[Hetaerina sp.] Hetaerina [Colombie]

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateur : tioneb

DJHiker
Membre
Enregistré le : samedi 26 juillet 2014, 15:04
Localisation : Utrecht, Pays Bas

[Hetaerina sp.] Hetaerina [Colombie]

Message par DJHiker » mercredi 21 février 2018, 15:29

Janvier dernier, j’ai eu l’occasion de visiter quelques endroits en Colombie: le nord et les environs de Pereira.
Bien que j' y ai vu bien plus de libellules que de demoiselles, il me reste quand même quelques demoiselles dont je me pose des questions sur l'identification (je vais vous éviter l’ennui des Argia femelles).
Le premier est un Hetaerina male qui me semble être une espèce H. occisa.
J'ai aussi considéré H. sanguinea, mais le dessin du thorax corresponds, à mon avis, mieux à occisa. Et en plus, j’ai vu une femelle Hetaerina au même endroit qui, je pense, est aussi une occisa. Les détails des appendices anaux ne sont malheureusement pas bien visible sur la photo.
Location : Paso del Mango, au sud de Santa Martha, pas loin de Minca.
Alt. : environs 800m.
Merci en avance pour vos commentaires.
David
Image
Anonyme : Colombie : Paso del Mango : - : 11/01/2018
Altitude : 800 m - Taille : ? mm
Réf. : 200280
David

Balises :

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

Hetaerina Colombie

Message par tioneb » mercredi 21 février 2018, 17:27

En l'absence des appendices anaux c'est peine perdue, en plus c'est un immature, les dessins thoraciques ne sont pas définitifs.. Comment le séparer de H. fuscoguttata par exemple?
Je rappelle qu'il y a 14 espèces de Hetaerina en Colombie.


H. sanguinea a une tache verte sur le thorax, comme cruentata, mais quand ils sont matures.

Éventuellement envoie-moi la photo originale par mail pour mieux voir les appendices anaux...
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Avatar du membre
Nervous breakdown
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Hetaerina Colombie

Message par Nervous breakdown » jeudi 22 février 2018, 7:46

Il n'en reste pas moins que c'est un genre très surprenant, jusqu'ici je n'avais vu de telles associations de couleurs entre blanc laiteux et rouge pétant, que sur un hyménoptère.

Déjà, merci pour ça :D
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

Hetaerina Colombie

Message par tioneb » jeudi 22 février 2018, 9:45

A l'occasion du message de Nervous, je reviens sur ce sujet et j'ai oublié de dire que ce n'est certainement pas H. occisa car les mâles de cette espèce ont des ptérostigmas bien visibles.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

DJHiker
Membre
Enregistré le : samedi 26 juillet 2014, 15:04
Localisation : Utrecht, Pays Bas

Hetaerina Colombie

Message par DJHiker » vendredi 23 février 2018, 1:14

Merci bien pour ta réponse.

Oui, j’étais un peu trop vite avec ma conclusion qu’il s’agit d’un H. occisa.
Mais selon Garrison [A Synopsis of the Genus Hetaerina with Descriptions of Four New Species, American Entomological Society, 1990], H. occisa est polymorphique en ce qui concerne le ptérostigma. Comme H. westfalli, qui est aussi un des 14 espèces de Hetaerina qui sont présentes en Colombie -liste de Dennis Paulson-.
Je n’avais pas considéré H. fuscoguttata parce qu’il manque la tache rouge à l’apex des ailes. Je comprends d’ailleurs que -d’après Garrison- H. proxima et H. simplex -également présents en Colombie- sont polymorphique concernant cette tache rouge. Aussi bien que sa présence peut varier géographiquement et peut dépendre de la phase de développement du sujet.

À propos, comment vois-tu qu’il s’agit d’un sujet jeune?

J’estime que sans une vue claire sur les appendices anaux, qui manque sur mes photos, une identification au niveau d’espèce sera bien difficile.
Voici quand-même une deuxième photo du même sujet où on voit un petit peu mieux les appendices avec un agrandissement :
Image
Anonyme : Colombie : Paso de Mango : - : 11/01/2018
Altitude : 800 m - Taille : ? mm
Réf. : 200360
Image
Anonyme : Colombie : Paso del Mango : - : 11/01/2018
Altitude : 800 m - Taille : ? mm
Réf. : 200361
David

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

Hetaerina Colombie

Message par tioneb » vendredi 23 février 2018, 8:49

Garrison à forcément raison pour les ptérostigmas, mais j'aimerai bien voir un mâle sans ptérostigma, jamais vu même en photo. Ça ne doit pas courir les forêts.

Quand à
DJHiker a écrit :
vendredi 23 février 2018, 1:14
J’estime que sans une vue claire sur les appendices anaux, qui manque sur mes photos, une identification au niveau d’espèce sera bien difficile.
c'est exactement de cette façon que je commence mon message :).
DJHiker a écrit :
vendredi 23 février 2018, 1:14
Je n’avais pas considéré H. fuscoguttata parce qu’il manque la tache rouge à l’apex des ailes.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire; H. fuscoguttata a une tache rouge à l'apex et le tien aussi, légère et en cours de développement. Parce que c'est un jeune.
C'est un jeune, cela se voit à la couleur de l’œil, encore marron clair et sans doute aussi au fait qu'il a encore vraiment beaucoup de blanc sur le thorax.
Pour illustrer ces sujets adultes je voulais faire un lien vers les sujets sur H. occisa sur le forum et je m'aperçois que je ne les ai jamais partagés; il faut que je répare cet oubli mais en attendant en voilà au Panama et au Costa Rica.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

DJHiker
Membre
Enregistré le : samedi 26 juillet 2014, 15:04
Localisation : Utrecht, Pays Bas

Hetaerina Colombie

Message par DJHiker » vendredi 23 février 2018, 16:45

Apparemment la couleur et la forme de la tache à l’apex de H. fuscoguttata sont plus ou moins variables. Je me suis basé sur l’image qu’on trouve ici: http://bdei2.cs.umb.edu:8080/efg2/Redir ... 2325174618, ou je ne vois pas de tache rouge mais une tache un peu brunâtre, décrite comme apex enfumé.
Et je vois maintenant dans tes photos de H. fuscoguttata prises au Panama et CR qu’on peut les rencontrer tous les deux.
Ça ne rend pas les choses plus faciles :D
Je vais montrer la femelle que j’ai vu dans le même coin dans un prochain sujet.
David

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

Hetaerina Colombie

Message par tioneb » vendredi 23 février 2018, 17:04

Les sujets que tu trouves sur le site de Bill Haber sont des sujets morts scannés, alors attention aux couleurs, parfois fortement altérées et ternies.
C'est le problème des scans ou des collections qui amènent à décrire des sujets très sombres, la littérature est pleine de ce genre d'exemples, qui sont difficiles à comprendre quand on les voit dans la nature ou sur photo.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Odonates »