Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations sont systématiquement refusées.
Cette note s'adresse aussi aux membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Dilta sp.] Dilta sp (vieille photo quasi orpheline)

Les Lépismes (Poissons d'argent...) et les Archéognathes

Animateur : Amaryllid

Amaryllid
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 23 octobre 2010, 16:39
Localisation : Haute-Marne 52
Contact :

[Dilta sp] Dilta sp (vieille photo quasi orpheline)

Message par Amaryllid » samedi 18 février 2012, 18:39

Dans la galerie des Microcoryphia il reste une photo orpheline (Le bouton "Rechercher sur le forum" n'indique pas de discussion dédiée)
Son n° de ref 838 nous plonge dans les premiers temps du forum...
Je trouve par hasard un doublon de cette photo sous le n° 840 dans une discussion, avec deux collemboles, d'un autre sous-forum : [Tomocerus sp., Orchesella cincta, Lepismes] insecte bois de chauffage.
Cela me décide à lui créer une discussion dédiée.

Image
Auteur inconnu : France : Bouglainval : 28130 : 00/00/0000
Altitude : NR - Taille : NR
Réf. : 938

La photo est passablement imprécise. (Il n'est pas facile de photographier ces animaux sans un matériel photo un peu spécialisé.)
Que peut-on dire malgré le flou de la photo ?
- Quand on connait suffisamment l'aspect des différents genres présents en France, on reconnait celui de la photo, notamment à ses antennes courtes et de fort diamètre.
- quand on ne connait pas, on essai de suivre les clés, les critères distinguant familles, sous-familles, etc. Mais ici c'est quasi impossible !
Aucun doute sur l'ordre. On reconnait la silhouette bossue d'un Microcoryphia, avec aussi le premier segment thoracique plus petit que le suivant.
Pour reconaitre la famille, la photo ne montre pas de critère bien déterminant, trop de flou. Il faut donc se baser sur des critères biogéographiques. Le seul Meinertellidae connu de France n'a pas cette allure, il est moins bossu. Et il n'y a pas de Meinertellideae connu dans la moitié (ou 3/4) Nord de la France. C'est donc un Machilidae.
Pour la sous-famille, idem la biogéographie fait écarter les Petrobiinae : On est trop loin du rivage (les Petrobius sont halophiles). C'est donc un Machilinae.
Cette sous famille ne comprend que 4 genres dans la moitié (ou plutôt les 3/4) Nord de la France. Ici on a le plus bossu des 4, celui qui a les antennes les plus courtes et les plus grosses. Ce type de reflets sur le corps m'orientent aussi vers le genre Dilta.

Balises :

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Thysanoures et Archéognathes »