Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations ne seront pas validées.

[Lamprorhiza sp.] Ver luisant

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
entomofou
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Saint Agnant de Versillat (23)
Contact :

[Lamprorhiza sp] Ver luisant

Message par entomofou »

Je cherche le nom de celui-ci également, trouvé A St Jean Pied de Port (64)
Image

Avatar du membre
Petit Schtroumpf
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Marseille peuchère !

Message par Petit Schtroumpf »

si je me souviens bien, pas de zizi, pas de nom...

Avatar du membre
entomofou
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Saint Agnant de Versillat (23)
Contact :

Message par entomofou »

Bon... Va falloir charcuter...

Avatar du membre
Piezo
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Audierne
Contact :

De ma lampyre

Message par Piezo »

C'est apparemment un Lamprorhiza (= Phausis) avec de grandes fenêtres transparentes sur le prothorax au dessus des yeux (minuscules ou absentes chez Lampyris).

Il y a 4 espèces en France, mais je n'ai que delarouzei en collection (l'espèce provençale la plus commune). Je ne connais pas d'articles sur les genitalia (Sylvain si tu as ça tu m'intéresse).

La clé donnée par le Portevin est comme d'hab fantaisiste, alors je vous mets celle de ce bon Etienne Mulsant (Mollipennes, 1862) dont on a toujours bien du mal à se passer 150 ans après :!: :!: :!:

Les distributions sont celles du Sainte-Claire-Deville

A- 5ème et 6ème sternite non ornés chacun d'une tache claire et luisante comme de la cire.

B- Pygidium échancré en arc ou demi-cercle régulier à son extrémité. Avant dernier sternite offrant, près du milieu de son bord postérieur une tache blanchâtre ou testacée.

-L. mulsanti Kiesenwetter
Pyrénées Orientales, Languedoc, Gascogne, pourtour du massif central, Arles, Marseille, Mt Ventoux

BB- Pygidium entaillé à son extrémité, avec le milieu de l'entaille tronqué, ou en angle dirigé en arrière.

C- Prothorax au moins aussi large à la base que les élytres, 5ème sternite non marqué ordinairement d'une tache blanchâtre transverse

-L. boieldieui J. du Val
Hautes et Basses Alpes, Var

CC- Prothorax moins large à la base que les élytres un peu après l'épaule, 5ème et 6ème sternite avec une tache transverse blanchâtre

-L. delarouzei J. du Val
Provence, Alpes Maritimes

AA- 5ème et 6ème sternite chacun avec une tache claire et luisante comme de la cire, transverse, occupant au moins les deux tiers médiaires de la largeur de chacun de ces arceaux et à peu près toute leur longueur

-L. splendidula Linné
Alsace et Lorraine

Bon d'après l'origine du spécimen, ça devrait être Lamprorhiza mulsanti mais rien de tel qu'une bonne identification dans les règles pour bouleverser les idées reçues.

Je vous mets le plus beau delarouzei que j'ai :

Image


et un gros plan des fesses du même, j'ai glissé un papier blanc dans le repli tergal pour que l'échancrure du pygidium soit visible (pas en arc régulier mais tronquée).

Image

PZ 8-O

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

Message par Saturnin de la Poire »

comment reconnait-on les Lamprorhiza des Lampyris, avec des caractères plus intelligibles que l'abominable Portevin ?
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Avatar du membre
alastor
Animateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Aubagne
Contact :

Message par alastor »

Il me semble que c'est écrit à la première ligne de la réponse de PieZo ci-dessus 8-O
non ? ?
« Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. » Albert Einstein

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

Message par Saturnin de la Poire »

oui, Patrick.Mais c'est justement le critère de Portevin, et chez bien des individus, ce n'est vraiment facile de savoit de quel côté du continuum l'on se trouve, si tu vois ce que je veux dire...
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »