Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté. En cas de difficultés de connexion cliquez d’abord sur CE LIEN avant de cliquer sur “Connexion”

[Heterischnus truncator F] Heterischnus truncatorisable ?

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateurs : lauzette, Sarcophage77

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
Chen
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 8 novembre 2014, 20:45
Localisation : Oise

[Heterischnus truncator F] Heterischnus truncatorisable ?

Message par Chen »

Bonsoir,

Celui-là, je lui ai sauvé la mise mercredi dernier, car il était caché en compagnie d'une guêpe poliste sous l'écorce d'un acacia tombé dans un chemin entre des champs, et aujourd'hui cet arbre n'est plus là... probablement débité et destiné à brûler.
Fin et élégant, il me semble qu'il ressemble furieusement à Heterischnus truncator, même si j'ai lu qu'il y a d'autres espèces en Europe.

Est-ce possible ?

Image
Chen : France : LA NEUVILLE-ROY : 60190 : 18/01/2023
Altitude : NR - Taille : 8 mm
Réf. : 317511

Image
Chen : France : LA NEUVILLE-ROY : 60190 : 18/01/2023
Altitude : NR - Taille : 8 mm
Réf. : 317512

Balises :
Avatar du membre
Paskal
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 27 juillet 2010, 9:43
Localisation : Montpellier

Heterischnus truncatorisable ?

Message par Paskal »

C'est vrai qu'il est pas tout seul. Rien qu'en France on en a recensé 16 espèces. Mais c'est bien H. truncator ici, les tibias ne trompent pas. Je te glisse ci dessous le commentaire de Joël Valemberg issu de sa clé des Heterischnus (2014, Bulletin de la Société Entomologique du Nord de la France)

H.truncator ssp. thoracicus (Grav., 1829) varie considérablement en forme et en couleur (la tête, le scutellum et l’abdomen sont parfois principalement roux ou avec scutellum et marques thoraciques jaunes; le mésonotum et propodeum entièrement roux et les tibias III basalement maculés de blanc le distingue notamment d’H. nigricollis. Le scutellum est souvent entièrement roux, ou roux marqué de jaune apicalement. La coloration particulière des métatibias caractérise notamment cette espèce ; les orbites frontales sont souvent nettement maculées de jaune. Selon ses auteurs H. novellae se différencie d’H.truncator thoracicus par son flagellum notamment roux clair et non brun noir, par sa partie postérieure des mésopleures ainsi que les notaules jaune ivoire, par les trochanters postérieurs roux, par la présence d’une étroite marge apicale jaune ivoire aux tergites V-VII, par l’espace malaire 1,4 à 1,5 fois plus long que la largeur de la base mandibulaire, (voir descr.) etc.
Heureux celui qui sait rire de lui-même, car il n'a pas fini de s'amuser.
Avatar du membre
Chen
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 8 novembre 2014, 20:45
Localisation : Oise

Heterischnus truncatorisable ?

Message par Chen »

Merci pour la confirmation et les informations supplémentaires, Paskal ; heureusement que les tibias ont parlé !
wp728149
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 31 octobre 2018, 11:56
Localisation : Tarn

[Heterischnus truncator F] Heterischnus truncatorisable ?

Message par wp728149 »

Sympa, je ne l'ai jamais rencontré hivernant pour ma part !
Les Ichneumonidae c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber

William
Avatar du membre
Chen
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 8 novembre 2014, 20:45
Localisation : Oise

[Heterischnus truncator F] Heterischnus truncatorisable ?

Message par Chen »

Merci William !
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »