[Graphosoma italicum sardiniensis] Irreductibles gaulois

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateur : sans animateur

Avatar du membre
Edessa
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 4 février 2006, 16:48

[Graphosoma italicum sardiniensis] Irreductibles gaulois

Message par Edessa » samedi 28 janvier 2017, 12:02

Sacrée crise Messinienne !

Image
Edessa : Italie : Dorgali : 08020 : 16/06/2012
Altitude : NR - Taille : 10 mm
Réf. : 177478
Le marin saoul monte en cirrhose au mât avec en son dos: liquorice, bacs à rhum.
Il lance son filet, ça mord et la carpe au corps, hisse à bord le spécimen. Ivre, un accroc au sternum il délire, voit des créatures de rêves et bafouille: l'est-y psa Casta?

Balises :

Heteropteran
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 septembre 2015, 10:40
Localisation : Istanbul
Contact :

Irreductibles gaulois

Message par Heteropteran » samedi 28 janvier 2017, 13:39

Avec ces fémora et tibiae pâle, je pense que c'est Graphosoma italicum.

Avatar du membre
jeanphi_maurel
Animateur
Enregistré le : mardi 14 septembre 2004, 13:11
Localisation : Ramonville (31)

Irreductibles gaulois

Message par jeanphi_maurel » samedi 28 janvier 2017, 15:35

je suis d'accord avec Heteropteran pour Graphosoma italicum.
Je pense qu'il s'agit de la nouvelle sous-espèce mangeuse de sardines (sardiniensis) :D reconnaissable à ses "poumpils" oranges.
Jeanphi

Heteropteran
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 septembre 2015, 10:40
Localisation : Istanbul
Contact :

Irreductibles gaulois

Message par Heteropteran » samedi 28 janvier 2017, 16:41

jeanphi_maurel a écrit :je suis d'accord avec Heteropteran pour Graphosoma italicum.
Je pense qu'il s'agit de la nouvelle sous-espèce mangeuse de sardines (sardiniensis) :D reconnaissable à ses "poumpils" oranges.
Jeanphi
Est-ce réel? 8-O

Avatar du membre
Edessa
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 4 février 2006, 16:48

Irreductibles gaulois

Message par Edessa » samedi 28 janvier 2017, 17:19

Le marin saoul monte en cirrhose au mât avec en son dos: liquorice, bacs à rhum.
Il lance son filet, ça mord et la carpe au corps, hisse à bord le spécimen. Ivre, un accroc au sternum il délire, voit des créatures de rêves et bafouille: l'est-y psa Casta?

Heteropteran
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 septembre 2015, 10:40
Localisation : Istanbul
Contact :

Irreductibles gaulois

Message par Heteropteran » samedi 28 janvier 2017, 17:48

Hou la la! Je crois qu'avec cette publication, le conflit de Graphosoma lineatum et de G. italicum est enfin terminé.

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Irreductibles gaulois

Message par pierred » dimanche 29 janvier 2017, 9:52

L'affichage du document dans le navigateur abîme les chiffres et les ligatures, mais le PDF est bien lisible.
Pierre D.

Avatar du membre
eric_steckx
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 5 novembre 2005, 10:55
Localisation : Belgique (Aywaille)

Irreductibles gaulois

Message par eric_steckx » dimanche 29 janvier 2017, 13:09

Yes ! c'est LA publication qui clôt en effet toute discussion.
Bravo et merci à l'auteur.
Éric

« Les millionnaires font la chasse aux éléphants, les pauvres la chasse aux punaises. » (Aminado)

Avatar du membre
jeanphi_maurel
Animateur
Enregistré le : mardi 14 septembre 2004, 13:11
Localisation : Ramonville (31)

Irreductibles gaulois

Message par jeanphi_maurel » dimanche 29 janvier 2017, 14:31

Oui, l'article est très intéressant. La génétique aide beaucoup à comprendre ce problème des pattes rouges et des pattes noires. Et si j'ai bien compris, en Sardaigne, les italicum ont les pattes rouges et en Sicile les lineatum ont les pattes noires, ce qui était presque impossible à deviner sans génétique (ou bien en faisant des élevages).
Jeanphi

P.S. pour heteropteran : ils ne mangent pas des sardines ; c'était un mauvais jeu de mot sur "sardiniensis" qui signifie qu'ils viennent de Sardaigne.

Heteropteran
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 septembre 2015, 10:40
Localisation : Istanbul
Contact :

Irreductibles gaulois

Message par Heteropteran » dimanche 29 janvier 2017, 22:11

Voici ce que Paride Dioli a dit pour le cas:
"Per quanto riguarda il Graphosoma lineatum la scuola americana ritiene che si tratti addirittura di forme di colore di una specie sola. Per questo motivo, un paio d'anni fa proposi ad un' equipe di ricercatori italiani che si applicano con successo sulle analisi molecolari delle cimici (soprattutto quelle dannose o invasive) di occuparsi anche del "caso" Graphosoma lineatum, sotto il cui nome sin'ora ricadevano due sottospecie (lineatum e italicum). Iniziammo così un lavoro lungo e laborioso di raccolta di campioni (centinaia) messi in alcol 96° (non a secco) perché è il metodo di conservazione più affidabile. I nostri risultati, attualmente, sono ben lungi dal fornire risposte definitive e ci riserviamo - in particolare - di esaminare altro materiale sardo perché la situazione è tutt'altro che chiara. Contemporaneamente stiamo ri-considerando tutte le specie del genere Graphosoma dalle Canarie alla Cina e alla Corea, perché solo così potremo avere un quadro sufficientemente completo. Come ho scritto qualche mese fa allo stesso Roland Lupoli, il suo lavoro è di certo un importante contributo alla soluzione del problema, ma, per ora, resta una rispettabilissima ipotesi, ma pur sempre una ipotesi che, in Sardegna e in Sicilia, va verificata con più esemplari perché è qui il CUORE del problema, in relazione agli aspetti zoogeografici e paleontologici che coinvolgono il N-Africa. L'amico e collega Attilio Carapezza, ad esempio, mi parlava mesi fa di esemplari simili a quelli sardi, trovati da qualcuno nel grossetano (Maremma) e non escludo che possa trattarsi di una importazione accidentale fatta involontariamente dai pastori sardi che hanno colonizzato quella regione. Non è un segreto, ad esempio, che certe apiacee diffondano i loro semi spinosi con la complicità delle greggi: le uova di Graphosoma potrebbero trovarsi benissimo su tali semi, arrivati colle greggi o altro dalla Sardegna. Di ragionamento in ragionamento, mi sento in grado di affermare che è prematuro dare per assodata l'ipotesi di Lupoli, anche se supportata da analisi molecolari, in attesa della predisposizione di un quadro più completo ed esaustivo al quale ci stiamo applicando.
"
http://www.naturamediterraneo.com/forum ... _ID=124089

Il semble donc qu'il y ait plus de recherches sur ce sujet!

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Hétéroptères »