[Lomaspilis marginata] *** Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : PPer, Gyp', tcand, totor

Oryctes
Membre
Enregistré le : lundi 11 septembre 2017, 22:47
Localisation : Hauts de France

[Lomaspilis marginata] *** Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par Oryctes » mercredi 10 octobre 2018, 18:51

Image
Oryctes : France : Gruson : 59152 : 19/07/2018
Altitude : NR - Taille : 22 à 25 mm d'envergure
Réf. : 216527
Bonsoir,
Triste sort que celui de ce petit papillon qu'à mon grand étonnement j'ai trouvé ainsi "cloué à l'envers" au poteau de torture (la tige d'une Astéracée à fleurs jaunes que je n'ai pas su identifier précisément). Ma question ne porte pas sur l'identité du papillon (ma photo est insuffisante) mais sur le "mode opératoire" : comment le malheureux a-t-il pu se retrouver piégé sur cette plante dans une telle position, aussi fâcheuse qu'improbable, sans pouvoir s'en dépêtrer ? Si quelqu'un a une idée... Merci d'avance.

Balises :

Avatar du membre
inachis ax
Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 26 août 2009, 16:26
Localisation : Rosny (93)/IDF
Contact :

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par inachis ax » mercredi 10 octobre 2018, 18:58

Curieuse position en effet. Il n'y avait pas une araignée (Thomisidae par exemple) qui le tenait de l'autre côté de la tige ? La tige de la plante n'est pas poisseuse ou bien ? C'est vrai que ça ne fait pas très naturel comme position.
Oryctes a écrit :
mercredi 10 octobre 2018, 18:51
ma photo est insuffisante
Là tu as tort, car à la marge, j'y reconnais un Geometridae caractéristique, mais très variable.
Le Paon du jour n'est dans aucune citation célèbre.
Axel :)

Oryctes
Membre
Enregistré le : lundi 11 septembre 2017, 22:47
Localisation : Hauts de France

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par Oryctes » mercredi 10 octobre 2018, 19:39

Merci pour ta réponse, inachis ax
Non, aucune araignée sur la tige. J'ai essayé de sortir le papillon du piège (il était encore vivant et remuait les pattes) mais il ne s'en est pas tiré (trop abîmé au niveau des ailes). Sur la même espèce de plante, le même jour, quelque temps auparavant, j'avais trouvé un beau syrphe, prisonnier lui aussi (retenu par les ailes) mais dans une position beaucoup plus logique. J'ai pensé que cette plante était dangereuse pour les insectes, mais, bien sûr, ça n'explique pas la position très étrange du papillon. Tu me dis, par ailleurs, reconnaître ce papillon ! Je vais donc essayer de le trouver chez les Geometridae...

Avatar du membre
inachis ax
Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 26 août 2009, 16:26
Localisation : Rosny (93)/IDF
Contact :

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par inachis ax » mercredi 10 octobre 2018, 19:44

J'ai déjà vu des cas d'insectes collés sur une plante (mouches et orthoptères principalement), mais c'était plutôt des cas de parasitismes par un champignon (type entomophthorale). En général, ils sont accrochés normalement à la plante par les pattes, l'abdomen pouvant être collé à la plante lui aussi. Pour les mouches, on voit bien qu'une sorte de moisissure les a attaquées.
Le Paon du jour n'est dans aucune citation célèbre.
Axel :)

Oryctes
Membre
Enregistré le : lundi 11 septembre 2017, 22:47
Localisation : Hauts de France

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par Oryctes » mercredi 10 octobre 2018, 21:14

Je pense, oui, que le papillon était collé par le thorax et peut-être un peu la base des ailes mais l'accident était récent (puisqu'il bougeait encore). Comment s'est-il retrouvé dans cette position, mystère. Le syrphe dont je parle avait nettement une aile collée et peut-être une patte, mais sa position sur la plante n'avait rien d'illogique. Sinon, d'Abraxas à Xenochlorodes, j'ai passé en revue les Geometridae de la galerie (ils sont légion) sans reconnaître mon papillon (manque d'expérience, surtout qu'on ne voit que la partie inférieure d'une partie des ailes). Je me suis attardé sur quelques genres : Abraxas, Chiasmia, Epirrhoe, Idaea, Lomaspilis, mais je n'ai pas été convaincu (?) Je vais essayer aussi de trouver, si possible, le nom de cette plante cruelle.

Avatar du membre
PPer
Animateur
Enregistré le : samedi 23 juin 2012, 14:20
Localisation : IdF 94

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par PPer » mercredi 10 octobre 2018, 21:54

Pour le pap., tu as cité le bon dans ta liste...
PPer [+Charlie]
Il existe certainement des espèces identifiables sur photos, mais on ignore lesquelles...

Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).
Contact :

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par Gyp' » mercredi 10 octobre 2018, 22:50

quelque temps auparavant, j'avais trouvé un beau syrphe, prisonnier lui aussi (retenu par les ailes) mais dans une position beaucoup plus logique.

Les tiges de cette plante sont-elles poisseuses ou avec une pilosité "crochue" ? :roll:
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Avatar du membre
Caracal
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 23 avril 2009, 10:07
Localisation : 43 puis 34 à partir de septembre 2012
Contact :

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par Caracal » jeudi 11 octobre 2018, 10:18

PPer a écrit :
mercredi 10 octobre 2018, 21:54
Pour le pap., tu as cité le bon dans ta liste...
Et Axel t'avais donné un indice pour l'espèce :
inachis ax a écrit :
mercredi 10 octobre 2018, 18:58
Là tu as tort, car à la marge, j'y reconnais un Geometridae caractéristique, mais très variable.
:wink:
Caracal

Oryctes
Membre
Enregistré le : lundi 11 septembre 2017, 22:47
Localisation : Hauts de France

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par Oryctes » jeudi 11 octobre 2018, 11:46

Merci à tous pour vos commentaires.
Je n'avais pas saisi, en effet, que le mot "marge" était un indice me permettant de trouver le nom (je pensais que j'avais à me focaliser sur l'aspect des marges, sur le bord des ailes). Ce serait donc Lomaspilis marginata ? J'avoue que sans aide, je n'aurais jamais trouvé.
Pour la plante, Gyp, les tiges peuvent être dites "poisseuses", elles sont collantes en tout cas. La plante est très poilue (j'ai lu qu'on appelait ça "hispide"), mais je ne pense pas que la pilosité puisse être considérée comme "crochue" (j'ai une photo où l'on voit le syrphe "collé" à la plante en question (sur un autre pied que le papillon) et où l'on voit mieux les poils et le capitule, mais je ne pense pas que l'on puisse mettre un autre insecte dans le sujet)...

Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).
Contact :

Une posture aussi mauvaise qu'improbable...

Message par Gyp' » jeudi 11 octobre 2018, 13:22

:bienvu: :0024:

je ne pense pas que l'on puisse mettre un autre insecte dans le sujet
C'est même certain car c'est l'une des règles fondamentales du Forum :idea:
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Lépidoptères »