Les messageries de Microsoft : Outlook, Live et Hotmail refusent les courriels provenant de insecte.org
Il nous est donc impossible de vous répondre si vous utilisez ces messageries.
Les notifications du forum (par exemple en cas de surveillance de sujet) sont aussi bloquées.

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Les sujets qui n’ont pas leur place ailleurs et qui méritent d’être conservés.
Sujets qui ne trouvent pas leur place ailleurs et qui doivent être gardés

Ouvrez vos sujets dans “Futile ou temporaire”
ils seront déplacés ici, le cas échéant.
Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Message par Mikkoleop » mercredi 6 septembre 2017, 9:14

Quelques-uns des Scarabaeinae que j'ai pu poster ces temps derniers ont été capturés dans des circonstances assez cocasses, que je laisse mon compère Macrodontia vous conter ci-après.

QUOTE
LA SAGA DES POULETS DANS LA JUNGLE
La saga qui va suivre aurait certainement pu faire déplacer ce cher Sherlock Holmes dans nos contrées guyanaises.
Tachons donc de conter cette saga comme il l’aurait souhaité, c’est-à-dire uniquement en reprenant les faits…
1er jour : Au matin, mise en place d’un seau contenant un poulet en cours de décongélation. Ce seau est accroché sur une branche à 1m30 du sol par le fameux système de crochet Mikkamel (viewtopic.php?t=142020).
L’après-midi, le poulet était déjà assailli par les abeilles carnivores, mouches et autres adorables espèces en tous genres…
2eme jour : Au matin, nous allons faire notre première reconnaissance et quelle surprise de voir au fond du seau un superbe spécimen de Megaphanaeus lancifer. Forts de cette réussite rapide, nous décidons donc de revenir voir le seau en fin d’après-midi.

Image
Michel Gyment : Guyane française : Saint-Laurent du Maroni : 97360 : 22/07/2017
Altitude : NR - Taille : 26 mm
Réf. : 191183


L’après-midi donc, pleins d’espoir nous nous pressons pour voir à nouveau le seau…que nous trouvons décroché de la branche, gisant sur le sol avec un poulet qui s’est volatilisé !

Un tas d’hypothèses s’ensuivent : singe, marsupial, reptiles, coup de vent puis un quelconque opportuniste animal ?
3eme jour : Au matin, la contre-attaque s’organise, nous mettons cette fois trois seaux en place, suffisamment distants les uns des autres. Le poulet a été remplacé par 4 pilons par seau, le crochet est lui devenu une solide ficelle empêchant tout décrochage intempestif.
L’après-midi, les pilons sont toujours en place mais rapidement attaqués par les abeilles carnivores, aucun coléoptère en vue.

Image
Michel Gyment : Guyane française : Saint-Laurent du Maroni : 97360 : 22/07/2017
Altitude : NR - Taille : sans objet mm
Réf. : 191185


4eme jour : les pilons ont à leur tour disparu …cette fois la révolte du binôme entomologiste gronde.
5eme jour : La revanche a donc sonné et motivés par celle-ci nous concevons trois Barber d’un nouveau type : le Chick’n’Trap .
Ce sont des boîtes en plastique transparent de 11L (L37*P26*H14 cm), qui seront enterrées pour que le couvercle affleure le sol. Ce couvercle est découpé de manière à avoir une « croix » en son centre pour permettre l’entrée des coprophages, empêcher leur sortie, mais surtout empêcher la subtilisation du poulet ! (le couvercle est de plus scotché à la boîte par sécurité).
Cependant pour une des boîtes, ne connaissant pas l’intelligence ou la fougue de notre adversaire, nous ne découpons qu’une seule fente de type « boîte aux lettres » de 2 cm de large sur 25 cm de long au centre du couvercle. Ce couvercle-ci n’est pas scotché car la fermeture est bien « clipsable » et ajustée.
Au soir, les trois boîtes sont enterrées dans le sol, contenant chacune un poulet.
6eme jour : Au matin : le poulet de la « boîte aux lettres » a disparu mais le couvercle est toujours parfaitement en place ! La logique nous impose donc deux possibilités, et seulement deux :
- soit notre voleur a réussi un tour de magie qui ferait pâlir Houdini en faisant passer un poulet entier par une fente de 2 cm de large.
- Soit le voleur a enlevé le couvercle, pris le poulet et soigneusement pris le temps de refermer la boîte !!!

Image
Michel Gyment : Guyane française : Saint-Laurent du Maroni : 97360 : 22/07/2017
Altitude : NR - Taille : sans objet mm
Réf. : 191187


Quelle espèce du règne animal est donc capable d’une prouesse pareille ….
L’Homo sapiens sapiens, élémentaire mon cher Watson !
Pour donner de plus amples corrélations, voici ce qu’il advenait pour les deux boîtes restantes :
- la seconde (couvercle scotché pour rappel), comportait un poulet une aile à moitié sortie de la boîte mais le poulet y était toujours. Le voleur avait donc fait une tentative mais avait fini par se résigner face à la difficulté empêchant l’ouverture de la boîte.
- la troisième, sans changement, le poulet n’ayant pas bougé d’une once, nous pouvons penser que le voleur décontenancé par la boîte précédente n’avait même plus la volonté d’essayer !

Image
Michel Gyment : Guyane française : Saint-Laurent du Maroni : 97360 : 23/07/2017
Altitude : NR - Taille : sans objet mm
Réf. : 191188

Voici donc la fin de cette saga étonnante, qui ne manqua pas de mettre nos deux cerveaux en ébullition jusqu’au dénouement final : le couvercle remis en place.
Par la suite, les deux boîtes restantes furent relevées deux fois par jour et la première récompense de nos efforts fut un Phanaeus jasius aux splendides reflets verts. D’autres trophées s’ajoutèrent au fur et à mesure.

UNQUOTE

Ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de respirer des odeurs épouvantables, je tiens donc à remercier vanderbergh qui m'avait indiqué la méthode du poulet (mais je crois que lui prenait un poulet entier, avec les entrailles, ce qui devait dispenser un inconfort odorant encore plus prononcé!)
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Avatar du membre
Sybaguasu
Membre
Enregistré le : samedi 2 octobre 2004, 9:35
Localisation : Mérignac

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Message par Sybaguasu » mercredi 6 septembre 2017, 10:15

La véritable nouveauté dans cette histoire, c'est que les voleurs courent après les poulets ! :mrgreen:
"Ce qui est simple est toujours faux. Ce qui ne l'est pas est inutilisable". (Paul Valéry)

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Message par Mikkoleop » mercredi 6 septembre 2017, 10:31

:0024:
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Avatar du membre
Mathurin C
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 23 mai 2007, 18:56
Localisation : 58 (Nevers)
Contact :

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Message par Mathurin C » mercredi 6 septembre 2017, 10:37

je trouve ça quand même fou que le voleur pique le poulet mais prenne le soin de refermer proprement plutôt que de tout virer. Peut être espérait il que le piège soit re-amorcé ?
En tout cas merci de nous faire partager vos pérégrinations ! :D
Modifié en dernier par Mathurin C le mercredi 6 septembre 2017, 10:42, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Message par Mikkoleop » mercredi 6 septembre 2017, 10:40

A mon avis, il s'agissait de gamins pas très réfléchis. Mais il y a aussi des adultes qui sont de grands gamins !
Quoiqu'il en soit, gamins ou adultes, j'espère, s'ils ont mangé nos poulets, qu'ils se sont intoxiqués :0007:
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Lauragais et maintenant Plateau de Millevaches

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Message par lauzette » mercredi 6 septembre 2017, 18:37

Il y en a qui doivent avoir vraiment faim, en Guyane :(
Il ne faut pas marcher à côté de ses pompes pour être droite dans ses bottes.

Soyez vous-mêmes, les autres sont déjà pris” (Oscar Wilde)

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Guyane : la saga des poulets dans la jungle

Message par Mikkoleop » mercredi 6 septembre 2017, 19:22

C'est que ces poulets étaient appétissants (au moment de leur achat, pas pendant leur décomposition), Macrodontia et moi on en aurait bien calé une ou deux dents creuses, mais nous nous sommes sacrifiés pour la Science :wink:
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Utile à conserver. »