[Pseudagrion hamoni] [Afrique du Sud]

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateur : tioneb

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

[Pseudagrion hamoni] [Afrique du Sud]

Message par tioneb » vendredi 22 décembre 2017, 17:54

En Afrique du Sud 4 Pseudagrion ont les yeux rouges, sans avoir le thorax rouge. 2 deviennent très sombres sur le thorax en vieillissant; Pseudagrion hamoni (Swarthy Sprite) et P. commoniae (Black Sprite). De ces 2 deniers seul P. hamoni à les tibias clairs comme on le vérifie sur ces photos, à Matsamo (à la frontière nord du Swaziland), le 26 octobre 2017.

Image
Benoit Guillon : Afrique du Sud : Jeppes Reef : 000 : 26/10/2017
Altitude : 413 m - Taille : 40 mm
Réf. : 197653

Il mesure envrion 40 mm et est largement répandu à travers l'Afrique tropicale (seulement le nord-est de l'Afrique du Sud), préférant les eaux dormantes ou faiblement courantes si elles sont bien végétalisées.

Image
Benoit Guillon : Afrique du Sud : Jeppes Reef : 000 : 26/10/2017
Altitude : 413 m - Taille : 40 mm
Réf. : 197654

Sur le même site j'ai observé 2 Pseudagrions mâles, Pseudagrion hamoni et P. acaciae pour lesquelles l'identification n'a pas été trop difficile (muni du guide...). Mais il n'en est pas de même pour les femelles que j'avais d'abord toutes classées comme P. hamoni. Mais grâce au site de John Wilkinson & Rob Dickinson, et même en l'absence de différences nettes sur les pronotum de ces femelles on parvient à les séparer par 2 détails: P. hamoni montre une ligne sombre sur la suture anté humérale plus large, bien visible alors que celle de P. acaciae est très discrète. D'autre part, et ce détail est peu visible sur mes photos, mais bien présent, P. hamoni femelle présente une tache sur la partie inférieure du S8, tache absente pour P. acaciae.

Image
Benoit Guillon : Afrique du Sud : Jeppes Reef : 000 : 26/10/2017
Altitude : 413 m - Taille : 40 mm
Réf. : 197655

Cette fois-ci la femelle est vraiment différente, vraiment verte (comme pour beaucoup de Coenagrionidae les femelles peuvent présenter des formes différentes), mais on aperçoit toujours la marque noire à la partie antérieure et inférieure du 8° segment abdominal.

Image
Benoit Guillon : Afrique du Sud : Jeppes Reef : 000 : 26/10/2017
Altitude : 413 m - Taille : 40 mm
Réf. : 197656
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Balises :

Avatar du membre
Shashinman 13
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 octobre 2011, 14:35
Localisation : Neyagawa (Japon)
Contact :

Pseudagrion hamoni

Message par Shashinman 13 » samedi 23 décembre 2017, 4:48

Un petit air d'Erythromma viridulum pour le male. La premiere femelle est tres belle avec ses teintes orangees.
初心忘れるべからず。

Avatar du membre
Nervous breakdown
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Pseudagrion hamoni

Message par Nervous breakdown » samedi 23 décembre 2017, 7:33

Et la mise au point sur l’œil de la femelle : quand les photos sont bien faites, on voit beaucoup mieux les critères que tu décris :)
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

[Pseudagrion hamoni] [Afrique du Sud]

Message par tioneb » jeudi 18 janvier 2018, 7:23

Je rajoute 2 photos de mâles à des stades différents de maturation. Je ne les avais pas montrés car j'ai cru que c'était une autre espèce mais des spécialistes locaux m'ont remis sur la bonne route.

Image
Benoit Guillon : Afrique du Sud : Jeppes Reef : 000 : 26/10/2017
Altitude : 430 m - Taille : 40 mm
Réf. : 198816

Image
Benoit Guillon : Afrique du Sud : Jeppes Reef : 000 : 26/10/2017
Altitude : 430 m - Taille : 40 mm
Réf. : 198817
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Odonates »