Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté. En cas de difficultés de connexion cliquez d’abord sur CE LIEN avant de cliquer sur “Connexion”

[Evagetes pectinipes] Evagetes sp.

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
Didier
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Environs de Rennes, (35)

[Evagetes pectinipes] Evagetes sp.

Message par Didier »

Bonjour,
Je suis maintenant sur un autre Pompile du Morbihan, 8 Août 1996.
Prenons les critères de Fred un par un :
Fred a écrit :1. _ Partie déclive du propodeum fortement échancrée ses bords latéraux modifiés forment des arêtes vives ou des dents.....................................2
_ Partie déclive du propodeum sans dent ni arête vive.......................5
Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137417

Ici pas d'échancrures ni d'arêtes vives.

Fred a écrit :5. _ Partie déclive du propodeum échancrée, (pas de tâches de couleur jaune le long de la bordure interne des yeux, "là c'est pour
éviter la confusion avec Anospilus, si le caractère de l'échancrure est mal interprété)......... ..............................................................Dicyrtomellus
(j'aurais pu ajouter un peigne tarsal présent, ainsi qu'une coloration gris cendré, et la grande taille de l'insecte qui est supérieure à 12 mm)... il y a qu'une seule espèce en France Dicyrtomellus tinginata (l'ancien argentatus de Wahis). En revanche, il y a beaucoup d'espèces en Afrique du Nord et là on se rend compte que ce genre n'est pas facile à caractériser (il est entre Aporinellus et Anospilus) et l'échancrure est le seul caractère constant mais parfois pas facile à voir, ce qui n'est pas le cas pour notre espèce française

_ Partie déclive du propodeum sans échancrure....................................6
Même combat.
Fred a écrit :6. _ Deux cellules submarginales aux ailes antérieures..........................7
_ Trois cellules submarginales aux ailes antérieures.........................11
Trois cellules submarginales.

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137418
Fred a écrit :11. _ Au moins une paire de griffes bifides..........................................12
_ Toutes les griffes des pattes dentés............................................13
Toutes les griffes sont comme cela.

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137419
Fred a écrit :13. _ Dernier tergite avec une brosse de soies épaisses (quasiment des épines)....................................................................................Anoplius
_ Pas de brosse de soies épaisses au dernier tergite tout au plus quelques longues soies souples..........................................................14
Là on voit bien la différence avec un Anoplius.

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137420

Bon je concède on ne voit pas grand chose mais il n'y a pas grand chose à voir, juste deux trois soies sur le dernier tergite. Des soies très fines comme celles du dessous.

Fred a écrit :14. _ Deuxième article des tarses 1 court, moins de deux fois plus long que large et peigne tarsal absent.............................................................................................15
_ Ces deux critères ne sont pas réunis..............................................................................................16
Le voici ce fameux peigne tarsal.

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137421

Fred a écrit :16. _ Antennes fusiformes (le milieu du flagelle est plus épaissie que les extrémités), pulvilli très réduit............................................................17
_ Antennes sans épaississement remarquable, si c'est le cas le pulvilli est important....................................................................................18
Antennes avec milieu du flagelle plus épaissi.
Pulvilli très réduit.


Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137422
Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137423

Là on touche au but (pour le genre)
Fred a écrit :17. _ Pattes courtes, le tibia 3 allongé ne dépasse pas l'extrémité de l'abdomen, front bossu............................................................................Arachnotheutes
_ Pattes normales, le tibia 3 allongé dépasse largement l'extrémité de l'abdomen, front régulièrement arqué.....................................................................................Evagetes
Je n'ai pas d'Arachnotheutes en collection pour comparer.
Mais par contre je suis surpris car l'Evagetes que j'ai en collection n'a pas de peigne tarsal ou alors c'est un peigne tarsal vraiment réduit comparativement à celui de la bestiole du jou ... où est le bug ???

Et pourtant le front n'est pas bossu (c'est à dire qu'il est régulièrement arqué) donc ce serait un Evagetes !!!

Merci pour les commentaires.
Amicalement.
Didier.


Pour info : Evagetes siculus

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137424


[yvespo - yfpom]
Modifié en dernier par Didier le vendredi 27 mars 2015, 3:36, modifié 1 fois.
--> Moa
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. [Quino]

Balises :
Patrick_L
Membre
Enregistré le : dimanche 22 octobre 2006, 23:44
Localisation : Rabat (Maroc)

Message par Patrick_L »

ouaou super!!
Belle photo de la griffe, c'est la que j'ai du mal souvent, dentée ou bifide...
Mais t'as l'air de pouvoir bien zoomé dessus, mois je ne peux grossir que 20 fois donc je suis vite limité pour les petites espèces :?
Merci pour ta présentation en tout cas.
Avatar du membre
Didier
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Environs de Rennes, (35)

Message par Didier »

Bonjour,

Finalement Evagetes pectinipes présente le même genre de peigne tarsal (épines très longues). Je ne suis peut être pas loin du compte en fait.

Patrick, j'ai un zoom de couverture 0,67 à 4 (soit rapport x 5,97). C'est bien pratique en effet. D'autant que j'ai des occulaires x20.
Pour les griffes c'est quand même chaud, d'autant que les pompiles ne sont pas de grosses bêtes.

Didier.
--> Moa
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. [Quino]
Avatar du membre
Adrien
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 18 juillet 2005, 16:18
Localisation : Saint-Viâtre (41)

Message par Adrien »

toujours aussi pedagogiques tes post Didier ! :D :0013:

Patrick, moi aussi j'ai eu du mal sur ce critère au début :
Image
Adrien Chorein : Belgique : 19/9/2006 : Mons : 7000
ref:13837
Didier a écrit : Toutes les griffes sont comme cela.
.

ce n'est pas parce qu'ils sont beaucoup a avoir tort qu'ils ont raison !
Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred »

Salut Didier,
merci de mettre en image la clef que j'avais écrite. Je suis heureux de voir qu'elle sert (prochainement c'est-à-dire cette année, je publierai une clef des genres dans la petite revue Arvernsis (il ne s'agit pas d'un projet, je suis déjà dans la mise en page), elle comprendra femelle et mâle, et fera le tour des genres monospécifiques et aussi des petits genres jusqu'à trois espèces de la faune française.
Pour ce qui est du genre Arachnotheutes, il s'agit d'un genre très rare en France, avec seulement deux représentants que l'on trouve dans le sud de la France. Après avoir vu quelques milliers de Pompiles je dois avoir péniblement trois représentant (mâle de l'espèce Arachnotheutes turgidus en collection), pour faire la clef des genre de France (en photo, j'utiliserai certainement une femelle d'une espèce africaine)...
Pour distinguer Evagetes siculus d'Evagetes pectinnipes ont doit regarder la pilosité du propodeum des sternites.
Evagetes siculus possède une pilosité longue sur le propodeum, ainsi que sous les sternites
Evagetes pectinnipes a le propodeum glabre, ainsi que les tergites.

Ensuite la chose n'est pas simple car dans le groupe à pilosité longue il y a plusieurs espèces (de mémoire) : siculus, proximus, alamanicus, gibbulus...

Et pour Evagetes pectinipes, il y a aussi beaucoup d'espèces...

Donc je vais essayer de vous donner une bonne technique pour identifier Evagetes siculus (femelle) car le mâle de siculus est facile à identifier, il possède une plaque génitale non plane (ce qui n'est pas le cas de toutes les autres espèces d'Evagetes).
La bestiole a une pilosité abondante sous les sternites et un peigne tarsale à épines courtes et épaisses...
Les autres espèces d'Evagetes à pilosité sur le propodeum, ont peu de soies sous les sternites et ils ont des épines longues et fines au peigne tarsale...
Pour pectinipes la face est très souvent couverte de pubescence blanche... le propodeum est glabre, et sur les tergites des zones à pubescence blanche apparaissent... la sous-espèce trispinosus ne possèdent pas autant de zone blanche et ne possède que trois épines au peigne tarsal... c'est pourquoi Raymond comme moi nous n'utilisons pas ce taxon.
Sur ta photo, je vois de très longue épines au peigne tarsal...
Il faut donc que tu vérifies et que tu nous montres :
Le peigne tarsal...
La pilosité du propodeum...
Le dessous des tergites...
Les antennes avec un meilleur gros plan...

amicalement Fred
Modifié en dernier par Fred le dimanche 2 mars 2008, 23:23, modifié 3 fois.
Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred »

En fait, j'ai bien une petite idée... mais je trouve intéressant que tu documentes plus le post.
Surtout par une photo de profil du propodeum et du dessous des tergites...
et de la face (pour voir si il y a une pubescence blanche).
Mais à mon avis tu peux déjà éliminer pectinipes et aussi siculus...

amitiés Fred

Pour bien identifier les Evagetes... lire Vander Smissen... et bon courage.
Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred »

Petite ébauche de clef des femelles d'Evagetes de France... (de mémoire, en douce au travail).

Deux cellules submarginales... Evagetes dubius
Trois cellules submarginales.... les autres...

Propodeum très allongé et pronotum très allongé... elongatus
Propodeum et pronotum normaux.... Les autres.

Peigne tarsal petit presque absent... pas de pubescence importante (là je suis pas très bon pour l'explication)................................ crassicornis
certainement l'espèce que tu as dans ta collection Didier) et je ne me souvient si sahlbergi (qui a une forte pilosité sur la tête ne fait pas parti de ce petit groupe, mais il s'agit d'une espèce rare)

Un peigne tarsal bien net..................................... les autres espèces

une pilosité abondante sur le propodeum.....................groupe siculus, proximus, alamanicus, gibbulus, tumidosus.

Propodeum glabre....................................................groupe pectinipes
(pectinipes, littoralis, subglaber).

Pour le groupe siculus.... l'espèce alamanicus est certainement une version plutôt de faible taille de proximus, mais Jane qui a fait la révision du genre l'a considère comme une bonne espèce.
Un labre proéminant et fortement incliné sur l'avant....... tumidosus.
Un labre peu visible sous le clypeus, non incliné sur l'avant.... Les autres espèces...

un peigne court à épines épaisses, une pilosité abondante sous les tergites.... siculus (attention cette bestiole varie en taille, en couleur... de façon surprenante, entièrement noire, bien rouge....).
_ un peigne long et fin, une pilosité moins abondante sous les tergites... les autres.
_ des antennes fortement épaissies, un propodeum bombé... gibbulus
_ des antennes plus fines, un propodeum normal... proximus et alamanicus.

Voilà qui dévrait t'aider un peu.
Amitiés refred
Modifié en dernier par Fred le samedi 8 mars 2008, 19:04, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Didier
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Environs de Rennes, (35)

Message par Didier »

Merci pour toutes ces réponses.
Je vais dans un premier temps mettre les photos demandées et te laisser commenter.

Les épines sur les tarses :

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137425

La pilosité du propodeum (pas belle la photo mais il n'y a pas grand chose comme pilosité) :

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137426

La pilosité des sternites (quasi inexistante) :

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137427

Les antennes :


Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137428

Et enfin la pilosité de la face :

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 8/8/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137429

Voili voilou.
Didier.
Modifié en dernier par Didier le vendredi 27 mars 2015, 3:42, modifié 1 fois.
--> Moa
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. [Quino]
Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred »

Salut Didier,
la face blanche, l'absence de pilosité sur le propodeum et sous les sternites (d'après ce que je vois, pas facile à interpréter d'après photo hélas), ces critères permettent d'éliminer le groupe siculus (au sens de la petite clef mentionnée hier).
Il reste donc à mon avis le groupe pectinipes... la face bien blanche me fait pencher pour pectinipes et comme il n'y a que trois épines au peigne tarsal... Evagetes pectinipes trispinosus (là encore pourquoi une sous-espèce...).
La pruinosité blanche est très atténuée chez cette sous-espèce (cette forme).
Chez subglaber l'avant du clypeus est marqué par une zone luisante (sans pilosité) en forme de demi-cercle.
Il reste littoralis et tumidosus (je trouve ces espèces particulièrement difficiles à identifier)...
Avatar du membre
Didier
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Environs de Rennes, (35)

Message par Didier »

Salut Fred,
La pilosité sur le propodeum est très faible, limitée seulement à quelques soies blanches dans l'angle que fait l'enclos propodeal et les bords latéraux du propodeum (voir image).

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 08/08/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137426

Pour les sternites, il y a comme on le voit sur la photo quasiment une soie par sternite.

Image
Didier Roustide : France : Séné : 56860 : 08/08/1996
Altitude : NR - Taille : ?
Réf. : 137427

Dans le groupe pectinipes, en me référant à la liste que tu nous avais donnée, pour la bretagne il y a :
- pectinipes : présent en bretagne
- littoralis : que tu as donné comme probable en bretagne
- subglaber : que tu n'as pas cité dans ta liste
- timidosus : que tu n'as pas donné comme probable en bretagne.
trispinosus : que tu avais donné comme espèce et que l'on place alors pour l'instant comme sous espèce de pectinipes ? Présent en bretagne.

D'après la présence ou non en bretagne, il faudrait regarder entre pectinipes et littoralis. Quels sont les critères discriminants entre ces deux là ?

Tu parles de pruinosité blanche ... où doit on la voir ?

En attendant je lui fait une étiquette : Evagetes pectinipes trispinosus det: F.Durand ?

De toutes façons, je t'envoie le tout quand j'aurai fait quelques autres posts (sur le forum) avec d'autres espèces et genres.

Amitiés.
Didier
.
Modifié en dernier par Didier le vendredi 19 février 2016, 7:14, modifié 1 fois.
--> Moa
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. [Quino]

Retourner vers « Apocrites »