Galle ananas compacte, Corrèze

Vous avez découvert une bête fort étrange, à l'allure louche, vous ne savez pas si c'est un Trucoptère ou un Biduloptère ou venant d'une autre planète. Mais, intrigué, vous voudriez bien savoir quand même. C'est ici.

Animateur : Bébert

:!:  Utilisez des titres évocateurs et personnalisés.  :!:
Les mots “identification”, “identifier” et leurs variantes sont interdits
ainsi que les titres du genre «Qu’est-ce que c'est ?.», «Besoin d’aide», etc
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Galle ananas compacte, Corrèze

Message par lauzette » vendredi 25 janvier 2019, 16:39

Suite au sujet montrant une galle ananas allongée et dont les logettes sont toutes du même côté du rameau, voici une autre galle ananas, bien différente, dont les logettes entourent tout le rameau et qui ne porte apparemment pas d'aiguilles au bout du rameau.

Image
Catherine Reymonet : France : Peyrelevade : 19290 : 20/01/2019
Altitude : 814 m - Taille : 30 mm mesurés
Réf. : 222163

L'arbre est un épicéa. Je croyais que c’était une galle de tige mais c’est une galle de bourgeon si j’en crois W. Ellis et le choix est plus vaste que je ne l'aurais imaginé :?

Bébert propose une clé des galles d'adelgides sur épicéas : https://core.ac.uk/download/pdf/84612388.pdf
Et Pierred une monographie sur les pucerons des mousses, etc..

Cette galle mesure 3 cm. C'est pas malin parce que, de ce fait, elle peut être considérée comme Gall pineapple-shaped, 8–30 mm long ou comme Gall elongate, 10–80 mm long :0006:
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Galle ananas compacte, Corrèze

Message par Jean claude lutrand » jeudi 7 février 2019, 1:08

Bonjour.

Ok Lauzette!
Deux posts pour deux " galles".
Je mets entre des guillemets car rien ne le prouve! Perso, je n'aurai pas séparé les images dans un premier temps.

Adelgidae pourquoi ?
Ils sont où les homoptères sur les images ?

- j'ai jeté un oeil sur le PDF et n'ai rien trouvé de très ressemblant.

Et si c'était l'oeuvre d'un champignon, d'un virus, d'un Nematodes, d'une bactérie.
Une maladie génétique de l'arbre. Certains horticulteurs par exemple ont créé des variétés justement en sélectionnant des particularités dû à des maladies génétiques. Enfin là c'est visiblement pas le cas. Quoique !

Autrement après cette incartade je te propose pour celle- ci Pineus cembrae page 62 dans les Galles de France de Dauphin et Aniotsbehere. Mémoire de la société Linnéenne de Bordeaux, Tome 2 de 1997. Figure schéma page 17 h (et celle- ci n'a rien à voir avec les images page 112 du premier PDF)!
Dans le Dauphin de l'édition Belin page 160 il est dit à propos de Pineus orientalis:
- Galles où la base des aiguilles n'est pas soudée.
Je remarque comme dit, vu page 112 du PDF fig. 77, a propos de Pineus cembrae que les photos ne correspondent pas au type de galles mais elles se rapprochent du type Adelges abietis. ( je me demande même si c'est pas un bourgeon ou une future pomme de pin).
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Ceux qu'on ne sait pas où placer »