Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations ne seront pas validées.

[Phalangium opilio - Canada] Colon ou indigène ?

Faucheux

Animateurs : pdubois, BBinsecte

Avatar du membre
pdubois
Animateur
Enregistré le : lundi 7 septembre 2009, 22:25
Localisation : Loire
Contact :

[Phalangium opilio - Canada] Colon ou indigène ?

Message par pdubois »

Bonsoir,
Voici encore une observation réalisée au Québec. Décidément, les opilions canadiens ont le sang chaud ! C'est mon deuxième accouplement d'opilions observé et ceci à 2 jours d'intervalle !
L'espèce ne vous est pas inconnue et n'est pas difficile à reconnaître...
Son origine en Amérique du Nord est encore discutée. On la croyais importée d'Europe par les colons, mais au vu de sa large répartition américaine, il est probable qu'elle soit en fait une espèce holarctique.
Il y a d'autres Phalangiidae introduits au Canada : Opilio parietinus, Oligolophus tridens, Rilaena triangularis, mais leur répartition est bien plus restreinte et semble correspondre effectivement à des foyers d'introduction.

Image
Pascal Dubois : Canada : Sainte-Anne-de-Beaupré : G0A 3C0 : 07/09/2019
Altitude : 7 m - Taille : > 6mm
Réf. : 241904

Balises :

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Colon ou indigène ?

Message par BBinsecte »

J'ai lu le contraire : probablement colon, issu d'introductions multiples et précoces (d'où la vaste répartition), avec les arguments de l'isolement systématique (seule espèce du genre là-bas) et de son lien étroit avec l'occupation humaine (et de la situation similaire en Nouvelle Zelande et Australie) (d'après WILLIAM A. SHEAR)
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Avatar du membre
pdubois
Animateur
Enregistré le : lundi 7 septembre 2009, 22:25
Localisation : Loire
Contact :

Colon ou indigène ?

Message par pdubois »

Je me suis mal exprimé, il faut remplacé mon "probable" par un "possible"... :-)
Shear n'affirme pas que c'est une espèce introduite ni le contraire d'ailleurs, il présente juste les arguments pouvant appuyer les 2 hypothèses.
Mais tu as raison, le consensus semble être en faveur de l'hypothèse de l'introduction malgré sa très vaste répartition.
Le sujet est repris également dans "Harvestmen of the Family Phalangiidae (Arachnida, Opiliones) in the Americas", James C. Cokendolpher and Robert G. Holmberg 2018

Bref, je suis toujours étonné par la capacité d'expansion des opilions. Si on regarde chez nous la progression de Leiobunum sp-A ou Opilio canestrinii par exemple...
Quand on observe les opilions, on se demande bien comment ces espèces qui paraissent si "casanières" peuvent coloniser aussi vite l'Europe, même avec notre "aide"...
Autant les araignées peuvent voyager facilement grâce au "ballooning" des juvéniles et trouver des biotopes leur convenant, autant il me semble qu'un opilion n'a pas cette capacité.

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Colon ou indigène ?

Message par BBinsecte »

Oui, et c'est justement parce qu'ils n'ont (naturellement !) pas d'autre choix que la marche à pied qu'ils sont intéressants dans le cadre d'études sur le rôle de l'homme dans la dispersion des espèces, la recolonisation post-glaciaire ou l'identification des zones refuges lors des glaciations !
Ce seraient aussi de probables assez bons indicateurs de l'intégrité des trames paysagères ou de leur reconstitution (nonobstant leur capacité à faire de l'autostop !)
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Opiliones2000
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 16 juillet 2013, 9:39
Localisation : Île-de France

Colon ou indigène ?

Message par Opiliones2000 »

Un cas particulièrement intéressant de dispersion en France est celui de Scotolemon doriae étant censé n'être présent que dans le sud de la France et à Paris... Le problème principal pour résoudre cette dispersion est le manque de données et les identifications généralement erronées (il s'agit d'un complexe).

Emmanuel

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Opilions »