Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Nico239] Bonjour du 04

nico239
Membre
Enregistré le : dimanche 26 août 2018, 1:00
Localisation : 04

[Nico239] Bonjour du 04

Message par nico239 »

BBinsecte a écrit : vendredi 31 août 2018, 9:48 Tu peux aussi voir ce que propose Noe conservation pour la restauration des prairies (et les contacter)
Dans l'onglet outils/ moyen, tu as un guide technique à télécharger !
Je suis allé voir le site et téléchargé le guide technique : très intéressant
Cependant «Si vous possédez des espèces intéressantes (mauve, vipérine, sauge…) qui vont procurer alimentation et site de nidification aux pollinisateurs, inutile d’y semer une prairie fleurie.»

Du coup c'est cool on n'a «rien à faire». :D
Ce sont effectivement des plantes très visitées et qui sont présente (mauve) ou très présente (vipérine) ou très très très présente la Sauge sclarée (entre 80cm et 1m50... et dont la tendance future pourrait même être de limiter la prolifération, on verra en fonction) : photos à venir avec quelques convives goulûment attablés.
Bon au-delà de cet heureux concours de circonstances il y a obligatoirement des points d'amélioration et/ou de vigilance et d'enrichissement.
Leur protocole évoque un décompactage du sol sur 20cm : aie là on serait plutôt partisans du non travail du sol mais bon cela fera sans doute son chemin et puis ce n'est pas le propos ici.
Un mail est parti... à suivre.
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

[Nico239] Bonjour du 04

Message par lauzette »

On peut aussi décompacter passivement en couvrant généreusement le sol par toute matière organique à disposition, depuis les cartons jusqu'aux résidus de taille, de tonte finement éparpillés, épluchures de légumes, copeaux, paille, foin (qui est une bonne manière d'apporter des graines de toute sorte, si c'est du foin de vraie prairie)... Les bestioles se chargeront de décompacter en douceur.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

[Nico239] Bonjour du 04

Message par lauzette »

nico239 a écrit : dimanche 2 septembre 2018, 0:57
vanderbergh a écrit : samedi 1 septembre 2018, 12:32 J ' envisageais plutôt les moutons, la chèvre ça bouffe tout :!:
Effectivement les moutons peuvent être particulièrement bien employés notamment pour entretenir les vignes...
Utilisation courante en Nouvelle Zélande et en développement dans l'hexagone.
À côté de mon ex-lopin, il y a un champ de panneaux photovoltaïques entretenu par des moutons (qui sont sûrement des brebis, d'ailleurs). C'est beaucoup plus plaisant que les tondeuses autoportées et débroussailleuses des premiers temps d'entretien de ce champ, et certainement bien plus efficace et moins coûteux. J'attends qu'on nous propose un méchoui pour fêter ça...
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

[Nico239] Bonjour du 04

Message par lauzette »

nico239 a écrit : dimanche 2 septembre 2018, 0:59 Tout ce qui a trait au monde agricole m'intéresse.
Mais cela ne nous dit pas combien d'années met une prairie à 900 m d'altitude pour se transformer en forêt :D :D :D
Moi aussi.

Essaie, tu verras ! :wink:
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
nico239
Membre
Enregistré le : dimanche 26 août 2018, 1:00
Localisation : 04

[Nico239] Bonjour du 04

Message par nico239 »

lauzette a écrit : dimanche 2 septembre 2018, 6:45 On peut aussi décompacter passivement en couvrant généreusement le sol par toute matière organique à disposition, depuis les cartons jusqu'aux résidus de taille, de tonte finement éparpillés, épluchures de légumes, copeaux, paille, foin (qui est une bonne manière d'apporter des graines de toute sorte, si c'est du foin de vraie prairie)... Les bestioles se chargeront de décompacter en douceur.
Très bien, tout à fait juste.... euh carton mis à part.
nico239
Membre
Enregistré le : dimanche 26 août 2018, 1:00
Localisation : 04

[Nico239] Bonjour du 04

Message par nico239 »

lauzette a écrit : dimanche 2 septembre 2018, 6:48
nico239 a écrit : dimanche 2 septembre 2018, 0:59 Tout ce qui a trait au monde agricole m'intéresse.
Mais cela ne nous dit pas combien d'années met une prairie à 900 m d'altitude pour se transformer en forêt :D :D :D
Moi aussi.

Essaie, tu verras ! :wink:
Malheureusement non je ne verrais pas ...
Mais on ne se dirige pas vers cette voie si ce n'est raisonnée pour conserver la prairie justement.
Peut-être verra-t-on un début de forêt jeune clairsemée tout à plus.

Retourner vers « Présentations »