les habitants sur rosiers

Les sujets utiles qui n’ont pas leur place ailleurs et qui méritent d’être conservés.
(ouvrez vos sujets dans “Futile”, ils seront déplacés ici s’ils le méritent)
Sujets qui ne trouvent pas leur place ailleurs et qui doivent être conservés

Ouvrez vos sujets dans “Futile ou temporaire”
ils seront déplacés ici, le cas échéant.
Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

Message par Mariflorélien » vendredi 18 juillet 2008, 19:30

Bonsoir, :)

Désolé de n'avoir pu répondre plus tôt, j'ai des difficultés pour me connecter en ce moment car je ne suis pas chez moi !


Cybernadette contribue:
Je n'ai pas vu de perce-oreille, j'en envoie un pour compléter ton inventaire
Merci Bernadettte :)

Cybernadette s'intéresse:
Mais dans une roseraie ? Toi, tu le considères comme un ravageur ou comme un auxiliaire
Tant qu'il ne poinçonne pas nos roses pour en faire de la dentelle mais qu'il mange les pucerons , pas de souci ! Et merci pour les renseignements concernant son comportement.

Bilule propose à propos des cochenilles:
Sinon un traitement peut se faire à la tombée du jour sans crainte de brûlure du feuillage (par effet loupe des rayons solaires sur les gouttes
A la roseraie, nous avons fait des essais tôt le matin sur des rosiers qui se trouvent à l'ombre jusque vers midi. Même sèches, les huiles végétales et parafiniques sont phytotoxiques sur les rosiers . Elles brûlent le feuillage car la pellicule huileuse reste plusieurs jours et finie par nécroser le limbe des feuilles. Elles sont sensibles aux huiles ! :? Maintenant sur framboisier, je ne sais pas !
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Bilule
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 18 juillet 2007, 20:41
Localisation : Littoral provençal

Message par Bilule » vendredi 18 juillet 2008, 19:55

Mariflorélien a écrit :...
A la roseraie, nous avons fait des essais tôt le matin sur des rosiers qui se trouvent à l'ombre jusque vers midi. Même sèches, les huiles végétales et parafiniques sont phytotoxiques sur les rosiers . Elles brûlent le feuillage car la pellicule huileuse reste plusieurs jours et finie par nécroser le limbe des feuilles. Elles sont sensibles aux huiles ! :? Maintenant sur framboisier, je ne sais pas !
Sur le feuillage, la toxicité me semble donc plus liée au caractère huileux, par asphyxie des cellules, qu'à la température ambiante.

Sur les bourgeons à la sortie de l'hiver, les huiles blanches ne provoquent pas de nécrose?

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

Message par Mariflorélien » vendredi 18 juillet 2008, 20:24

Bilule s'interroge:
Sur les bourgeons à la sortie de l'hiver, les huiles blanches ne provoquent pas de nécrose ?
Je ne sais pas, nous n'avons pas essayé ! Mais je pense que sur des bourgeons qui ont débourrés, l'effet de toxicité sera pire sur de si jeunes feuilles. Avant le réveil de la végétation l'huile peut être efficace sur les cochenilles. Il faudrait faire un essai si le cas se présente.
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Bilule
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 18 juillet 2007, 20:41
Localisation : Littoral provençal

Message par Bilule » vendredi 18 juillet 2008, 20:55

Au temps pour moi qui imaginais qu'à Nice les rosiers avaient débourré à la sortie de l'hiver, si doux et si court :oops:

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

Message par Mariflorélien » samedi 19 juillet 2008, 11:53

Bilule estime:
Au temps pour moi qui imaginais qu'à Nice les rosiers avaient débourré à la sortie de l'hiver, si doux et si court
Tu te figures bien les rosiers sur le littoral méditerranéen qui démarrent avant la fin de l'hiver ! Regarde cette photo prise le 28 février 2007. Ces nouvelles pousses n'ont pas souffert de la neige. Nous taillons nos rosiers fin janvier ! C'est pour cela qu'ils ont débourré si tôt, aidés par un hiver doux.
http://img301.imageshack.us/img301/5390 ... nsrii7.jpg

Et puis aussi ce montage photo extrait du sujet (lien brisé : synchronisation précoce) fin février de la même année.

(clic sur l'image pour l'agrandir)
http://img399.imageshack.us/img399/7575 ... p25xp9.jpg

En 1 -------> Le massif de rosier au 1er plan avec des pousses de 30 cm environ
En 2--------> Les 3 flèches noires indiquent les œufs de syrphe
En 3 -------> Œufs de syrphe et pucerons
En 4--------> Œuf de syrphe: environ 1,5mm


(voici les commentaires de l'époque relatifs à la photo ci-dessus)
Dans la roseraie, un nouveau massif de rosier planté à racines nues en novembre dernier est déjà bien avancé dans ses nouvelles pousses. D'autres variétés mis en terre en même temps ne sont pas aussi précoces. Quant aux anciens massifs, ils ont débourré depuis peu et possèdent des petites pousses de 3 cm. Le massif de rosiers très en avance est donc le seul dans la roseraie à être aussi développé: il porte même quelques pousses couronnées. Mais, ce qui est aussi surprenant, c'est que les pucerons sont déjà là, à prélever la sève, avec des œufs de syrphe à proximité ! Je suis très étonné de cette synchronisation. En effet, les aphidiens ne devaient pas être présents si tôt dans l'année car normalement à cette époque de l'année il ne devrait pas y avoir suffisamment de sève à aspirer comme en témoigne le développement de tous nos autres rosiers.

Il est curieux que les pucerons ne se soient pas fait surprendre par cette croissance hâtive des rosiers ! Quant aux syrphes, ils ont peut-être appréciés cet hiver court ! Les voilà déjà actifs. J'ai pu en observer quelques-uns en vol stationnaire.
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Bilule
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 18 juillet 2007, 20:41
Localisation : Littoral provençal

Message par Bilule » samedi 19 juillet 2008, 16:22

Joli! Merci Mariflorélien!


J'avais un petit problème avec la notion, éminemment variable en date selon la latitude, de "sortie de l'hiver" :lol: :
Mariflorélien a écrit :...
A la roseraie, quand nous avons une infestation de cochenille, nous utilisons à la sortie de l'hiver des huiles blanches à base de colza ou de vaseline
Mariflorélien a écrit :Bilule s'interroge:
Sur les bourgeons à la sortie de l'hiver, les huiles blanches ne provoquent pas de nécrose ?
Je ne sais pas, nous n'avons pas essayé !
...
Pucerons et Syrphes hibernent sans doute et sortent dès les beaux jours. Question de température je suppose plus que de photopériode.

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

Message par Mariflorélien » samedi 19 juillet 2008, 17:16

Ok Bilule, je comprends pourquoi tu ne me comprends pas ! C'est de ma faute, j'ai oublié de préciser que les traitements à l'huile ne concernent que nos agrumes à la roseraie et ciblent les cochenilles asiatiques unapsis yanonensis!! :?
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Message par Gilles Jardinier » mardi 7 octobre 2008, 22:35

et une rose bourdonnante,
ou une bourdonne dans les roses, au choix.

Bombus pascuorum, ouvrière,
travailleuse sans papiers au jardin Villemin, Paris 10e

(dommage, la compression écrase les détails)

Image
gilles roux : France : 7 9 2008 : Paris : 75010
altitude : 35 - taille : 13 mm
ref:38270
jardinons nos villes

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Message par Gilles Jardinier » mardi 7 octobre 2008, 22:47

dans le temps, tu demandais un syrphe,
et quelqu'un avait mis une éristale ...

en voilà une, madame Eristalis sur son lit de pétales de roses.
vu son visage de japonaise,
misons sur Eristalis arbustorum femelle
gilles

Image
gilles roux : France : 8 9 2008 : Paris : 75010
altitude : 35 - taille : 12 mm
ref:38271
jardinons nos villes

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

Message par Mariflorélien » mercredi 8 octobre 2008, 5:08

Gilles à le bourdon pour les roses:
et une rose bourdonnante,
ou une bourdonne dans les roses, au choix.

Bombus pascuorum, ouvrière,
travailleuse sans papiers au jardin Villemin, Paris 10e
Merci à toi Gilles de compléter ce sujet et merci aussi pour le syrphe :)

Cette année, nous avons effectué aucun traitement insecticide contre les pucerons ou d'autres insectes ! C'est la première fois !! :0023:
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Utile et à conserver. »