petite question sur la taxonomie

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateurs : tioneb, Nervous breakdown

lguez
Membre
Enregistré le : vendredi 26 juin 2009, 12:04
Localisation : France - Essonne

petite question sur la taxonomie

Message par lguez » mercredi 9 janvier 2019, 21:11

bonjour,

juste une petite question

dans le livre "Les libellules de France, Belgique, Luxembourg & Suisse" on a comme sous-Ordre Zygoptera & Epiproctophora et sous Epiproctophora on a Epiophlebioptera & Anisoptera alors que dans d'autre littérature Zygoptera & Anisoptera sont au même niveau

idem dans ce livre dans les Zygoptera on a les coenagrionoidea et dessous il y a les Lestidae, les Lestoiteidae alors qu'ailleurs on trouve au même niveau que la superfamille coenagrionoidea les Lestoidea

pouvez vous m'éclairer si cette taxonomie évolue et que faut-il prendre en compte ?
Laurent

Avatar du membre
Bertrand P
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 27 août 2011, 12:04
Localisation : Thouaré sur Loire (44-Loire Atlantique)

petite question sur la taxonomie

Message par Bertrand P » vendredi 11 janvier 2019, 17:48

Oui tout cela évolue... par exemple avec bientôt une nouvelle famille pour notre O. curtisii ?
viewtopic.php?f=9&t=192416&hilit=curtisii

Entre les super familles et les sous ordres... je ne connais pas "l'état de l'art" sur le sujet.
Quelques éléments ici (2013) :
https://research-repository.griffith.ed ... sequence=1

Régis pourrait peut être t'en dire plus s'il passe par là !

Avatar du membre
MrDragonfly
Membre
Enregistré le : lundi 9 février 2009, 7:52
Localisation : Ain et Savoie
Contact :

petite question sur la taxonomie

Message par MrDragonfly » samedi 12 janvier 2019, 15:13

Merci à Bertrand pour m'avoir sorti de ma torpeur... Il y a beaucoup de gens sur ce forum qui pourraient s'exprimer ici avec moi. Boudot et al. en 2017 utilisent une classification qui était déjà en partie utilisée dans l'édition précédente (Grand et al. 2006). Pour ce qui est des deux ordres, le consensus a l'air de se faire sur Zygoptera et Epiproctophora (ou Epiprocta selon les auteurs). Cette classification n'est pas récente (Bechly 1995 au départ puis Lohman 1996, Nel etc.) mais a peiné à être utilisée... La classification phylogénétique de Lecointre et Le Guyader la reprend, même s'il reste des zones d'ombre dans le registre fossile (il n'est pas certain que les 'Anisozygoptera' fossiles soient monophylétiques), cette classification fonctionne parfaitement pour les seuls 'Anisozygoptera' vivants, les Epiophlebiidae. Pour les Européens, les Africains et les Américains, on s'en fiche un peu car les Epiophlebiidae ne regroupent qu'un seul genre à 3 espèces d'Asie, de plus extrêmement localisées. Dans cette classification, le sous ordre est Epiprotocphora (ou Epiprocta) avec deux infra-ordres, Anisoptera et Epiophlebioptera. Pour ce qui est des superfamilles, il y a apparemment beaucoup de discussion ('Much ado about nothing 'dirait Shakespeare ?), mais J.-P. Boudot me disait il y a quelque temps que ces regroupements en super familles n'apportaient ps grand chose et qu'ils n'étaient pas forcément pertinents. Quoi qu'il en soit, il s'agit, comme toute classification, d'un travail de l'homme pour l'homme dans sa connaissance du vivant, elle dépend donc des critères, des bornes utilisées pour faire les limites entre les familles etc. Dans l'histoire récente de l'odonatologie, on a des allers-retours fréquents au gré des courants dominants avec des "splitteurs" comme Lohmann dont on pourrait caricaturer le travail en disant qu'il créé un genre par espèce, et une famille par genre, et des auteurs qui semblent plus raisonnables ou doutent davantage de la pertinence de créer des "cases" aussi étroites. La position d'Oxygastra montre bien les progrès qu'il reste à faire Günther Fleck nous a fait une très intéressante conférence sur cette espèce en 2017 et une petite publication en a découlé en 2018 dans la revue Bourgogne Nature. Le genre et l'espèce (le genre est considéré jusqu'à aujourd’hui comme monospécifique) s'est "baladé" de Libellulidae en Corduliidae, en membre du clade non nommé GSI, en Incertae sedis actuellment, et demain, peut-être à la suite de nouvelles études, dans une famille à part, Oxygastridae, avec les Neocordulia d'Amérique centrale et du Sud.
Il faut garder à l’esprit que les classifications évoluent à l'aune des connaissances et des progrès techniques et accepter que ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera plus forcément demain, mais que c'est assez peu important ; un peu dérangeant car pas toujours facile à suivre, mais très rassurant car révélateur de l'absence de dogme dans la science (mais pas forcément de l'absence de dogmatisme chez certains ! ^^).
C'est pourquoi il est capital de garder les synonymies et les "au sens de" pour toujours se bine faire comprendre. Après, il n'y aura jamais unanimité, il y a aura encore des querelles de chapelle, mais c'est là la couleur humaine de la recherche scientifique..
Que celui qui n'a jamais douté me lance le premier coup de filet...

Erkaji

lguez
Membre
Enregistré le : vendredi 26 juin 2009, 12:04
Localisation : France - Essonne

petite question sur la taxonomie

Message par lguez » samedi 12 janvier 2019, 18:08

Merci pour cet exposé très clair
Laurent

Avatar du membre
MrDragonfly
Membre
Enregistré le : lundi 9 février 2009, 7:52
Localisation : Ain et Savoie
Contact :

petite question sur la taxonomie

Message par MrDragonfly » samedi 12 janvier 2019, 19:15

C'est avec plaisir...
Que celui qui n'a jamais douté me lance le premier coup de filet...

Erkaji

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Odonates »