand » vendredi 12 juillet 2019, 23:04

Effectivement, Gymnetron semble assez proche.
Mais dans ce genre là, les fémurs des pattes antérieures n'ont pas cette sorte d'épine en amont du coude et les antennes ne sont pas coudées aussi proprement à angle droit (mais c'est peut-être dû à la préparation).

J'ai trouvé une clé sur Coleonet.de; sans trop me faire d'illusions je vais essayer de la suivre.
Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles (Paul Valéry)

Avatar du membre
Claude Chavand
Membre
Enregistré le : lundi 15 avril 2019, 4:07
Localisation : Rhône

Fin du triptyque

Message par Claude Chavand » dimanche 14 juillet 2019, 7:08

Je reviens à la charge.
En supposant qu'il s'agisse bien du genre Rhinusa qui a été séparé du genre Gymnetron relativement récemment et en suivant les explications teutonesques du site de coleonet.de j'arrive à Rhinusa tetra (F., 1792).
Mes observations sont les suivantes:
  • Rostre faiblement courbé :

--> exit R. linariae (Panz., 1792)
  • Vu lattéralement, bord supérieur la base du rostre au niveau des yeux droit et non dévié :

--> exit asellus (Grav., 1807),
--> exit Herbarum Brisout,
--> exit bipustulata (Rossi, 1792),
--> exit exigua (Caldara & Korotyaev, 2010),
--> exit antirrhini (Payk., 1800),
--> exit florum (Rübsaamen, 1895),
  • Plante hôte Verbascum thapsus (entre autres points discordants):

--> exit pilosa (Gyllenhal, 1838)
  • Rostre presqu'aussi long que le pronotum:

--> exit melas (Boh., 1838)
--> exit neta (allemand, 1821)
  • Dimension du pronotum dans sa plus grande largeur largement supérieure à 2 fois la largeur du "cou":

--> exit collina (Gyll., 1813)
--> exit eversmanni (Rosenschoeld, 1838)

Voici les vues qui m'ont servies à en arriver là; l'ordre des points de la clé suivi est: 2 --> 7 (pilosa éliminé à cause de la plante hôte et de la couleur des tarses) --> 8 --> 9 (tetra retenu à cause du rapport largeur pronotum/cou)
Image
Claude Chavand : France : Vaulx en velin : 69120 : 22/06/2019
Altitude : 188 m - Taille : 3 mm
Réf. : 235456
Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles (Paul Valéry)

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »