Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Agenioideus cinctellus] F Pompile (ou face)

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne
Contact :

[Agenioideus cinctellus] F Pompile (ou face)

Message par gudbuche » dimanche 26 juillet 2015, 15:29

Bonjour !
Voici une vieille photo de Juillet 2010, tirée de mon dossier "Pompiles".
Elle est seule et unique.
A part cette bonne tronche de Pompile le seul truc sérieux qui pourrait me conforter c'est le pronotum qui a l'air de toucher la tegula.

Comme je me demandais s'il y avait beaucoup de Pompiles aux pattes oranges, je suis allé glisser un œil dans la galerie.
Je suis resté scotché un bon moment sur Ceropales, à cause des lignes blanches sur le pronotum
pour finalement me rendre compte que les yeux de ma bestiole n'étant pas réniformes (exit les Ceropalinae !), ça ne le faisait pas.
Sinon j'ai un peu taquiné l'Episyron mais comme je n'y trouvais pas de clypeus clair, ça n'a pas duré.
Présentement, je suis sur de l'Agenioidus. Ça me parait bien, moi.
Le blanc du clypeus et sur le pronotum et même les taches au front, près des yeux.
Et les longues griffes ! J'ai vu ça dans la clé de Fred.

C'est un brin présomptueux mon truc, je vous le concède, mais bon...je suis pas à ça près.
Déjà, dites-moi que c'est un Pompile.

Gud

Image
Philippe Legros : France : Villiers-sur-Marne : 94350 : 20/07/2010
Altitude : 80 m - Taille : pas mesuré
Réf. : 145947

[yvespo - yfpom]
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Balises :

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Pompile (ou face)

Message par Gilles Jardinier » dimanche 26 juillet 2015, 16:09

oui, tu exagères. Déterminer à la couleur, c'est un truc de beauf ! désolé :mrgreen:
Ou c'est bon chez les petits papes. (un nouveau pape est appelé papillon) ...

Bon, c'est un Pompile : ça se voit à la face, aux pattes et à l'antenne !
Mais tu aurais pu faire l'effort de nous montrer quelques critères des clés.
jardinons nos villes

Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne
Contact :

Pompile (ou face)

Message par gudbuche » dimanche 26 juillet 2015, 18:34

Gilles Jardinier a écrit :...tu aurais pu faire l'effort de nous montrer quelques critères des clés.
Je me suis efforcé de citer le seul critère que je voyais: le pronotum touche les tegulae.
D'ailleurs, ça me prouve uniquement qu'il peut s'agir d'un Vespoidea mais pas forcément d'un Pompilidae.

Je ne vois pas si les ailes sont effectivement non pliées. Je ne vois pas s'il y a un sillon transversal au mésopleure.

La seule clé que je connaisse est celle de Fred, s'il y en à d'autres, j'en ai pas vu dans les liens et documents cités dans le forum.
Et avec cette clé je ne vais pas bien loin: En plus, je ne sais même pas s'il s'agit d'un mâle ou d'une femelle.
1-Yeux non réniformes > 2 (ce qui élimine les Ceropalinae comme je le dis dans mon message)
2- Ah...mince ! je ne vois ni nervures ni apex du tibia III.
Gilles Jardinier a écrit :Bon, c'est un Pompile : ça se voit à la face, aux pattes et à l'antenne !
Je ne sais pas ce qu'on y voit, à la face, qui nous dit que c'est un pompile. Aux pattes et aux antennes non plus.

Il me semble que ce n'est pas la fin du monde que de lancer un genre comme ça, au feeling.
Dans l'espoir de trouver des interlocuteurs qui veuillent bien m'expliquer pourquoi je me goure
ou pourquoi il est impossible de dire quoi que ce soit de cette misérable photo que je regarde de travers depuis 5 ans.

Pour les papes, je manque encore plus de clés.
Le reste j'ai oublié déjà.

Gud
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Pompile (ou face)

Message par Gilles Jardinier » dimanche 26 juillet 2015, 20:39

Je te charrie, pq on passe notre temps à essayer de former les d'jeuns, à leur donner de bonnes bases d'économie libérale ... non, pardon, là, je mélange mes brouillons de discours ... Et tu viens mettre tes sabots dans le plat.
Pleins de nouveaux arrivent en ayant "reconnu" un taxon dans la Galerie, ou pire, sur le oueb (qui est faux la moitié du temps) ... Et on galère pour essayer de les remettre sur le chemin.

Des pattes et des antennes comme ça, des armes de chasseur ultra rapide, faites pour flairer et bondir, ça ne se trouve que chez les Pompiles et chez certains Tenthrèdes, comme les Macrophya ... En plus, les Pompiles ont les éperons, et les épines. Comme les ergots du Coq de combat.
D'ailleurs, tu avais tout de suite noté "Pompile", donc ça marche ...
(pour le sillon transversal au mésopleure, je pense qu'on ne voit que lui, plein centre !)
Et Fred te dirait immédiatement le nom, rien qu'à la face :wink:
jardinons nos villes

Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne
Contact :

Pompile (ou face)

Message par gudbuche » lundi 27 juillet 2015, 7:38

Bon, ok, mais tu charries grave quand même.
Mais les clés ? Sont-elles accessibles quelque part ?
Il me faudrait le Faune de France qui va bien, mais il en faudrait tellement...
(ceci dit je viens de voir qu'il y a un Faune de France en libre accès concernant les Hymenoptères vespiformes dans lequel se trouvent les Pompilidae.
Voila un "effort" que je n'avais pas fait. J'irai y jeter un œil ce soir)

Du côté éperons, certains Tenthrède sont pas mal dotés aussi.
Le sillon du mésopleure, je ne le vois pas encore, mais j'ai bon espoir.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Avatar du membre
J.Carminati
--!--0--!--
Enregistré le : mercredi 22 septembre 2010, 21:39
Localisation : _______________

Pompile (ou face)

Message par J.Carminati » lundi 27 juillet 2015, 9:51

Ouaip : je suis aussi partant pour Agenioideus : le clypeus et les taches noires sur la face me font penser à Agenioideus cinctellus femelle mais il y a d'autres Agenioideus femelles assez colorées et je n'ai pas encore regardé la clé. Cependant vu la localité (région parisienne), on est bien loin de la région méditerranéenne où pleins d'espèces coexistent (c'est l'affaire de Fréd :) ), je pense qu'on a le choix entre : cinctellus, apicalis, sericeus, usurarius, nubecula...
Mais pour être certain de l'espèce, il faudrait plusieurs vues pour suivre les critères de la clé de Wahis...
Pour la taille, ça fait moins d'1 cm ? (disons 6-8mm?).

Rapha1
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 18 octobre 2008, 23:14
Localisation : Paris
Contact :

Pompile (ou face)

Message par Rapha1 » lundi 27 juillet 2015, 15:25

Gilles Jardinier a écrit :pour le sillon transversal au mésopleure, je pense qu'on ne voit que lui, plein centre !
Pas visible ici, caché par la patte....Ce qu'on voit c'est le bord du mésopleure

Ce qui plaide ici pour les Pompilidae, en plus des pronotum qui touche les tegula ainsi que l'habitus, ce sont ces antennes longues avec des segments très longs
jé-et-les-insectes a écrit : Ouaip : je suis aussi partant pour Agenioideus : le clypeus et les taches noires sur la face me font penser à Agenioideus cinctellus femelle ...
Effectivement :wink:
http://www.biolib.cz/en/image/id132846/

Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne
Contact :

Pompile (ou face)

Message par gudbuche » mardi 28 juillet 2015, 7:30

Donc, moi aussi, tout ça me faisait tourner autour de Agenioideus cinctellus.
Femelle, car le mâle que j'ai vu ici, est quasi tout noir.

Dans un sujet, Fred nous dit que la couleur des pattes n'est pas un bon critère pour distinguer A.cinctellus femelle
car Agenioideus fascinubecula a aussi les pattes rouges et le corps noir. Mais ce dernier m'a l'air d'une bête du Sud, en tout cas il n'est pas dans l'inventaire des Pompilidae du massif armoricain.

J'ai trouvé une clé Hollandaise sur le net, mais je ne suis pas sûr d'en tirer grand chose...
Celle de R.Wahis, dont il est question dans un sujet, n'est plus accessible.
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Avatar du membre
J.Carminati
--!--0--!--
Enregistré le : mercredi 22 septembre 2010, 21:39
Localisation : _______________

[Agenioideus cinctellus] F Pompile (ou face)

Message par J.Carminati » mardi 28 juillet 2015, 8:37

j'ai la clé de Wahis en pdf, je peux te l'envoyer si tu me donnes ton mail en mp.

Avatar du membre
gudbuche
Membre
Enregistré le : mardi 8 décembre 2009, 17:44
Localisation : Val de marne
Contact :

[Agenioideus cinctellus] F Pompile (ou face)

Message par gudbuche » mardi 28 juillet 2015, 20:38

Avec plaisir ! Merci !
Le grémil pourpre-bleu préfère l'orée des bois

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »