Les messageries de Microsoft : Outlook, Live et Hotmail refusent les courriels provenant de insecte.org
Il nous est donc impossible de vous répondre si vous utilisez ces messageries.
Les notifications du forum (par exemple en cas de surveillance de sujet) sont aussi bloquées.

L'entomologie - conseils

Les offres d'emplois en Entomologie.

Animateur : sans animateur

Jonjon29
Nouveau Membre
Enregistré le : jeudi 29 janvier 2015, 21:37
Localisation : Brest

L'entomologie - conseils

Message par Jonjon29 » vendredi 30 janvier 2015, 13:48

N'ayant pas réellement trouvé d'endroit où poster ce topic, je le mets ici, en espérant ne pas avoir fait de gaffe !

Tout d'abord, bonjour à toutes et à tous.

Je suis actuellement étudiant en L1 de biologie à la fac de Brest, et n'ai pas encore réellement décidé quel métier je veux exercer plus tard.
Depuis tout petit, je suis passionné par les insectes, arachnides et autres bestioles qu'on trouve facilement en se baissant un peu dans son jardin. J'ai longtemps voulu devenir entomologiste, avant d'abandonner ce projet. Mais depuis quelques temps, je renoue avec cette idée, et ai donc décidé de commencer à me documenter sur ce métier
J'aimerais donc connaître un minimum ce métier car il est très mal expliqué sur le net, en obtenant le plus de renseignements possibles.

Tout d'abord, est il possible d'exercer ce métier sans la partie "enseignement" ? Je veux ici dire que je ne souhaite absolument pas devenir enseignant-chercheur ou professeur, c'est pourquoi cette question me tient beaucoup à cœur.
J'ai lût sur plusieurs sites que c'était un métier "bouché", et sur d'autre qu'au contraire ce métier comportait énormément de débouchés. C'est pourquoi j'aurais aimé savoir quels sont réellement les débouchés de ce métier, est il possible de trouver un travail, ou est ce quasiment impossible ? Et est il plus facile d'en trouver à l'étranger ?
Qu'est réellement ce métier ? Est ou souvent sur le terrain, ou en laboratoire à étudier nos "récoltes" ?
Et tout simplement, quelles sont les études à réaliser ? A quel niveau de salaire se situe on ?
Si vous avez des informations complémentaires à me transmettre, j'en serais ravi.

P.S : si je n'ai pas été clair sur un point, prévenez moi :)

Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

L'entomologie - conseils

Message par ouran » vendredi 30 janvier 2015, 14:06

Tout d'abord je transfère ton message dans le forum "entomologie et emploi", ce qui me semble plus adapté :wink:

Je te conseille ensuite de lire les différents posts de ce forum liés à cette problématique et notamment celui-ci : Expert naturaliste la formation le métier ?

C'est possible d'être "juste" entomologiste, oui, mais ce type de poste est rarissime.
D'autres postes proposent une partie d'entomologie parmi tout un lot d'expertises ou d'autres missions (gestion, etc.). Ils sont un peu moins rares...
Globalement, peu de débouchés quand même... (peut-être plus dans l'entomologie médicale ? je n'y connais rien)

Pour le salaire... ça dépend si tu fais de l'associatif ou du bureau d'études...
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

Avatar du membre
Vin'S
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 17 mai 2006, 16:51
Localisation : Paris

L'entomologie - conseils

Message par Vin'S » vendredi 30 janvier 2015, 14:18

:arrow: Si la recherche te branche, tu peux suivre le parcours "direct" (mais long) de la fac : tu poursuis ta lancée jusqu'en L3, tu fais tes deux années de Master, ton doctorat et tu auras la possibilité d'avoir un poste de chercheur (avec ou sans enseignement c'est toi qui vois) en entomologie, dans un délai totalement aléatoire en fonction des ouvertures de poste. le salaire sera faible pendant ton doctorat (quand même au-dessus du SMIC) mais si tu deviens chercheur titulaire ça devient intéressant et ça augmente tous les deux ans : ils ne sont pas à plaindre au bout de quelques années.

:arrow: Si tu préfères bosser en bureau d'études, tu peux suivre la même voie avec un Master spécialisé, mais sans le doctorat derrière. Il faudra que tu sois bon et probablement pas qu'en entomologie, car la concurrence chez les odonato-sauterello-criqueto-papilloneux est de plus en plus rude depuis la grande mode des "études d'impact environnementales".
Les salaires c'est à toi de chercher un peu, on est en 2015 et Google a la patate :)

Ce sont les deux grandes voies en dehors de l'associatif (qui en général ne rapporte rien et n'est pas une solution durable pour un avenir professionnel).

Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)
Contact :

L'entomologie - conseils

Message par Bébert » vendredi 30 janvier 2015, 14:28

En terme de débouchés professionnels,
- Je dirais qu'en entomologie la principale voie professionnelle concerne tout ce qui à trait à l'étude et la lutte contre les ravageurs des cultures ou les espèces qui ont un impact sur notre santé. Malheureusement c'est rarement les raisons pour lesquelles on se passionne pour l'entomologie.... (enfin c'est pas mon cas).
- Après il y a la recherche fondamentale sur les insectes (taxonomie, biologie, etc...) qui reste très très marginale en terme d'emploi vu le peu de moyen alloués en France à ce domaine de recherche.
- Les aspects entomologie appliquée à la conservation des espèces, peut être un peu plus de débouchés que le précédent mais ça reste pas hyper développé et soumis aux aléas des financements publiques et des changements politiques....
- Enfin le travail en bureau d'étude sur l'étude d'impacts sur des espèces protégées propose un certain nombre de postes d'entomologistes (là faut aimer bosser sur des projets de merde genre Notre dame des Landes ou autre et on se limite quelques groupes taxonomiques qui possèdent des espèces avec un statut juridique).

Globalement je ne pense pas me tromper en disant qu'il n'y a qu'une infime minorité d'entomologistes professionnels au sein des membres du forum.

Enfin j'espère ne pas te décourager. :oops:

Avatar du membre
homdmarais
Membre
Enregistré le : mardi 29 mars 2011, 13:53
Localisation : Douai
Contact :

L'entomologie - conseils

Message par homdmarais » vendredi 30 janvier 2015, 22:13

Salut JonJon 29,

Sache que je me suis longtemps posé ces questions et comme toi je ne savais pas encore ce que j'allais faire en L1. Dans tous les cas, la fac est une expérience intéressante (en dehors des fêtes étudiantes :D ), si tu es intéressé, curieux par nature et prêt à poser des tonnes de questions, tu y trouves des connaissances, une façon de penser et une analyse méthodique, pour peu que tu aies des profs aussi bien que ceux que j'ai eu. Donc va aussi loin que tu peux, c'est jamais perdu et tu le valoriseras ensuite pour une embauche.

Ensuite pour le métier d'entomo, j'ai plus ou moins un pied dedans en travaillant en bureau d'études, mais le métier s'attarde plutôt aux autres groupes de la faune, que tu dois aussi très bien connaître en fonction de tes spécialités (oiseaux, herpéto, chirop, etc.), car ces groupes ont beaucoup d'espèces protégées à prendre en considération dans les études réglementaires (étude d'impact, etc). Personnellement, je fais un peu d'entomo, uniquement les insectes protégés dans mes études, Je fais surtout les inventaires d'oiseaux. Toutefois, mon métier me permet de pratiquer l'entomologie partout où il m'emmène pour peu que je dispose d'une heure ou deux par ci par là. En bureau d'études ça paie mieux, mais cela reste "l'environnement". Cela veut dire qu'entre 2 ingénieurs, l'un en environnement et le second en mécanique automobile par exemple, le dernier gagnera toujours plus. L'entomo ou plus largement le métier de naturaliste se pratique plus par passion que pour l'argent. C'est surtout des passionnés.

Après, tu as les associations naturalistes, qui ont des missions de conservation du patrimoine naturel entre autre, et qui ont parfois besoin de compétences entomo. Mais là encore, tu es amené à faire d'autres choses.

Comme les collègues t'ont dit avant moi, les filières sont nombreuses, mais les besoins sont moindres, donc le nombre de postes est faible chaque année.

L'entomologie d'aujourd'hui (au sens de la recherche notamment) est surtout une affaires de nombreux passionnés amateurs (parfois ils sont les seuls au monde sur certaines familles) et de quelques personnes très spécialisées travaillant dans nos belles institutions (MNHN, universités, asso, etc...).

Dans tous les cas, renseignes toi bien cette année, et si tu veux aller dans l'entomo, ou simplement dans le domaine du naturalisme, prends contact avec des associations près de chez toi, car c'est en échangeant avec ces gens que tu auras une vision fine des coulisses du naturalisme, des moyens pour y arriver et tu développeras rapidement tes connaissances naturalistes (et entomologiques). Bien sûr continues à lire et poser tes questions dans ce forum, qui est rempli de réponses, pour qui est curieux et courageux.

Bonne recherche.
Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours, Gandhi

Avatar du membre
Imago
Membre
Enregistré le : mardi 25 décembre 2012, 22:30
Localisation : Midi-Pyrénées, Lot (46)
Contact :

L'entomologie - conseils

Message par Imago » mardi 7 juillet 2015, 14:39

Bonjours, je re-ouvre ce sujet, ayant besoin de conseil :)

Je suis actuellement (tout fraîchement) en possession d'un BTSA Gestion et Protection de la Nature, et je ne sais pas trop où je vais aller l'année qui vient... J'avais fais une demande en licence pro BAEE (Biologie), mais je n'avais pas un assez bon dossier pour eux visiblement car ils ne m'ont pas accepté. Je suis donc sans aucun projet futur pour l'instant... plusieurs choix s'offre à moi:

1-Faire une licence général de Bio, à la fac donc... Que pensez vous de ce choix ? J'ai peur de m’embêter (bien que je sois très intéressé par tout ce qui touche à la biologie), d'une part par la méthode d'apprentissage qui est très théorique (je présume ?), et d'autre part à cause d’éventuelles matières qui m’intéresse moins... Après cela dépend de mon niveau d'autonomie et ma motivation on m'a dit, et j'en suis conscient. Est ce que cela peut vraiment m'apporter ? En terme de débouchés ? Mais surtout en terme de connaissance ? Et surtout où reprendre: L1 ? L2 ? L3 ? Sachant que j'ai fait un bac S avant, ça peut aider ?

2-Faire un service civique... cela me semble un très bon choix, j'ai adoré mon stage durant la formation. Et un service civique pourra me permettre d’acquérir de nouvelles connaissances, tout en me familiarisant d'avantage avec le monde professionnel. Je cherche donc un service civique sur une thématique environnementale (pas spécialement les insectes), dans laquel il y aurait du beaucoup de terrain, des expertises naturalistes, analyse, SIG (c'est vraiment ce qui me plait !). Je suis intéressé par tous les groupes taxonomiques, évidement beaucoup plus orienté entomo (qui est ma passion première), mais également en herpétho, ainsi que dans les autres groupes (ornitho, mammo, ichtyo, bota,...), où certes, mes connaissances sont moindres, mais dans lesquels je suis aussi fasciné et avide d'apprendre ! Si certains on des pistes de service civique correspondant, je suis preneur :) Des propositions de stage peuvent aussi m’intéresser :)

3-Autre possibilité diverse, que me conseillez vous ?


Je sais que bon nombre de ces questions sur la licence géné on déjà été posé dans d'autre sujet, mais j'aurais aimé de nouveaux avis si possible, ainsi que des conseils au vue de ma situation...

Merci d'avance ;)
"Un charançon ça trompe énormément."

Limenitis78
Membre
Enregistré le : vendredi 12 juillet 2013, 8:33
Localisation : Versailles

L'entomologie - conseils

Message par Limenitis78 » mardi 7 juillet 2015, 17:07

Pour le service civique le mieux est d'aller sur le site officiel de l'état (mais les offres sont plutôt rares).

Avatar du membre
Mathurin C
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 23 mai 2007, 18:56
Localisation : 58 (Nevers)
Contact :

L'entomologie - conseils

Message par Mathurin C » mardi 21 juillet 2015, 13:31

Le service civique est (je pense) une bonne option et te laisse la possibilité d'améliorer ton dossier en vue de repostuler en licence pro l'année prochaine (BAEE, MINA, ATIB, EDEN, ...). Mais ça te permet aussi de compléter on CV et surtout de te faire connaitre de ton réseau.
Il y a pas mal d'offre de service civiques sur réseau tee, mais certaines n'y paraissent pas donc ne pas hésitez les candidatures spontanées.
Autre piste : le service volontaire européen (service civique dans un autre pays européens), qui est aussi valorisable/valorisant que le service civique (et peux allez jusqu'à 1 an).
Si jamais tu choisis la licence général, ne pas hésitez à s'investir en plus dans les asso : c'est ça qui paye.

Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

L'entomologie - conseils

Message par ouran » mercredi 22 juillet 2015, 9:49

Tiens je pensais avoir répondu !

1- C'est ce que j'ai fait : bac S - BTS GPN - licence générale de bio (puis maîtrise/master)
Bon, honnêtement, c'était très ch*ant, j'ai énormément bossé pour m'en sortir car je n'avais pas les bases de Deug (à l'époque) et nous n'étions que 2 dans ce cas, donc les profs n'en tiennent absolument pas compte... je prenais mes notes en petit nègre car je ne comprenais même pas le sens des phrases, c'est le soir en potassant que je retrouvais les bons termes !!
Et il y a en effet des matières pénibles (biologie moléculaire...)
en termes de connaissances... bah je ne sais pas... moi j'ai appris les stats et ça m'a plu mais à part ça... c'est pas inintéressant la biologie fondamentale mais j'ai bien sûr tout oublié, car ça ne sert plus ensuite... mais le cursus universitaire donne plus une rigueur et une méthode de travail, je dirais. ça donne des potes de promo et des soirées arrosées aussi, à ne pas négliger :0007:
en termes de débouchés une licence de bio générale ne doit pas mener à grand chose... mais il y a plein de master spécialisés en environnement.
sinon ça permet de faire des stages, mais je ne sais pas si on peux encore facilement faire des stages non obligatoires en cursus universitaire.

2- Faire un service civique, si tu trouves et peux, est une bonne option, je pense.
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

L'entomologie - conseils

Message par Saturnin de la Poire » mardi 11 août 2015, 20:36

Bébert a écrit :Enfin j'espère ne pas te décourager. :oops:
je me pose souvent la question de savoir si on doit ou pas décourager ce genre d'élan.
nous sommes dans un monde où un métier signifie un bénéfice, qu'il soit pour la société civile (immatériel) ou une entreprise (financier)
les bénéfices immatériels de l'entomologie pour la société civile, ladite société civile s'en fout un peu. des assoc' le font souvent à pas cher, voir bénévolement. c'est déjà pas facile de faire envisager l'écologie dans son ensemble. les postes sont donc rares voir même exceptionnels et, à l'échelle de notre belle nation, doivent se compter sur les doigts d'une main.
les bénéfices financiers, sur l'étude des insectes...en dehors des bureaux d'études déjà cité, ce sera u contrôle de ravageurs agricoles ou de nuisible domestiques

je conçoit que la fac est un bon âge pour rêver. Mais chaque rêve a son prix. celui-là est fait de labeur, de sélection, et de faible espoir de réussir. Mais ceux qui y sont parvenus font partie de ceux qui ont tenté leur chance.

les réalités sont là.
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Entomologie et emploi »