Nouveaux arrivants : Suivez ces recommandations si vous voulez que votre inscription soit validée
Cette note concerne aussi tous les membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Prostigmata - Aceria cephalonea] galles sur Acer pseudoplatanus

Animateur : Sans animateur

ronanbriac
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 28 septembre 2010, 11:06
Localisation : Saint-Briac

[Prostigmata - Aceria cephalonea] galles sur Acer pseudoplatanus

Message par ronanbriac » samedi 25 mai 2013, 19:09

Bonsoir

En utilisant le guides des galles de France de Dauphin et Aniotsbehre j'arrive sans ambiguité à Aceria macrorhyncha. Mais en regardant le site http://www.plantengallen.com, si on tient compte des critères utilisés en Grande-bretagne, je vois que ce pourrait être Aceria cephaloneus (moins de 3 mm de haut) plutôt qu' Aceria macrorhyncha qui serait plus "haut" et atteindrait jusqu'à 6 mm de haut. Critères qui ne semblent pas utilisés par les néerlandais.

La photo d'Aceria macrorhyncha sur la galerie montre d'ailleurs des galles assez allongées.

alors, A. cephaloneus ou macrorhyncha?

Patrick

Image
Patrick Le Mao : France : Saint-Lunaire : 35800 : 25/5/2013
Altitude : 19 m - Taille : 1 à 2 mm
Réf. : 101647

Balises :

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par Jean claude lutrand » dimanche 26 mai 2013, 8:55

bonjour à tous;

- Aceria macrorrhyncha = Petite galles rougeâtres en forme de croissant ou de bouton de 2 à 4 mm de longueur, le plus souvent sur la face supérieur de la feuille, ouverte sur le dessous de la feuille. (édition ULMER)
- Aceria macrorrhynchus = Forme des cornes plus haute, jusqu'à 6 mm, à l'extrémité pointu, sur l'érable sycomore (Acer pseudoplatanus) et l'érable plane (Acer platanoïdes),etc.(édition BELIN)

-Aceria machrochela = Galles semblables dans les angles des nervures. (édition ULMER)
-Aceria macrochelus = Formes des galles plus grosses de 2 à 4 mm à l'aisselle des nervures secondaires des différents érables. (édition BELIN)

- Aceria acerismonspessulani = Donne des galles morphologiquement proche de celle d'Aceria aceriscampestris mais sur l'Erable de Monpellier (Acer monspessulanus).(édition BELIN photo principale et N°2 sur 4) = Galle rougeâtre à verdâtre en forme de petite cloque irrégulière sur le limbe de la feuille (appréciation personnel à la vue des images)...

-Aceria cephalonus = Forme des galles similaires à celle d'Aceria aceriscampestris mais sur l'érable sycomore, (Acer spseudoplatanus).

- Aceria heteronix = Causerait des galles d'écorces.

IL est dit dans le BELIN : La classification des acariens des érables semble encore confuse. Il n'est pas établi que Aceria macrochelus, Aceria heteronix et Aceria aceriscampestris soient des espèces distinctes.

Pour moi et d'après tes photographies se serai Aceria machrochelus = A.machrochela. Voir l'ouvrage que tu cite à la page 162 -163 photographie N°1= A. machrochelus et non l'image 3 qui est A. macrorrhynchus.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

ronanbriac
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 28 septembre 2010, 11:06
Localisation : Saint-Briac

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par ronanbriac » dimanche 26 mai 2013, 15:19

merci beaucoup pour cette réponse très détaillée! :D :D :D

Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)
Contact :

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par Bébert » dimanche 26 mai 2013, 16:30

Pour compléter,
- Aceria cephalonea (Nalepa 1922) = Aceria cephaloneus
- Aceria macrochela (Nalepa 1891) = Aceria macrochelus

Sinon, visiblement il y a un oubli dans l'ouvrage de Dauphin et Aniotsbehere, car A. cephalonea apparait dans l'index mais pas dans le texte...

Comme il a été dit A. macrochelus forme des galles à l'aisselle des nervures, ce qui n'est pas le cas ici puisqu'elles sont réparties sur le limbe, ce n'est donc pas cette espèce.

A. macrorrhynchus provoque des galles allongées, grandes (jusqu'à 6mm) et pointues à l’extrémité sur le limbe, ici les galles sont arrondies.

A. cephalonea provoque des galles semblables mais arrondies, similaires à celles d'A. acerismonspessulani et A. aceriscampestris. ça correspond bien aux galles de la photo et je pense qu'on peut donc les rapporter à Aceria cephalonea (Nalepa 1922)

ronanbriac
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 28 septembre 2010, 11:06
Localisation : Saint-Briac

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par ronanbriac » dimanche 26 mai 2013, 17:17

Ok, je vais glisser ces notes dans le bouquin à la page des Acer :D

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par Jean claude lutrand » dimanche 26 mai 2013, 19:36

Re-Bonjour:
Bébert a écrit :Pour compléter,
- Aceria cephalonea (Nalepa 1922) = Aceria cephaloneus
- Aceria macrochela (Nalepa 1891) = Aceria macrochelus
Tout à fait juste, c'est il me semble l'avoir écrit plus haut.
Bébert a écrit :Sinon, visiblement il y a un oubli dans l'ouvrage de Dauphin et Aniotsbehere, car A. cephalonea apparait dans l'index mais pas dans le texte...
Nous n'avons pas le même ouvrage visiblement. L'édition que vous me donnez, est je pense celle de 1997. Patrick Dauphin a publié seul chez BELIN (Guide des Galles en 2012). Cet ouvrage n'a pas d'oublie et je pense que les photographies sont revues et corrigées. N'ayant pas l'ancienne version en collaboration avec Claude Aniotsbéhère de 1997!
Bébert a écrit :Comme il a été dit A. macrochelus forme des galles à l'aisselle des nervures, ce qui n'est pas le cas ici puisqu'elles sont réparties sur le limbe, ce n'est donc pas cette espèce.
A l'aisselle des nervures secondaires ! Ce qui donne l'impression d'être sur le limbe de la feuille.
Bébert a écrit :A. macrorrhynchus provoque des galles allongées, grandes (jusqu'à 6mm) et pointues à l’extrémité sur le limbe, ici les galles sont arrondies.
C'est comme les galles de A. machrochelus, les galles sont arrondies.
Bébert a écrit :A. cephalonea provoque des galles semblables mais arrondies, similaires à celles d'A. acerismonspessulani et A. aceriscampestris. ça correspond bien aux galles de la photo et je pense qu'on peut donc les rapporter à Aceria cephalonea (Nalepa 1922)
Jean claude lutrand a écrit :IL est dit dans le BELIN : La classification des acariens des érables semble encore confuse. Il n'est pas établi que Aceria macrochelus, Aceria heteronix et Aceria aceriscampestris soient des espèces distinctes.
Autant dire que: A. cephalonea, A. machrochelus, A.heteronix et A. aceriscampestris comme A. acerismonspessulani donne des galles morphologiquement proches puisque A. cephaloneus = A. cephalonea forme des galles simillaire à Aceria aceriscampestris.

Bref tout ceux-ci sont peut être la même espèce et ce qui est certain c'est que la galle est provoquée par un Aceria.
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le lundi 27 mai 2013, 18:57, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

ronanbriac
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 28 septembre 2010, 11:06
Localisation : Saint-Briac

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par ronanbriac » dimanche 26 mai 2013, 19:48

effectivement j'ai la version de 1997 et ce sont des dessins, pas des photos...

Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)
Contact :

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par Bébert » lundi 27 mai 2013, 9:14

J'ai les deux bouquins de Dauphin, et je parlais bien d'un oubli dans l'ouvrage co-écrit avec Aniostbehere.

Les galles d' A. macrochelus sont beaucoup plus grosses, velues, et à l'aisselle des nervures primaires ou secondaires. Ronanbriac nous en a déjà montré sur Acer campestre: viewtopic.php?t=102191&p=820465
Dans notre cas les galles sont petites glabres et réparties aléatoirement sur le limbe et non à l'aisselle des nervures, regardes bien la photo. A. macrochelus peut être écartée sans souci

Ensuite sur feuilles d'Acer pseudoplatanus ne reste que A. cephalonea et A. macrorrhynchus, je pense qu'il s'agit d'A. cephalonea pour les raisons évoquées dans mon message précédent (forme et taille).

Effectivement la taxonomie des Eriophyidae est en perpétuel remaniement et souvent peu claire, ces espèces sont peut être synonymes car elles ont pour la plupart été décrites à partir de la galle et rarement à partir des acariens. Il n'empêche qu'à l'heure actuelle toutes les espèces citées sont considérées comme valides (voir FE par exemple). Comme le forum est basé sur cette taxonomie nous pouvons conserver la séparation jusqu'à nouvelles informations.

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par vincesap » lundi 27 mai 2013, 14:42

Cool, un débat sur une galle, ça anime un peu :mrgreen: . Par contre, du coup, j'ai réussi à m'y perdre. Donc, chers messieurs, s'il vous plait, que dois-je valider : Aceria macrochela (Nalepa 1891), qui est la notation reconnue par Fauna Europaea (mais qui peut très bien être erronée), ou Aceria macrochelus ?
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)
Contact :

galles sur Acer pseudoplatanus

Message par Bébert » lundi 27 mai 2013, 18:23

on suit FE comme d'hab

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »