Les messageries de Microsoft : Outlook, Live et Hotmail refusent les courriels provenant de insecte.org
Il nous est donc impossible de vous répondre si vous utilisez ces messageries.
Les notifications du forum (par exemple en cas de surveillance de sujet) sont aussi bloquées.

[Dicranopalpus gasteinensis] Une jeunesse autrichienne

Faucheux

Animateurs : pdubois, BBinsecte

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

[Dicranopalpus gasteinensis] Une jeunesse autrichienne

Message par BBinsecte » dimanche 16 septembre 2018, 13:33

Un sujet contre nature, présentant plusieurs individus de plusieurs provenance, mais synthétisant l'évolution d'une espèce...

Pour rappel, tout commence comme ça, un individu très pâle capturé début août à Saint Gervais, sur les contreforts du Mont-Blanc, évoqué dans ce sujet. Les soies sur les pédipalpes sont peu nombreuses, et relativement longues.

Image
B. Bal : France : Saint-Gervais-les-Bains : 74170 : 07/08/2018
Altitude : 2089 m - Taille : 1,5 mm
Réf. : 211943

Ca se poursuit sur une autre site, avec plusieurs individus capturés, soit de jour sous les pierres (celui qui suit et le dernier de la série), soit de nuit en surface, sur des blocs ou un névé, comme évoqué dans cet autre sujet

L'individu qui suit mesure déjà 3 mm, et ses couleurs ne changeront plus beaucoup. Le fond est brun pâle, marbré de clair presque argenté (Martens dit "steingrau" = gris pierre). Des taches sombres latérales sont visibles sur la partie antérieure de l'abdomen, correspondant plus a des lacunes dans l'argenté qu'à de vraies taches sombres. La ligne sombre transversale en arrière de l'ocularium est encore peu distincte. Les soies longues des pédipalpes se doublent de soies plus courtes et plus denses.

Image
B. Bal : France : Chamonix-Mont-Blanc : 74400 : 27/08/2018
Altitude : 2300 m - Taille : 3 mm
Réf. : 214841

J'ignore le nombre total de stades : les deux individus suivants sont peu différents en taille, un peu variés en aspect (deux sexes ?)
Le premier pourrait être un juvénile mâle, le second une jeune femelle. Chez le mâle supposé, la marbrure argentée est plus diffuse, les taches noires latérales plus marquées, surtout en arrière. Chez la femelle supposée, l'argenté domine, avec des taches médianes claires isolées dans un fond sombre sur l'arrière de l'abdomen... Sur cette dernière, la ligne transversale sombre en arrière de l'ocularium, reliant deux taches latérales brunes se voit bien.

Image
B. Bal : France : Chamonix-Mont-Blanc : 74400 : 27/08/2018
Altitude : 2300 m - Taille : 4 mm
Réf. : 214843

Image
B. Bal : France : Chamonix-Mont-Blanc : 74400 : 27/08/2018
Altitude : 2300 m - Taille : 4,5 mm
Réf. : 214844

Enfin, seul individu adulte capturé lors de cette session, une femelle (bien abîmée malheureusement). Les caractéristiques relevées sur la juvénile s'affirment : tache argentée médiane bien marquée à l'arrière, lignes latérales de taches sombres, ligne sombre transversale en arrière de l'ocularium. Un troisième niveau de soies sur les pédipalpes est bien visible.

Image
B. Bal : France : Chamonix-Mont-Blanc : 74400 : 27/08/2018
Altitude : 2300 m - Taille : 6 mm
Réf. : 214845

Je vais refaire une tentative, mais ça ne donnera peut-être rien... La phénologie est confuse. Selon Martens : les adultes sont eurychrones, de juillet à octobre. Juvéniles eurychrones passant l'hiver. Mais il évoque aussi un site avec quatre stades juvéniles différents avec des adultes en juillet et des petits juvéniles en octobre ! Si on ajoute mon petit juvénile de début août et au moins deux stades juvéniles différents avec un adulte fin août, je ne sais pas ce que je trouverai fin septembre !!!
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Balises :

Avatar du membre
pdubois
Animateur
Enregistré le : lundi 7 septembre 2009, 22:25
Localisation : Loire
Contact :

Une jeunesse autrichienne

Message par pdubois » dimanche 16 septembre 2018, 22:31

Super !
C'est étrange qu'on ne retrouve pas ces "soies" sur les palpes des autres espèces du genre. En connait-on la fonction ?

Opiliones2000
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 16 juillet 2013, 9:39
Localisation : Île-de France

Une jeunesse autrichienne

Message par Opiliones2000 » lundi 17 septembre 2018, 9:24

Si il y a des soies chez les autres espèces mais pas aussi développées. J'ignore pourquoi elles sont si développées chez cette espèce si ce n'est que cela ressemble à une adaptation à un milieu plus fermé (cavernicole ou endogé)...

Emmanuel

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Une jeunesse autrichienne

Message par BBinsecte » jeudi 27 septembre 2018, 17:34

Je conclus donc pour ce sujet et cette année : Dicranopalpus gasteinensis Doleschall, 1852
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Opilions »