[Elipsocus sp.] Psyllidae noirâtre

Les poux, les poux des livres, les "bêtes d'orage"
Ce sont tous des hémiptéroïdes

Animateurs : kristobal21, Dorcadion

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

[Elipsocus sp.] Psyllidae noirâtre

Message par pierred » mardi 3 avril 2018, 13:49

Bonjour,

Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75016 : 02/04/2018
Altitude : 43 m - Taille : 4-5 mm
Réf. : 201923

Observé hier au bois de Boulogne, ce Psyllidae noirâtre.
J'ai cherche un peu partout, mais je ne trouve rien.
Quelqu'un a une idée ?
Merci d'avance.
Pierre D.

Balises :

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par The Ghost Nightjar » mardi 3 avril 2018, 20:23

Sans t'ennuyer avec un indice elliptique, que penserais-tu d'aller le chercher chez les psoques ? ;-)
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par pierred » mardi 3 avril 2018, 20:45

C'est classique, depuis des années déjà. Quand je dis que c'est un psylle, c'est un psoque, et inversement.
Merci pour la réorientation et pour l'indication subliminale.
Je reviens dans un délai imprécisé.
Pierre D.

Avatar du membre
Vinz
Animateur
Enregistré le : jeudi 10 mai 2007, 18:56
Localisation : Vaucluse (84)
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par Vinz » mercredi 4 avril 2018, 7:46

The Ghost Nightjar a écrit :
mardi 3 avril 2018, 20:23
Sans t'ennuyer avec un indice elliptique, que penserais-tu d'aller le chercher chez les psoques ? ;-)
Tu peux m'expliquer ? Je me pose la question, y voyant aussi plutôt un psoque mais sa savoir comment le justifier.
Vinz
"C'est bon les PATATES !!"

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par The Ghost Nightjar » mercredi 4 avril 2018, 11:47

Vinz a écrit :
mercredi 4 avril 2018, 7:46
The Ghost Nightjar a écrit :
mardi 3 avril 2018, 20:23
Sans t'ennuyer avec un indice elliptique, que penserais-tu d'aller le chercher chez les psoques ? ;-)
Tu peux m'expliquer ? Je me pose la question, y voyant aussi plutôt un psoque mais sa savoir comment le justifier.
Je ne suis ni spécialiste des psoques ou des psylles (ou de quoi que ce soit d'ailleurs), mais le "nez" m'a fait penser à l'un plutôt qu'à l'autre. C'est peut-être un peu court, mais comme il y a un psoque qui lui ressemble pas mal, ça tombait bien ;-)
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Avatar du membre
Vinz
Animateur
Enregistré le : jeudi 10 mai 2007, 18:56
Localisation : Vaucluse (84)
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par Vinz » mercredi 4 avril 2018, 14:29

Ok ... j'ai trouvé à quoi tu fais allusion.
Vinz
"C'est bon les PATATES !!"

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par pierred » mercredi 4 avril 2018, 15:00

Il y a aussi la couleur de la naissance des ailes qui peut parler en faveur d'Elipsocus hyalinus.
Pierre D.

Avatar du membre
The Ghost Nightjar
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 4 août 2014, 17:07
Localisation : Parfois complètement à l'ouest, mais sinon BZH Morbihan Sud
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par The Ghost Nightjar » mercredi 4 avril 2018, 18:08

C'est au moins au genre, sinon à cette espèce, que je pensais. Attendons l'avis d'un berger psoquophile ;-)
kaprymulgus

"(L'homme) est devenu si grand qu'il ne peut rien détruire sans tailler dans sa propre substance." Robert HAINARD, Nature et mécanisme, 1946.

Dorcadion
Animateur
Enregistré le : samedi 28 juillet 2012, 13:57
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par Dorcadion » jeudi 5 avril 2018, 17:10

Bonjour,

Je pense aussi qu'il s'agit d'Elipsocus :wink:
Pour ce qui est de distinguer psoque et psylle, le "nez" est effectivement un bon élément, ainsi que la nervation (voir ici: http://www.brc.ac.uk/schemes/barkfly/key/A1-A.htm).

Pour l'espèce, Elipsocus hyalinus semble un bon candidat, mais est-ce que tu aurais d'autres photos? De profil notamment?

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Psyllidae noirâtre

Message par pierred » jeudi 5 avril 2018, 20:24

Malheureusement pas.

J'errais comme un malheureux au bois de Boulogne en me demandant quand le printemps allait arriver et j'ai vu bouger quelque chose sur un fût de chêne. Toutes mes photos sont floues, sauf celle-là.
Pierre D.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Poux, psoques et thrips »