[Noctua pronuba] *** Qu'est ce que c'est dur les Noctua.

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : PPer, Gyp', tcand, totor

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

[Noctua pronuba] *** Qu'est ce que c'est dur les Noctua.

Message par vincesap » mardi 9 octobre 2018, 18:48

Bonjour à tous. Ne croyez pas par ce message que j'ai été découragé par mes récents échecs (ou demies réussites, si on veut être optimiste) chez les micro et que c'est pour cela que je reviens chez les hétérocères. Non, en fait, hier, j'ai photographié une Noctua que je ne connaissais pas, ou que je croyais ne pas connaître, ne serait-ce parce que je n'ai pas les ailes postérieures d'habitude. Après recherche, elle s'est avérée être une Noctua comes, que je ne connaissais qu'à l'état de larve. Dans mon Robineau, je m'étais d'abord arrêté sur la précédente, qui s'avère être la Suivante, allez comprendre. En tout cas, dans mon guide toujours, il est dit de Noctua orbona qu'elle "possède sur la côte, près de l'apex, une tache noire bien visible, constante et caractéristique". Comme mon objectif actuel est de faire réduire les indéterminés de mes dossiers photo, j'ai repassé en revue toutes mes Noctua sp. pour voir si j'ai d'autres Hulottes dans ma collection. Et je tombe sur la photo ci-dessous, prise chez moi l'année dernière.

Donc, je commence par me dire bingo, c'est forcément elle vu qu'il y a la tache apicale caractéristique !!! Sauf que pas… En tapant "Noctua orbona" dans le moteur de recherche du forum, je me rends compte qu'elle est continuellement confondue, et que cette tache se retrouve notamment chez Noctua pronuba, mais un peu chez toutes les autres aussi. Je ne vois d'ailleurs pas bien en quoi elle est caractéristique du coup… Mais bon, ce n'est pas parce qu'elle est rarement trouvée que ça ne peut pas être elle. Alors, tache caractéristique ou pas ?

D'avance, merci pour vos avis :) .

Image
Vincent VALLI : France : Fouchères : 10260 : 15/06/2017
Altitude : 137 m - Taille : grande...
Réf. : 216451
Modifié en dernier par vincesap le jeudi 11 octobre 2018, 6:58, modifié 1 fois.
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Balises :

Avatar du membre
PPer
Animateur
Enregistré le : samedi 23 juin 2012, 14:20
Localisation : IdF 94

Qu'est ce que c'est dur les Noctua

Message par PPer » mardi 9 octobre 2018, 18:53

Moi j'vais parier sur pronuba. :0005:
PPer [+Charlie]
Il existe certainement des espèces identifiables sur photos, mais on ignore lesquelles...

totor
Animateur
Enregistré le : samedi 19 mars 2011, 9:14
Localisation : 45460 les bordes
Contact :

Qu'est ce que c'est dur les Noctua

Message par totor » mardi 9 octobre 2018, 18:56

Bonjour, ok pour pronuba aussi.

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

Qu'est ce que c'est dur les Noctua

Message par vincesap » mercredi 10 octobre 2018, 7:18

Ben oui, je m'en doutais bien, j'avais lu ce sujet, et mon papillon me semble identique en tous points à celui de Régis. A la rigueur, ce sujet n'était pas tellement pour confirmer l'identité de mon papillon, même si ce n'est jamais inutile. C'était surtout pour recueillir vos avis - vos expériences, plutôt - concernant cette tache apicale soit-disant caractéristique de Noctua orbona. J'ai l'impression que Noctua comes ne la possède jamais, et comme le Robineau parle de cette tache après avoir dit que Noctua orbona lui ressemblait, ça peut peut-être expliquer ce côté caractéristique, mais qui n'est valable que pour séparer ces deux espèces et uniquement celles-là.

Si on doit parler de la forme caractéristique de cette tache, c'est vrai que chez les orbona que l'on trouve sur le net (notre galerie, Lepinet, Lepiforum, UK Moths), la tache est nettement allongée longitudinalement plutôt que transversalement comme ici. Il s'agit bien plus d'un triangle (ou d'une grande "dent" côté interne d'une plus petite) que d'un point ou d'une petite ligne.

En résumé, si je comprends bien, ailes postérieures pour être sûr, comme c'est la quasi règle dans ce genre...
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Avatar du membre
Noisette
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 25 novembre 2014, 11:46
Localisation : Estuaire de la Gironde en Charente Maritime

Qu'est ce que c'est dur les Noctua

Message par Noisette » mercredi 10 octobre 2018, 10:22

Pour moi à part de l'habitus, la différence entre Noctua pronuba et les autres est sa grande taille :D
Salut
Hazel

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

Qu'est ce que c'est dur les Noctua

Message par vincesap » mercredi 10 octobre 2018, 10:48

J'ai l'habitude et le réflexe de mesurer mes prises photo, celle-ci fait exception. Je n'ai qu'un seul cliché, celui-ci, je suppose qu'elle s'est envolée tout de suite après, ou au moment où j'ai rapprocher ma règle pour la mesurer, ça arrive parfois. Toujours est-il qu'elle est vraiment grande : une tordeuse apparait sur le côté de ce cliché (virée au recadrage), et elle fait vraiment toute petite.
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Avatar du membre
inachis ax
Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 26 août 2009, 16:26
Localisation : Rosny (93)/IDF
Contact :

Qu'est ce que c'est dur les Noctua

Message par inachis ax » mercredi 10 octobre 2018, 11:46

Personnellement, je reconnais immédiatement pronuba à sa silhouette très allongée par rapport aux autres espèces du genre, ce qui est corrélé à sa grande taille. Après, pour différencier pronuba et orbona, le meilleur critère est la présence ou non d'une tache noire discale sur les ailes postérieures. Mais comme ces papillons ne gardent pas souvent longtemps leurs ailes ouvertes, ce n'est pas évident à voir.

Malgré sa répartition assez vaste et sans doute incomplète, N. orbona semble vraiment être une bête difficile à trouver. Je ne l'ai encore jamais vu personnellement, contrairement à tous les autres du genre à part interposita qui est très rare et mal connu.
Le Paon du jour n'est dans aucune citation célèbre.
Axel :)

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

[Noctua pronuba] *** Qu'est ce que c'est dur les Noctua

Message par vincesap » jeudi 11 octobre 2018, 6:58

Un jour sans doute, je ne désespère pas. Finalement, ma collection commence tout juste : ça ne fait que 7 ans que j'ai un appareil photo, et seulement 5 ans que je m'en sers activement pour chercher des bestioles. Et encore le fais-je souvent en dilettante : pas d'affût oiseaux par exemple, des captures encore très ciblées (arachnides, myriapodes), un appareil et une technique photo encore largement perfectibles. Bref, étant donné que cette collection va s'étaler sur le restant de mes jours, j'aurai bien le temps de la croiser un jour par hasard, à l'image d'Haxaire qui a trouvé la sienne dans sa chambre d'hôtel :D
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Lépidoptères »