[Oribatida - Perlohmannia dissimilis] Perlohmannia dissimilis peut-être...

Animateur : sans animateur

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

[Oribatida - Perlohmannia insignis] Perlohmannia dissimilis peut-être...

Message par pierred » dimanche 6 janvier 2019, 18:25

Bon, on va classer au département sans précision.
Pierre D.

Balises :

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Oribatida - Perlohmannia insignis] Perlohmannia dissimilis peut-être...

Message par Jean claude lutrand » dimanche 6 janvier 2019, 18:26

Perlhomannia dissimilis. Existe en France comme Perlhomannia coiffaiti.

Celui que vous validez ici ( Perlhomannia insignis) est d'Irlande et n'a jamais été trouvé en France.
Il fut récolté sur les racines de haricots verts par F. N. Halbert puis plus tard par G. H. Carpentier de Dublin.

Merci pour le gros plan des chélicères mais là c'est peine perdu. Vue de profil il y a une soie sur le doigt fixe.
L'idiosoma de profils différencie dissimilis de coiffaiti par "une fissure latérale" plus ou moins large.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

[Oribatida - Perlohmannia insignis] Perlohmannia dissimilis peut-être...

Message par pierred » dimanche 6 janvier 2019, 18:37

Pardon, j'ai mal suivi...
Je corrige.
Pierre D.

Avatar du membre
olivier9099
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 8 octobre 2007, 20:16
Localisation : Bretagne
Contact :

[Oribatida - Perlohmannia insignis] Perlohmannia dissimilis peut-être...

Message par olivier9099 » dimanche 6 janvier 2019, 21:38

Jean claude lutrand a écrit :
dimanche 6 janvier 2019, 18:26
Perlhomannia dissimilis. Existe en France comme Perlhomannia coiffaiti.

Celui que vous validez ici ( Perlhomannia insignis) est d'Irlande et n'a jamais été trouvé en France.
Il fut récolté sur les racines de haricots verts par F. N. Halbert puis plus tard par G. H. Carpentier de Dublin.

Merci pour le gros plan des chélicères mais là c'est peine perdu. Vue de profil il y a une soie sur le doigt fixe.
L'idiosoma de profils différencie dissimilis de coiffaiti par "une fissure latérale" plus ou moins large.
Fissure latérale ou cela ? Chez quelle espèce ?
Autre indice pour distinguer les deux ?
Merci
MicrOlivier
Des êtres différents tu sonderas l'essence ; Tu connaitras de tout le principe et la fin.
Je collecte acariens et insectes parasites, notamment les acariens phorétiques sur insectes et arthropodes & parasites sur tout être vivant ! Merci

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Oribatida - Perlohmannia dissimilis] Perlohmannia dissimilis peut-être...

Message par Jean claude lutrand » lundi 7 janvier 2019, 2:52

Les deux Olivier.
Mais elles ne sont pas de même forme. Je donnerais à lire les docs. Patience...
( fissure latéralement n'a aucun sens puisque c'est le dessin de l'éclatement de l'acarien de profil). Autant pour moi!
Mais des détails il y en a plein qu'il faudra chercher par des vues plus poussées que là.

Le poil sur le doigt fixe du chélicère de dissimilis existe t- il sur coiffaiti par exemple?
Voilà un exemple de recherche dans la détermination d'une espèce plus qu'une autre.

Si Grandjean écrit 64 pages avec des schémas juste pour une espèce ce n'est pas par exemple, le Krantz et Walter qui aidera à la détermination. Ils reprennent tout au plus la vue globale dorsale ou ventrale et éventuellement un détails mais cela ne restera qu'un exemple. C'est bien pour cela que plusieurs ouvrages sont important et souvent même obligatoire pour ce faire une idée juste.

Qui ici te prouve que tu n'as pas affaire à une nouvelle espèce encore inconnue si tu ne disposes pas d'éléments point par point. Malgré tout même avec plein de littératures les acariens sont dans 90% des cas trop mal documentés.
En Dordogne Perlhomannia dissimilis est connu et Perlhomannia coiffaiti est des Pyrénées.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »