Dermaptères du Rhône et questions diverses

Vous en pincez pour les Perce-oreilles ?

Animateur : BBinsecte

chrisgir
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 26 février 2007, 17:02
Localisation : Echalas (Rhône)
Contact :

Dermaptères du Rhône et questions diverses

Message par chrisgir » lundi 26 février 2007, 18:55

Bonjour

Je suis en train de compiler les données biblios pour le Rhône (en fait uniquement à partir du Chopard, et c'est vite fait) afin d'établir un document base de travail pour prospecter la région.

J'ai plusieurs questions :

- si des personnes ont des données dans le Rhône (ou les départements voisins Loire, Ain, Saône et Loire, on peut établir différents documents de base) peuvent-ils me contacter et me les envoyer par Message Privé?
- quels sont les différents types de piégeage envisageables pour ces espèces? Je recherche en particulier des méthodes pour Labidura riparia qui était signalé dans le département anciennement, mais toute info pour les différentes espèces m'intéressent.

Cordialement

Christophe

Avatar du membre
hexapoda
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 12 octobre 2005, 14:14
Localisation : Niort 79 - Poitou-Charentes - France
Contact :

Message par hexapoda » lundi 26 février 2007, 23:38

je crois qu'il y a des infos à ce sujet dans le Faune n° 75 - Dermaptères ou Perce-oreilles de V. ALBOUY et Cl. CAUSSANEL (1990), des pièges (un ou deux)... mais tu pourrais aussi en avoir avec d'autres types de pièges (mais appropriés pour d'autres groupes, notamment cerambycidae, cetoniidae etc ...).
hExApOdA :)
-->"on n'est clair qu'à la condition d'être obscur." Fabre
-->"INSECTA esse PERFECTA." Aldrovand, détourné par Paulian
--> courreur de bouses et autres fèces en poitou-charentes + vendée et ailleurs aussi !!!

Avatar du membre
jeanphi_maurel
Animateur
Enregistré le : mardi 14 septembre 2004, 13:11
Localisation : Ramonville (31)

Message par jeanphi_maurel » mardi 27 février 2007, 10:52

Bonjour,

La meilleure méthode pour attraper des dermaptères est de soulever des pierres.
Pour Labidura riparia, il faut aller sur les galets en bordure du fleuve et soulever chaque pierre, ça marche bien.

Jean-Philippe Maurel

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Dermaptères »