Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Lepismachilis y-signata] Aspect d'un Lepismachilis "signé Y"

Les Lépismes (Poissons d'argent...) et les Archéognathes

Animateur : Sans animateur

Sujet précédentSujet suivant
Amaryllid
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 23 octobre 2010, 16:39
Localisation : Haute-Marne 52

[Lepismachilis y-signata] Aspect d'un Lepismachilis "signé Y"

Message par Amaryllid »

Quelques commentaires sur l'habitus du Lepismachilis y-signata :

Image
Pascal Vigneron : France : Voisines : 52200 : 29 7 2009
Altitude : 425 m - Taille : 12 mm
Réf. : 74179

Pour les débutants, j'ai repéré les 3 segments thoraciques : pro, meso et meta(thorax).
Le prothorax cache en partie la tête qui dépasse à peine et semble ainsi petite ("petite tête" serait la signification étymologique du nom microcoryphia)
Le mesothorax est le plus grand des 3 segments thoraciques. Cela distingue les microcoryphia des zygentoma chez qui c'est le 1er segment (prothorax) qui est le plus long.
Le metathorax est presque semblable, en vue de dessus, à un segment abdominal.

Les repères St.II et St.III indiquent des expansions des coxa II et III appelés stylets.
Ils ne sont pas souvent aussi longs que chez cette espèces et il vaut mieux une vue de profil pour les voir.
(Il y a aussi des "stylets abdominaux" - visibles seulement en vue de profil. Même nom, mais à priori structure d'origine différente.)

Pour le dessin formé par les écailles sur le corps, il y a des motifs partagés par toutes les familles et donc de peu d'aide pour l'identification.
C'est le cas par exemple des taches sombres un peu latérales sur les segment 3, 6 et moins nettement sur le 9.

Dans le cas du Lepismachilis y-signata, je crois caractéristiques les dessins suivants :
- sur le mésothorax, un "V" ou presque un "Y" blanc à pointe antérieure, surligné en avant et dehors d'une zone sombre.
- sur l'abdomen, des dessins formant deux chevrons à pointe antérieure composés chacun d'une zone claire doublée en avant et dehors d'une zone sombre (celle-ci englobant les taches sombres des segment 3 et 6). Ce dessin n'est pas souvent lisible et ce critère ne me parait qu'un petit appoint à l'identification par l'habitus.
- bien sur on n'oubliera pas les yeux bigarrés à dessin caractéristique.

Balises :
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Thysanoures et Archéognathes »