Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficultés de connexion, bouton “Répondre“ qui manque : Connectez-vous en cliquant sur ce LIEN

[Cordulegaster boltonii] Plus c'est long...

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateur : Nervous breakdown

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
morikan
Membre
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016, 9:59
Localisation : Saint-Benoit-la-Forêt 37500

[Cordulegaster boltonii] Plus c'est long...

Message par morikan »

Il est connu pour sa longue vie larvaire, 5 à 7 ans, mais prétendrait-il aussi à un record pour la durée d'émergence ? Celui-ci m'a tenu de 9 h à 16 h 30, heure d'envol, encouragé peut-être par le temps froid et venteux des Saints de glace... Et je me souviens de sujets en fin d'émergence rencontrés vers 15-16 h... Avons-nous des infos à ce sujet ? Merci d'avance !

Image
PROGNON Maurice : France : SAINT BENOIT LA FORET : 37500 : 12/05/2020
Altitude : 79 m - Taille : 80 mm
Réf. : 257034
La frissonnante libellule / Mire les globes de ses yeux / Dans l'étang splendide où pullule / Tout un monde mystérieux. Victor HUGO

Balises :
Avatar du membre
Nervous breakdown
Animateur
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Plus c'est long...

Message par Nervous breakdown »

Bonjour,

Je suis plongé dans le Paul A. Robert (1958) depuis un moment, et il est très prolixe sur cette espèce, décrivant en détail l'élevage ou la vie larvaire. Au niveau de l'émergence, les durées totales varient entre 2 heures et demie et 3 heures. Mais la température joue un très grand rôle : la sortie du corps seule dure 29 minutes à 25 degrés et 51 minutes à 16 degrés.

Je n'ai eu les températures qu'à Tours, pour le 12 mai, elles ont varié entre 6,5 °C à 9 h et 13,2 °C à 16 heures. je comprends que tu puisses atteindre de telles durées dans ces conditions ! Est ce que tu avais prévu le thermos de café et les sandwiches ? :D
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs
Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

Plus c'est long...

Message par pierr07 »

Je n'ai pas saisi si la question concernait que les Cordulegaster mais sur notre petite mare, cette année, par temps couvert et humide, il s'est passé plus de 24 heures entre l’émergence et l'envol pour L. quadrimaculata.
Pierre
Avatar du membre
Cochet
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 18 mars 2010, 14:55
Localisation : Mont de Marsan 40000

Plus c'est long...

Message par Cochet »

Extra, du jamais vu me concernant, et je comprends ta ténacité, on peut pas lâcher ça :0024:
Alain
Avatar du membre
tioneb
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49

Plus c'est long...

Message par tioneb »

On en voit pas souvent non plus des émergences de celle-là :bienvu:
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.
Avatar du membre
morikan
Membre
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016, 9:59
Localisation : Saint-Benoit-la-Forêt 37500

Plus c'est long...

Message par morikan »

Merci pour vos retours ! Pour synthétiser, CB a des émergences classiques, et le temps de ce jour-là semble bien être le responsable du retard au démarrage, les températures en campagne devaient être encore plus fraîches que celles de Tours ! En refouillant mes archives, j'en ai retrouvé prêts à l'envol en fin de matinée, ce qui est plus conforme. Pour les records, je me souviens d'une E. bimaculata qui avait dépassé les 36 h, sous la pluie...
La frissonnante libellule / Mire les globes de ses yeux / Dans l'étang splendide où pullule / Tout un monde mystérieux. Victor HUGO
ljo21
Membre
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2016, 21:30
Localisation : Dijon 21 (Côte d'Or)

Plus c'est long...

Message par ljo21 »

7h30 à suivre l'émergence !
Mais patience bien récompensée avec cette belle espèce. :0024:
Avatar du membre
Nervous breakdown
Animateur
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Plus c'est long...

Message par Nervous breakdown »

Merci pour l'anecdote sur E. bicamulata, je fais ma première recherche d'exuvies la semaine prochaine, initialement elle devait avoir lieu hier, et je pourrais donc accompagner un entomo de mon asso naturaliste pour rechercher cette espèce.

Pour en revenir à C. boltonii, je me doutais bien que les températures en rase campagne devaient être bien plus basses qu'à Tours, mais c'est utile de le préciser d'autant que ça explique encore plus de telles durées :)
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs
Avatar du membre
morikan
Membre
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016, 9:59
Localisation : Saint-Benoit-la-Forêt 37500

Plus c'est long...

Message par morikan »

Pour E. bimaculata, je n'ai eu que trois exuvies "à me mettre sous la dent" cette année, j'a loupé les belles ! La bonne nouvelle c'est que j'en ai trouvé une sur un étang où je n'en avais jamais vu...
La frissonnante libellule / Mire les globes de ses yeux / Dans l'étang splendide où pullule / Tout un monde mystérieux. Victor HUGO
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Odonates »