Les messageries de Microsoft : Outlook, Live et Hotmail refusent les courriels provenant de insecte.org
Il nous est donc impossible de vous répondre si vous utilisez ces messageries.
Les notifications du forum (par exemple en cas de surveillance de sujet) sont aussi bloquées.

Lectures

Les sujets qui n’ont pas leur place ailleurs et qui méritent d’être conservés.
Sujets qui ne trouvent pas leur place ailleurs et qui doivent être gardés

Ouvrez vos sujets dans “Futile ou temporaire”
ils seront déplacés ici, le cas échéant.
Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Mes chasses aux papillons

Message par The Ghost Nightjar » lundi 25 décembre 2017, 17:41

Mes chasses aux papillons par Eugène Le Moult, célèbre épingleur (1882-1967) qui nous raconte sa passion des insectes et donc des papillons. Le livre est plein d'anecdotes sur la vie de cet entomo, sur ces chasses en Guyane et les collectes massives réalisées dans cette région. Car le bonhomme était véritablement un mass-murderer de lépidos et le commerce qu'il organisa autour des insectes lui rapporta beaucoup. Le personnage ne me plaît pas beaucoup et a un rapport à la Nature qui me semble discutable, mais c'étaient sûrement le cas de beaucoup de ses contemporains. Espérons que les jeunes entomos qui découvriront son livre n'adopteront pas sa mentalité.
Dispo chez les bouquinistes dans une édition de 1965 Ed. Pierre Horay et en réédition aux Ed. Klincksieck (coll. De Natura Rerum). La réédition ne reprend pas les photos de la version d'origine, mais elles n'étaient pas de grandes qualités semble-t-il, elles sont remplacées par quelques planches tirées de "Les Morphos d'Amérique du Sud et Centrale" du même auteur.
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Lectures

Message par vanderbergh » lundi 25 décembre 2017, 19:41

C' est un truc que j'ai dû lire dans les années 60, en tous les cas avant 66, date où je suis partie à l'armée et c'est ce bouquin qui m'avait donné envie de connaître la Guyane.
Les photos de la première édition sans être de qualité étaient regardables et permettaient d'avoir un aperçu de la diversité des arthropodes du pays ...
Autrement le lascard n'avait pays bonne réputation et c'est peut-être quelques séquelles qui lui restaient du bagne :?:

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Lectures

Message par The Ghost Nightjar » lundi 25 décembre 2017, 21:22

vanderbergh a écrit :
lundi 25 décembre 2017, 19:41
Autrement le lascard n'avait pays bonne réputation et c'est peut-être quelques séquelles qui lui restaient du bagne :?:
Lui-même n'a pas connu le bagne comme pensionnaire, par contre il a largement profité de la main d'oeuvre bon marché de ces établissements pénitenciers, ses collecteurs étant pour la plupart d'anciens bagnards.
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Lectures

Message par vanderbergh » mardi 26 décembre 2017, 13:33

Absolument...

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Le troubleau

Message par The Ghost Nightjar » mardi 26 décembre 2017, 18:25

La Guyane est également bien présente dans Le troubleau par Frédéric Durand (éd. Stock). De courts textes où l'auteur évoque ses souvenirs introspectifs et dans lesquels la Nature tient une place prépondérante (Insectes inclus). Et je m'aperçois que l'auteur est sur le forum ;-)
Modifié en dernier par The Ghost Nightjar le mardi 26 décembre 2017, 21:11, modifié 1 fois.
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Lectures

Message par vanderbergh » mardi 26 décembre 2017, 18:50

Pas souvent...

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Lectures

Message par pierred » mardi 26 décembre 2017, 20:50

Mais c'est vrai que c'est un livre délicieux et absolument remarquable (je profite du fait que l'auteur ne vient pas trop souvent pour ne pas porter atteinte à sa modestie).
Pierre D.

Cornumutila
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 9 mai 2011, 23:24
Localisation : Narbonne Aude (France)

Lectures

Message par Cornumutila » mercredi 27 décembre 2017, 10:40

Autrement le lascard n'avait pas bonne réputation et c'est peut-être quelques séquelles qui lui restaient du bagne
Bonjour,
Je confirme cet avis pour avoir essuyé quelques déboires (commerciaux) avec ce personnage alors que j'avais 17 ans. Si les administrateurs m'y autorisent je donnerai quelques précisions. Je ne voudrais surtout pas gâcher l'approche du nouvel an 2018 pour tous les amis du forum avec qui je partage des "moments" passionnants. Bonne année 2018!
:bienvu: :0024: :lol:

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Babiroussa, une vie jusqu'au bout du rêve

Message par The Ghost Nightjar » dimanche 11 mars 2018, 21:23

Babiroussa, une vie jusqu'au bout du rêve par Maurice Patry (éd. Fixot 1990).
Quelques pages évoquent Jacques Poulard, chirurgien-dentiste, professeur à la Faculté de Médecine de Lyon (années 70 ?), mais aussi lépidoptériste et qui rencontra Maurice Patry sur ses terres africaines. Maurice Patry était aventurier (membre du Club des Explorateurs), guide de chasse (mais pas trop viandard et de moins en moins chasseur avec le temps) et fût le redécouvreur du Babiroussa en Indonésie. Après cette rencontre, il accompagna plusieurs fois Jacques Poulard dans ses chasses aux papillons à travers le monde.
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

La Trilogie de Corfou

Message par The Ghost Nightjar » dimanche 1 juillet 2018, 17:27

lauzette a écrit :
dimanche 30 avril 2017, 17:10
Il y a au moins un des bouquins de G. Durrell qui parle d'entomologie, un de ceux qui parlent de son enfance dans les îles : c'est grâce à lui que j'avais appris l'existence de la "mouche aux yeux d'or" et de ses oeufs sur pilotis (et pas l'inverse).
J'ai commencé cette Trilogie de Corfou par Gerald Durrell (éd. La Table Ronde, 2014), une superbe lecture pour l'été (ou pour se rappeler les beaux jours en hiver) avec un style sûrement meilleur que le "Aye-aye et moi" ou la "Forêt ivre" (pourtant bien sympa aussi) et du même auteur.
A lire dans le tome 1 "Ma famille et autres animaux", le combat épique entre Geronimo le Gecko et Cicely la Mante.
Je recommande chaudement même si je n'ai pas encore lus les 2 autres tomes ("Oiseaux, bêtes et grandes personnes", "Le Jardin des Dieux").
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Utile à conserver. »