Lectures

Les sujets qui n’ont pas leur place ailleurs et qui méritent d’être conservés.
Sujets qui ne trouvent pas leur place ailleurs et qui doivent être gardés

Ouvrez vos sujets dans “Futile ou temporaire”
ils seront déplacés ici, le cas échéant.
Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

Lectures

Message par ouran » dimanche 7 mai 2017, 18:09

Pour les policiers, et avec des insectes comme indics :

Résumé de Sang premier de Andrea H. Japp :
"Helen Baron, jeune femme de bonne famille, docteur en philosophie, a vu son monde s’écrouler le jour où ses parents ont été assassinés par son mari, Cordell Taylor-Caedon. Cet homme raffiné et séduisant, amateur d’orchidées et de musique classique, s’est révélé sous son véritable jour : celui d’un redoutable tueur en série, surnommé Charly par le FBI.
Bénéficiant du programme de protection des témoins, Helen, devenue Julia Holmer puis Constance Wilson, a quitté les États-Unis. Elle vit retirée dans un paisible village d’Écosse, où elle tente de se reconstruire, et d’oublier que Cordell est toujours en liberté. Quand la police de Boston retrouve des insectes pollinisateurs d’orchidées dans le cadavre d’une jeune femme, Julia comprend que son ex-mari s’est remis à tuer…"


Bon, par contre, c'est plutôt mauvais...
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

Lectures

Message par ouran » dimanche 7 mai 2017, 18:15

Un policier atypique et délirant : Le grand nez de Lilli Steinbeck (le onzième pion), de H. Steinfest.

Résumé - "L’extraordinaire Lilli Steinbeck, aussi élégante et raffinée que son nez est difforme, enquête sur une série d’enlèvements à travers le monde. Seul point commun à toutes ces disparitions : les victimes, des hommes ordinaires, ont séjourné en Grèce et croqué dans une pomme empoisonnée avant de réapparaître mortes aux quatre coins du globe. Assistée d’un détective athénien obèse, Lilli Steinbeck a mis le nez dans un drôle de jeu où le lecteur croisera aussi bien Batman qu’un tueur à gages finlandais et les derniers dodos ..."

Bon, je peux pas vous dire en quoi des insectes sont partie prenante de ce libre, au risque de le spoiler. Mais ça vaut le détour !
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Le dernier arpenteur des sables

Message par The Ghost Nightjar » dimanche 7 mai 2017, 20:25

Au rayon BD il y a Le dernier arpenteur des sables de Jay Hosler. Au programme : des coléos (entre autres), des scientifiques, un robot, une secte, de l'action et de l'humour... L'héroïne, c'est elle, Lucy, inspirée des Stenocara.
Image
Anonyme : France : Brech : 56400 : 07/05/2017
Altitude : 35 m - Taille : non mesuré
Réf. : 182205
Jay Hosler est entomo, prof de biologie et également auteur-illustrateur spécialisé en sciences. On lui doit aussi (mais non encore traduit) Clan apis (inspiré de la vie des abeilles) et The sandwalk adventures (qui met en scène Darwin devisant avec un acarien habitant son sourcil).
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

Lectures

Message par ouran » dimanche 7 mai 2017, 20:50

Au rayon BD on ne peut pas ne pas rappeler le Grrreeny tome 4 de Midam avec la description de 2 Histeridae de Madagascar en fin d'album !

http://bdzoom.com/97071/bd-jeunesse/%C2 ... collectif/
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : 31

Lectures

Message par lauzette » dimanche 7 mai 2017, 21:01

Au rayon BD, on ne peut pas ne pas rappeler la coccinelle du regretté Gotlib :0013:

P.S. C'est sympa, ce Greeny, je ne connaissais pas du tout :)
"J'ai assez vécu pour voir que différence engendre haine." Stendhal, Le Rouge et le Noir

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Lectures

Message par The Ghost Nightjar » lundi 8 mai 2017, 9:49

ouran a écrit :
dimanche 7 mai 2017, 20:50
Au rayon BD on ne peut pas ne pas rappeler le Grrreeny tome 4 de Midam avec la description de 2 Histeridae de Madagascar en fin d'album !
http://bdzoom.com/97071/bd-jeunesse/%C2 ... collectif/
Et en plus c'est dessiné par Midam, le papa de Kid Paddle et Game Over, un bon argument pour refiler ce vert héros vert (écolo, quoi) aux mouflets décérébrés par trop d'heures passées devant leurs jeux vidéos ! :o)
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

La marche du crabe

Message par The Ghost Nightjar » jeudi 11 mai 2017, 5:56

Une BD originale où les héros sont des crabes : La marche du crabe de Arthur de Pins. Trois Cancer simplicimus vulgaris décident de défier les lois de l'évolution qui les condamnent à se déplacer toujours de la même façon.
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : 31

Lectures

Message par lauzette » jeudi 11 mai 2017, 6:46

:bienvu:
"J'ai assez vécu pour voir que différence engendre haine." Stendhal, Le Rouge et le Noir

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Lectures

Message par Patrick_B » jeudi 11 mai 2017, 12:59

Billevesées et Calembredaines, de Christopher Stork. (Science fiction)
Ça fait partie de ces très mauvais ouvrages qui ont un côté attachant et qu'on lit jusqu'au bout avec passion, tout en le trouvant mauvais. Là, on est vraiment au maximum des délires pourtant habituels de nos deux auteurs.

Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

Lectures

Message par ouran » jeudi 11 mai 2017, 15:17

Côté symbolique, rappelons le beau Sphinx tête de mort de l'affiche/la couverture du mythique film/roman Le silence des agneaux, de J. Demme.
Pour l'anecdote, le dessin retouché du prothorax est fortement inspiré d'une œuvre de Salvador Dali (basée sur des corps de femmes composant une tête de mort).
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Utile à conserver. »