parasitoïde de galle pruineuse - ER851p

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)
Contact :

parasitoïde de galle pruineuse - ER851p

Message par Pierre06 » mercredi 6 décembre 2017, 1:07

Bonjour,

Dans ce sujet précédent, j'ai présenté une petite galle isolée, prélevée, le 22/09, sur un jeune églantier de Valderoure (06 ; 1 100 m).

Hier (5/12) am, soit un peu moins de 73 j plus tard, la galle présentait soudain un petit trou, sur ce qui était à l'origine sa face supérieure (quasiment basculée à l'horizontale, par suite du recroquevillement de la feuille support), par lequel venait d'émerger cette femelle de parasitoïde (ER.851-p) :

Image
Pierre Gros : France : Valderoure : 06750 : 05/12/2017
Altitude : 1100 m - Taille : 5,2 x 4,3 x 4,2 mm
Réf. : 196905

Image
Pierre Gros : France : Valderoure : 06750 : 05/12/2017
Altitude : 1100 m - Taille : 2,65 mm (Lc) & 2,2 mm (Laa)
Réf. : 196906

Comme indiqué dans l'autre sujet, je pense qu'il doit s'agir d'un Torymidé. Reste à confirmer cette proposition et, si possible, à proposer un genre, voire l'espèce. :wink:


[im. NB32988-89-93-001-04 & 33002]
... Pierre.

Rapha1
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 18 octobre 2008, 23:14
Localisation : Paris
Contact :

parasitoïde de galle pruineuse - ER851p

Message par Rapha1 » jeudi 7 décembre 2017, 2:57

Avec ces photos tu peux aller au genre...
Sujet : [Torymus sp. F] Torymidae

Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)
Contact :

parasitoïde de galle pruineuse - ER851p

Message par Pierre06 » jeudi 7 décembre 2017, 10:40

Merci, Raphaël ! :)

Donc : Torymus sp. :0016:

Je garde la galle sous cloche, mais je me demande si c'est utile ; en d'autres termes : puis-je espérer l'émergence d'autres imagos, tant du parasitoïde, que de l'espèce nominale ?

À part ça, en ce moment, il semble que je sois dans les parasitoïdes ! Car, à partir de l'élevage (ER.858) d'une larve de Névroptère (probablement d'Hemerobiidé), je viens d'obtenir une drôle de nymphe, qui me semble ne rien avoir en commun avec celle prévue et qui pourrait bien être celle d'un parasitoïde.
... Pierre.

Rapha1
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 18 octobre 2008, 23:14
Localisation : Paris
Contact :

parasitoïde de galle pruineuse - ER851p

Message par Rapha1 » jeudi 7 décembre 2017, 14:35

il peut il y avoir plusieurs Hyméno dans une galle...ça doit dépendre de la taille, je suppose

Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)
Contact :

parasitoïde de galle pruineuse - ER851p

Message par Pierre06 » jeudi 7 décembre 2017, 15:42

Certes, mais je vois un autre paramètre, indépendant de la taille de la galle : je crois savoir qu'il y a des "galloises" qui ne pondent qu'un oeuf par galle ; dans ce cas, il semble logique que la femelle du parasitoïde ne ponde également qu'un seul oeuf ; ce qui, au final, fera qu'il n'émergera qu'un seul imago, de l'espèce nominale ou du parasitoïde.

Dans le cas présent, si l'on reste sur l'hypothèse qu'il s'agit d'une galle de Diplolepis eglanteriae, la question serait donc de savoir si cette espèce place 1 ou plusieurs oeufs par galle.
... Pierre.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »