Punaise

Vous avez découvert une bête fort étrange, à l'allure louche, vous ne savez pas si c'est un Trucoptère ou un Biduloptère ou venant d'une autre planète. Mais, intrigué, vous voudriez bien savoir quand même. C'est ici.

Animateur : Bébert

Utilisez des titres évocateurs et personnalisés.
Les mots “identification”, “identifier” et leurs variantes sont interdits, ainsi que les titres du genre “Qu'est-ce que c'est ?”.
Jeevay
Membre
Enregistré le : lundi 28 août 2017, 22:06
Localisation : France

Punaise

Message par Jeevay » mardi 29 août 2017, 8:22

Bonjour à vous,

Je vois de plus en plus d'articles de presse très alarmistes sur les punaises de lit. Les uns parle d’épidémie, les autres d'explosion mondiale et d'une invasion massive en France. Qu'en est il ?
Par ailleurs, selon ces mêmes sources, il est quasi impossible d'en venir à bout une fois infesté. J'ai pourtant lu quelques études sur l'utilisation de Beauveria bassiana dont les résultats approchent 100% de décès en quelques jours, et même la prochaine mise sur le marche d'un insecticide basé sur ce champignon ; bien étrange.
Tout cela me rend légèrement parano ;) La peur d'une invasion qu'un ami tempère en me disant "tu vis dans une mainson, non mitoyenne, tu voyages peu, ta probabilité d'infestation est proche de zéro". Je ne vois pas ce qui lui permet de conclure cela qu'en pensez-vous ?

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Punaise

Message par BBinsecte » mardi 29 août 2017, 8:41

Jeevay a écrit :
mardi 29 août 2017, 8:22
Bonjour à vous,

Je vois de plus en plus d'articles de presse très alarmistes sur les punaises de lit. Les uns parle d’épidémie, les autres d'explosion mondiale et d'une invasion massive en France. Qu'en est il ?
Par ailleurs, selon ces mêmes sources, il est quasi impossible d'en venir à bout une fois infesté. J'ai pourtant lu quelques études sur l'utilisation de Beauveria bassiana dont les résultats approchent 100% de décès en quelques jours, et même la prochaine mise sur le marche d'un insecticide basé sur ce champignon ; bien étrange.
Tout cela me rend légèrement parano ;) La peur d'une invasion qu'un ami tempère en me disant "tu vis dans une mainson, non mitoyenne, tu voyages peu, ta probabilité d'infestation est proche de zéro". Je ne vois pas ce qui lui permet de conclure cela qu'en pensez-vous ?
Les punaises de lits ne volant pas, la diffusion se fait de proche en proche (à pied donc), éventuellement aidée par les voyages (tu ramènes la bête dans tes bagages) ou le commerce (tu achètes un meuble d'occasion ou n'importe quoi issu d'un logement "contaminé" contenant des adultes, des larves ou des oeufs de punaise)
Ton pote a donc raison pour ce qui est de l'infestation
Pour la lutte chimique ou biologique, je ne sais pas
Par ailleurs, il y a statistiquement infiniment plus de morts liés à l'automobile qu'aux punaises de lit et la plupart des gens prennent encore quotidiennement leur voiture :D
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Jeevay
Membre
Enregistré le : lundi 28 août 2017, 22:06
Localisation : France

Punaise

Message par Jeevay » mardi 29 août 2017, 8:45

BBinsecte a écrit :
mardi 29 août 2017, 8:41
Jeevay a écrit :
mardi 29 août 2017, 8:22
Bonjour à vous,

Je vois de plus en plus d'articles de presse très alarmistes sur les punaises de lit. Les uns parle d’épidémie, les autres d'explosion mondiale et d'une invasion massive en France. Qu'en est il ?
Par ailleurs, selon ces mêmes sources, il est quasi impossible d'en venir à bout une fois infesté. J'ai pourtant lu quelques études sur l'utilisation de Beauveria bassiana dont les résultats approchent 100% de décès en quelques jours, et même la prochaine mise sur le marche d'un insecticide basé sur ce champignon ; bien étrange.
Tout cela me rend légèrement parano ;) La peur d'une invasion qu'un ami tempère en me disant "tu vis dans une mainson, non mitoyenne, tu voyages peu, ta probabilité d'infestation est proche de zéro". Je ne vois pas ce qui lui permet de conclure cela qu'en pensez-vous ?
Les punaises de lits ne volant pas, la diffusion se fait de proche en proche (à pied donc), éventuellement aidée par les voyages (tu ramènes la bête dans tes bagages) ou le commerce (tu achètes un meuble d'occasion ou n'importe quoi issu d'un logement "contaminé" contenant des adultes, des larves ou des oeufs de punaise)
Ton pote a donc raison pour ce qui est de l'infestation
Pour la lutte chimique ou biologique, je ne sais pas
Par ailleurs, il y a statistiquement infiniment plus de morts liés à l'automobile qu'aux punaises de lit et la plupart des gens prennent encore quotidiennement leur voiture :D
Merci pour cette réponse. je n'ai pas peur de mourir mais que mes enfants se fassent bouffer la nuit en fait :)

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Punaise

Message par vanderbergh » mardi 29 août 2017, 21:22

Tu n'as qu'à les faire dormir le jour :!: :mrgreen:

Avatar du membre
Lysbeth d'Alys
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2005, 14:15
Localisation : Val d'Oise

Punaise

Message par Lysbeth d'Alys » mercredi 30 août 2017, 7:39

:0007:
Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Punaise

Message par Patrick_B » lundi 4 septembre 2017, 9:42

En maison individuelle, il est tout à fait possible de se débarrasser des punaises des lits.
Ça devient presque impossible dans les immeubles, car il faut tout traiter en même temps; c'est donc d'une part une décision collective, imposée par l'organisme bailleur ou le syndic, et acceptée par tous. Il suffit d'un appartement ou d'un recoin non traité pour que l'infestation recommence, d'autant que l'on a perdu tous les bons gestes du genre défaire et aérer son lit tous les matin.
Il faut réapprendre à connaître les premiers signes d'infestation, comme le faisaient les cours de sciences naturelles jusque dans les années 50, et bien sur il faut savoir reconnaître une punaise des lits.
Il ne faut pas non plus sombrer dans la paranoia : La punaise des lits n'est pas vecteur de maladies, au contraire des puces, poux et moustiques; la piqûre de punaise n'est que très rarement allergisante et très exceptionnellement de manière grave, sur ce point c'est comparable à la piqûre des moustiques, en un peu moins fort; les gens qui ne sentent pas les piqûres de punaises et qui ne font aucune réaction ne sont pas rares.
Certes, en cas d'invasion et de pullulation massives, le transport passif de germes d'une personne à l'autre existe (on cite par exemple l'impétigo), certes, si on laisse prospérer des milliers de punaises, les quantités de sang pompé peuvent contribuer à anémier des bébés ou des personnes déjà affaiblies, mais en France il n'y a pas de favela, et même dans des conditions très précaires, dans la mesure ou la punaise n'a plus d'activité en dessous de 13°, on a rarement à la fois les conditions de manque d'hygiène et de température confortable propre à sa pullulation; même si on s'en approche dans certains immeubles dit “sociaux”.

Le plus grave en matière de punaise, c'est bien le problème psychologique qu'engendre la simple évocation de la possibilité de leur présence. Quand on a compris ça, on réagit calmement et intelligemment.

Attention : Les traitements insecticides sporadiques et mal conduits contribuent à la sélection de souches résistantes aux insecticides. C'est d'ailleurs devenu le problème majeur sur le continent nord américain.
L'inspection régulière, le désencombrement des pièces, l'aspirateur sont des armes efficaces (Attention, les punaises ressortent de l'aspirateur, et là, l'insecticide est utile : Aspirer un peu de poudre anti-fourmi avant de ranger l'aspirateur, qui peut être placé dans un seau afin qu'une punaise qui résiste à la poudre ne puisse remonter.
Il y a tout une quantité de recettes qui sont bonnes et qui peuvent être essayées : les sites Canadiens sont très au point là-dessus, mais il y a aussi un excellent opuscule français sur le sujet :
LES PUNAISES DE LITS
Cimex lectularius et Cimex hemipterus
Biologie, Lutte et Santé Publique

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Ceux qu'on ne sait pas où placer »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré