[Gynacantha japonica] [Japon]

Libellules, agrions et autres demoiselles...

Animateur : tioneb

Avatar du membre
Shashinman 13
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 octobre 2011, 14:35
Localisation : Neyagawa (Japon)
Contact :

[Gynacantha japonica] [Japon]

Message par Shashinman 13 » samedi 30 décembre 2017, 6:20

Gynacantha japonica est un tres bel Aeshnidae, mais je ne lui ai pas, a tort, consacre beaucoup de temps pour mes deux premieres saisons au Japon.

J'ai observe mon premier individu en 2015 lors d'un de mes voyages, mais c'est vraiment cet automne ou j'ai appris a mieux connaitre cette espece qui se fait, malheureusement, de plus en plus rare.

Bien que le cliche ci dessous date de 2016, ou j'ai rencontre par hasard 5 a 6 individus dans la foret a proximite immediate d'un de mes sites de reference, je pense avoir decouvert les lieux de pontes grace a mes observations de cette annee. A confirmer la saison prochaine.

Males et femelles sont d'apparence assez proche. Le male a les yeux de couleur turquoise et les premiers segments abdominaux teintes de bleu, alors que la femelle a des yeux plutot verts, sans bleu sur l'abdomen.

Image
Christian Dutto : Japon : Shijonawate : 5750000 : 20/08/2016
Altitude : NR - Taille : 73 mm
Réf. : 197917

On rencontre les individus tot le matin ou en fin d'apres-midi, en lisiere des forets. Dans la journee, ils se refugient dans les arbres ou dans les forets se bambous, a l'ombre. Les rizieres sont le biotope le plus classique mais G.japonica frequente aussi divers types de zones humides (eaux stagnantes), comme de petites mares sur les berges de cours d'eau. La presence d'arbres a proximite est indispensable.
Malgre son nom, cet Aeshnidae se trouve egalement en Coree, en Chine et a Taiwan.

Voici la zone ou j'ai pu observer des males en vol cet automne et ou je pense observer des pontes.

Image
Christian Dutto : Japon : Neyagawa : 5720000 : 08/10/2017
Altitude : NR - Taille : 73 mm
Réf. : 197919

La saison d'observation s'etale de juin a novembre. Les oeufs passent l'hiver. La periode larvaire est courte (de 2 a 5 mois) avec une generation par an.
Modifié en dernier par Shashinman 13 le samedi 30 décembre 2017, 10:05, modifié 1 fois.
初心忘れるべからず。

Balises :

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

Gynacantha japonica

Message par tioneb » samedi 30 décembre 2017, 9:40

Magnifique, et il est vrai que les yeux sont splendides.
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

Gynacantha japonica

Message par pierr07 » samedi 30 décembre 2017, 9:41

Superbe! Je me trompe peut-être mais la surface alaire rapportée à la taille du thorax semble supérieure à nos bestioles ...
Pierre

Avatar du membre
Alex73
Membre
Enregistré le : dimanche 28 mai 2017, 22:35
Localisation : Savoie

Gynacantha japonica

Message par Alex73 » samedi 30 décembre 2017, 15:34

Un genre que j'aime beaucoup et cette espèce n'est pas en reste :bienvu:
Modifié en dernier par Alex73 le dimanche 7 janvier 2018, 14:46, modifié 1 fois.

Avatar du membre
pierr07
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2008, 12:59
Localisation : Ardèche

Gynacantha japonica

Message par pierr07 » samedi 30 décembre 2017, 16:57

Alex73 a écrit :
samedi 30 décembre 2017, 15:34
Un genre que j'ai beaucoup :bienvu:
Alors il faudrait partager... :wink:

Avatar du membre
tioneb
Animateur
Enregistré le : dimanche 3 juin 2007, 6:14
Localisation : Beaupréau, Maine et Loire, 49
Contact :

Gynacantha japonica

Message par tioneb » samedi 30 décembre 2017, 20:47

En principe il y a peu de Gynacantha en Savoie. Mais tu as peut-être déménagé :roll:
Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on n'est pas surpris de penser ce qu'on pense.

Avatar du membre
Shashinman 13
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 octobre 2011, 14:35
Localisation : Neyagawa (Japon)
Contact :

Gynacantha japonica

Message par Shashinman 13 » dimanche 31 décembre 2017, 6:01

pierr07 a écrit :
samedi 30 décembre 2017, 9:41
Je me trompe peut-être mais la surface alaire rapportée à la taille du thorax semble supérieure à nos bestioles ...
Pierre
Par rapport au genre Aeshna ou Anax, le thorax est effectivement court et l'abdomen plus long avec de larges ailes.
En vol, G.japonica est tres rapide et capable de disparaitre en quelques secondes dans la foret, laissant le photographe dans une immense frustration. C'est a l'ombre que l'espece est facilement approchable mais les conditions pour photographier sont compliquees.
Alex73 a écrit :
samedi 30 décembre 2017, 15:34
Un genre que j'ai beaucoup et cette espèce n'est pas en reste :bienvu:
Je pense que tu as voulu ecrire [...que j'aime beaucoup...]. Tu as eu peut-etre l'occasion d'en photographier hors metropole?
tioneb a écrit :
samedi 30 décembre 2017, 20:47
En principe il y a peu de Gynacantha en Savoie.
:mrgreen:
Gynacantha en Savoie serait un scoop :wink:
初心忘れるべからず。

Avatar du membre
Nervous breakdown
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 13:47
Localisation : Parthenay, Deux Sèvres 79

Gynacantha japonica

Message par Nervous breakdown » dimanche 31 décembre 2017, 7:46

Très belle espèce c'est vrai, très bien mise en valeur aussi, surtout quand on doit la prendre à l'ombre.

Avec le motif de masque africain elle me rappelle A. mixta, sauf pour les oreilles :roll: Est ce que tu as des explications pour les protubérances de chaque côté du thorax ?
Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... Des migraines... Des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours.
Audiard Les tontons flingueurs

Avatar du membre
Michel y
Membre
Enregistré le : vendredi 29 mai 2015, 15:21
Localisation : Saint Paul Réunion

Gynacantha japonica

Message par Michel y » lundi 1 janvier 2018, 15:38

En vol, G.japonica est tres rapide et capable de disparaitre en quelques secondes dans la foret, laissant le photographe dans une immense frustration. C'est a l'ombre que l'espece est facilement approchable mais les conditions pour photographier sont compliquees.
A la Réunion nous en avons une Gynacantha bispina et c'est un peu le même genre sauf qu'elle est bien moins colorée puisqu'elle est de couleur terre, on ne s'est croisé qu'une seule fois et j'ai juste réussi à photographier son ombre.

Michel

Avatar du membre
Shashinman 13
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 30 octobre 2011, 14:35
Localisation : Neyagawa (Japon)
Contact :

Gynacantha japonica

Message par Shashinman 13 » jeudi 4 janvier 2018, 6:20

Nervous breakdown a écrit :
dimanche 31 décembre 2017, 7:46
Est ce que tu as des explications pour les protubérances de chaque côté du thorax ?
Franchement, je n'en ai aucune idee. Il faut d'abord que je complete mes connaissances de terrain sur l'espece (coeur, ponte). J'aurai peut-etre un debut d'explication apres avoir fait le tour du sujet mais je pense que c'est difficile de donner des fonctions a certaines caracteristiques de l'anatomie des odonates, surtout a mon niveau d'amateur :)
初心忘れるべからず。

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Odonates »