[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
pat64
Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 20 juillet 2007, 14:09
Localisation : Pyrénées-Atlantiques

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par pat64 » jeudi 29 décembre 2016, 19:28

Image
Patrick Deyroze : France : Saint Clément des Baleines : 17318 : 22/07/2011
Altitude : NR - Taille : 3,5 mm env
Réf. : 176236

Donc si j'ai tout compris, je pense à
Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus (Stephens, 1830) :D
Pat

Balises :

Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne

Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par SECQ Michel » jeudi 29 décembre 2016, 22:35

Bonjour Patrick,
oui pas de doute concernant l'identification, c'est bien l'Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus (Stephens, 1830).
Et bien, si tu avais fait la capture sur les plages de Gironde, c'est à dire une cinquantaine de kilomètres vers le Sud, tu aurais eu une chance sur 100/500 d'obtenir
cette sous-espèce. Cette photographie est vraiment la bien venue, car elle montre merveilleusement bien les caractères de la sous-espèce, merci :D

Sous-genre Baeckmanniolus Reichardt, 1926 de la faune de France (SECQ Histeridae en préparation) :
1 (2). – Dessus du corps le plus souvent à reflet bronzé. Ponctuation de l’élytre fine et régulière, elle s’étend de la strie suturale jusqu’à la 2e ou même la première strie (dans la var. camarguensis Thérond, la première strie se prolonge jusqu’à l’apex de l’élytre). Aucune trace de point le long de la marge latérale et post-oculaire du pronotum. Tibias postérieurs médiocrement épaissis vers le sommet, les spinules de la face externe sont assez longues et fines.
(2,4-3,9 mm) ........................................................................................................................................... dimidiatus dimidiatus (Illiger, 1807)
2 (1). – Dessus du corps noir sans reflet bronzé. Ponctuation de l’élytre grossière, elle s’étend de la strie suturale jusqu’à la 3e strie, cette ponctuation remonte généralement jusqu’à la région scutellaire ou elle forme assez souvent des strioles obliques. Présence possible de quelques gros points le long de la marge latérale et post-oculaire du pronotum. Tibias postérieurs fortement épaissis vers le sommet, les spinules de la face externe sont assez courtes et épaisses.
(2,9-4,4 mm) ........................................................................................................................................ dimidiatus maritimus (Stephens, 1830)
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S. A. de MARSEUL, 1853, Essai monographique des Histérides)
https://www.facebook.com/profile.php?id=100010922496237

Avatar du membre
pat64
Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 20 juillet 2007, 14:09
Localisation : Pyrénées-Atlantiques

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par pat64 » vendredi 30 décembre 2016, 13:29

Merci et bon réveillon de l'an :D
Pat

Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par SECQ Michel » vendredi 30 décembre 2016, 14:06

Oui Patrick, c'est très aimable, profite bien en famille des dernières heures de cette année
:0013:
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S. A. de MARSEUL, 1853, Essai monographique des Histérides)
https://www.facebook.com/profile.php?id=100010922496237

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par Saturnin de la Poire » mardi 3 janvier 2017, 14:49

sur les plages occidentales d'Oléron, les deux sont présents en quantités équivalentes
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par SECQ Michel » mardi 3 janvier 2017, 21:20

Tu as parfaitement raison Saturnin, à l'île d'Oléron les deux sous-espèces sont courantes, par moment ou par localité c'est soit l'une ou l'autre sous-espèce
qui prédomine. Sur le littoral, au Sud de l'embouchure de la Garonne, c'est à dire en Gironde, dimidiatus dimidiatus est très majoritaire 99% à 999% !
A l'Île de Ré, dimidiatus maritimus est généralement majoritaire, donc le fleuve de la Garonne constitue une frontière plus ou moins flexible entre les deux sous-espèce en raison des mœurs principalement limités aux plages de mer. Parfois, si l'on est dans la bonne station et au bon moment dans l'Île d'Oléron, c'est environ du 50/50.
Voilà cher collègue, très heureux de confirmer ton observation :bienvu:
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S. A. de MARSEUL, 1853, Essai monographique des Histérides)
https://www.facebook.com/profile.php?id=100010922496237

Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)
Contact :

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par Bébert » mercredi 4 janvier 2017, 11:33

2 sous-espèces différentes présentes en mélange, c'est possible ça ?

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par Saturnin de la Poire » mercredi 4 janvier 2017, 19:11

Bébert a écrit :2 sous-espèces différentes présentes en mélange, c'est possible ça ?
non, c'est dans la définition même de ce qu'est une sous-espèce. Ca fait un moment que je dis pour cet histeridae
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par SECQ Michel » lundi 9 janvier 2017, 19:30

Saturnin de la Poire a écrit :
Bébert a écrit :2 sous-espèces différentes présentes en mélange, c'est possible ça ?
non, c'est dans la définition même de ce qu'est une sous-espèce. Ca fait un moment que je dis pour cet histeridae
Mes amitiés à toi Bébert et à toi Saturnin :D
Bon alors, je me souviens très bien que le sujet avait été abordé ici : viewtopic.php?f=1&t=140684&p=1129908#p1129908.
Je me range du même avis que notre éminent spécialiste feu Gunnar DAHLGREN qui avait statué en 1969 maritimus comme sous-espèce du dimidiatus.
Si il y avait un véritable problème, j'aurais déjà corrigé le tir...
Je maintiens ici qu'il ne s'agit pas de deux espèces distinctes, le tableau que j'ai proposé ne concerne pas des espèces différentes comme indiqué dans la liste des clefs.
-Certes, il y a parfois les deux races qui se rencontrent aux environs de Île d'Oléron, mais la situation n'est jamais stable, il y a une véritable confrontation par endroit et il semble que le pourcentage entre les deux races reste aléatoire. En Gironde, maritimus est vraiment rare, le plus souvent les spécimens concernent des hybrides.
On peut se demander si avec la monté de la chaleur, la limite entre les deux races n'a pas tendance à remonter vers le Nord de la Charente-Maritime. De toute façon,
la confrontation entre les deux races est très limitée, car l'espèce vie exclusivement le long de la plage et ne peut pas prendre une déviation. Il semble bien que le fleuve de la Garonne soit pour quelque chose pour une séparation aussi nette des deux races.
Modifié en dernier par SECQ Michel le lundi 9 janvier 2017, 20:59, modifié 2 fois.
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S. A. de MARSEUL, 1853, Essai monographique des Histérides)
https://www.facebook.com/profile.php?id=100010922496237

Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)
Contact :

[Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus] Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus D ou M

Message par Bébert » lundi 9 janvier 2017, 19:34

Du coup ça suppose qu'il existe des individus aux caractéristiques intermédiaires entre les deux sous-espèces et qui doivent être difficiles à rattacher à l'une ou à l'autre ?
Modifié en dernier par Bébert le lundi 9 janvier 2017, 22:15, modifié 1 fois.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »