Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Microcoryphia] Différences entre Machilidae et Meinertellidae

Les Lépismes (Poissons d'argent...) et les Archéognathes

Animateur : Sans animateur

Sujet précédentSujet suivant
Amaryllid
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 23 octobre 2010, 16:39
Localisation : Haute-Marne 52

[Microcoryphia] Différences entre Machilidae et Meinertellidae

Message par Amaryllid »

Après avoir vu les Différences entre Microcoryphia et Zygentoma, poursuivons en distinguant les familles et sous-familles de Microcoryphia.


1) Critères fondamentaux mais inutilisables sur nos photographies :

Sternites abdominaux 2 à 7 :
- très réduits, à peine visibles chez Meinertellidae (Voir http://anic.ento.csiro.au/database/biot ... taID=46237 Sur le schéma de la face ventrale, les sternites sont les très petits losanges sur la ligne médiane abdominale, "entre" les segments.)
- bien développé, faisant au moins le tiers de la longueur du segment.

Deuxième article du palpe maxillaire du mâle :
- avec un crochet dorsal à l'extrémité distale chez Meinertellidae,
- sans crochet chez Machilinae.

Pénis du mâle, à la face ventrale du 9e segment :
- très court, à peine la moitié de la longueur du coxites 9, chez Meinertellidae,
- plus long que la moitié de la longueur du coxites 9 chez Machilinae.

Paramères du mâle, à la face ventrale du 8e segment :
- absents chez Meinertellidae,
- présent chez Machilinae.

Reproduction :
- spermatophore enveloppé, déposé au sol, sur un pédicelle chez Meinertellidae,
- spermatophore non enveloppé, sur un fil (de soie ?) oblique tendu entre le sol et les paramères du mâle chez Machilinae,
- spermatophore transmis directement du mâle à la femelle chez Petrobiinae.


2) Critères utilisables sur photo :

Écailles sur les antennes :
- absentes sur toute la longueur des antennes chez Meinertellidae (et chez les Machilidae sous-famille Petrobiellinae, de Russie)
- présentes seulement à la base (sur "scape" et "pédicelle", les deux premiers segments des antennes) chez Petrobiinae.
- présentes sur toute la longueur chez Machilinae.

Écailles sur pattes et palpes :
- absentes chez Meinertellidae et chez Petrobiinae,
- présentes chez Machilinae.

Stylets sur les coxas des pattes 2 :
- absents chez l'unique Meinertellidae de France Machilinus, et aussi chez le rare Machilidae Catamachilis (aux confins de l'Espagne)
- Présents chez les autres : presque tous les Machilidae (et l'autre genre de Meinertellidae européen)


Suite : Reconnaitre les genres de Machilinae
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Thysanoures et Archéognathes »