Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté. En cas de difficultés de connexion cliquez d’abord sur CE LIEN avant de cliquer sur “Connexion”

[Doc] Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Animateurs : MarcoBreizh, CedricMondy

Sujet précédentSujet suivant
Aurore91
Membre
Enregistré le : dimanche 1 juillet 2012, 18:01
Localisation : Chilly-Mazarin

[Doc] Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Aurore91 »

Bonsoir,

Lors de mes vacances dans le sud de l'Ardèche, je me suis retrouvé dès le premier jour face à quelque chose que je n'avais jamais vu : sur le rebord extérieur d'une fenêtre, une soixantaine de cadavres d'araignées. J'ai trouvé étrange la présence de petits morceaux de terre, comme du seramis (argile cuite dont on se sert en jardinage).

Certains étaient en excellent état (21 précisément) les autres, beaucoup moins : consommés à moitié, parfois que la tête, bref, j'ai exclu rapidement l'intervention humaine.

Quelques recherches plus tard, je découvre l'existence des Sceliphrons et, même sans avoir vu le "coupable", il y a de fortes chances que ce soit cela, en ayant vu volant dans la région les jours suivants.

Dès le lendemain donc, le 18 août dernier, j'entreprends une récolte et un inventaire avec test millimétré des 21 individus bien conservés. Face (quand c'était possible), dessus et dessous.
Si cela intéresse le site, je pourrai compiler les photos de chaque individus. J'ai fait une "photo de groupe" que je vous joins ici.

Image

J'y vois de gauche à droite, 2 thomises, 1 araneus transparente, probablement juvénile, 9 "thomises" (à part les connues, je ne sais pas bien les reconnaitre), 9 saltiques à savoir 8 Carrhotus xanthogramma et une Icius sp supposée (la grise et marron).

Initialement, l'unique but était de m'entrainer à identifier les araignées. Seulement, au cours de la séance photo, j'ai cru halluciner (au sens propre du terme) lorsque j'ai vu un individu Carrhotus xanthogramma femelle agiter très légèrement ses pédipalpes. J'appelle donc mon conjoint pour confirmation et oui, il y a bien un mouvement discret.
Puis en achevant ma séance, je me retrouve avec 19 cadavres mais deux petites femelles C.xanthogramma paralysée mais toujours vivante...

Sauveuse de bestioles quand je le peux, j'entreprends donc de passer les jours suivants à les surveiller.

J'ai vu le sujet viewtopic.php?f=3&t=53295&hilit=araignée+sceliphron , très intéressant, mais je cherche maintenant une réponse bien précise :

Est-ce que la paralysie peut se résorber totalement ?

Parce que donc, pendant la fin de mon séjour, les deux petites survivantes ont été placées sur une soucoupe, dehors mais à l'ombre.

Je récapitule :

J1 : 17.08.14 : découverte des araignées, forte suspicion de l'intervention d'un Sceliphron.

J2 : 18.08.14 : inventaire et photographies des individus et isolement des deux individus vivants.

J3 - J7 : 19.08 au 23.08.14 : légers mouvements des pédipalpes constatés

J8 - J11 : 24.08 au 27.08.14 : sollicitation par léger souffle de ma part, léger mouvement des pattes. Voyant cela, m'aidant d'un pic en bois, j'ai sollicité les pattes des deux individus : sollicitation d'une patte à la fois en la soulevant délicatement avec le pic. Réaction avec étirement de la patte, opération renouvelée sur chaque patte positivement sur les deux araignées). L'une des araignées est plus vive que l'autre, plus réactive et marche quelques pas.
Proposition de fourmis volantes vivantes mais abîmées probablement par la pluie, mais les araignées n'en ont pas voulu. Je ne sais pas si elles apprécient habituellement ce repas, mais je n'avais que ça sous la main. Je me suis aussi demandée si avec la paralysie, les chélicères étaient opérationnelles.
Le soir, mon conjoint m'informe que la "vivace" a disparu. Je la retrouvé à une quinzaine de cm de sa soucoupe, empêtrée dans une masse de toile, de feuilles mortes sous le rebord de la fenêtre, morte. Je l'ai gardé les deux jours suivants pour être certaines, mais c'était cuit pour elle. Je m'en veux, dans le sens où j'aurai du les installer dans une boîte, mais je ne me doutais pas que depuis le temps, elle se mettrait subitement à se déplacer "si loin".

J12 : 28.08.14 : ma rescapée suit toujours sa rééducation et marche quelques pas lorsque je souffle dessus, sinon, elle est immobile mis à part quelques mouvements des pattes. Proposition de repas refusée. Eau proposée : quelques mouvements des pattes avant et des pédipalpes. Elle ne m'a pas dit si elle avait bu !
Installation dans une petite boîte pour ne pas connaître le même sort que l'autre.

J13 : 29.08.14 : C'est l'heure du retour chez moi.
Décision est donc prise de poursuivre l'aventure à la maison.
9h de voiture plus tard, la demoiselle prend ses aises dans ses nouveaux appartements : bol plastique (merci le resto japonais) avec aérations, cailloux, un peu de plantes, et des pics en bois pour rejoindre les différents cailloux.

J14 - J22 : 30.08 au 07.09.14 : Étant de congés cette semaine là également, j'ai pu bien observé, quelques mouvements, déplacement de quelques cm par-ci, par-là, sollicitation tous les jours et nouveau "code" mis en place : Je propose le pic incliné vers elle : parfois elle monte dessus, elle s’agrippe fermement, je lui propose un autre emplacement. Tant qu'elle reste, je propose un autre coin jusqu'à ce qu'elle tende ses pattes avant pour s'installer. Parfois, cela ne l'intéresse pas de bouger : elle recule de quelques pas devant le pic : message compris.
A partir du J 17 : Les filières sont à nouveau fonctionnelles ! Je trouve que c'est une grosse avancée non ? (elle déclenche, depuis ce jour, un fil dès que je l'emmène sur le pic)
Durant cette période, proposition de petites mouches et moucherons, une dizaine de tentatives : morte, assommées, vivantes, rien n'y fait.
En même temps, je l'aide, mais elle ne saute toujours pas, ne fait pas de vraie marche à l'aise, par contre, les pédipalpes sont toujours très alertes, les membres aussi.

J23 - J32 : 09.09 au 17.09.14 : Retour au boulot, donc moins de temps, mais matin et soir, séance de sollicitation et tous les soirs tentatives vaines de proposition de repas.

Proposition d'eau tous les jours. Même réaction à chaque fois, mouvement de pédipalpes et des pattes avants.

C'est tout pour le moment.
A suivre si cela vous intéresse.

Je n'ai pas trouvé d'information sur le rythme de repas d'une saltique.
Toujours est-il que depuis un mois, elle n'a pas mangé.

Si vous avez des conseils pour lui rendre la vie plus facile, pour m'aider à la faire manger si elle en a besoin, je suis preneuse de tout !

Si vous avez des questions, j'y répondrais avec plaisir.

Installation de la petiote, suivi de son portrait, 4 septembre 2014, Chilly-Mazarin (91)

Image

Image
Aurore

Balises :
Avatar du membre
lugi08
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 16 août 2011, 7:01
Localisation : Ardennes (Fr)

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par lugi08 »

Bonjour Aurore,
d'une part je n'y vois pas une Carrhotus mais plutôt une Philaeus mais je peux me tromper, à voir ce que les autres en penseront.
D'autre part, donnes-tu des proies vivantes ?
Luc
Avatar du membre
Dip
Admin-galerie
Enregistré le : mardi 5 septembre 2006, 21:52
Localisation : Alfortville, Val de Marne

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Dip »

Ton expérience est très intéressante!!! Tu nous montres que les bêtes récupèrent au moins un petit peu!
Je crains que ce qu'elle ont reçu les ait bien massacrées à l'intérieur, mais j'ai hâte de voir la suite de ton expérience.

Les 9 "Thomises" doivent être des Philodromus (c'est donc bon au sens large) et pour les 8 Carrhotus, mon premier réflexe a été Macaroeris nidicolens. Mais la vue de face de ta rescapée doit - à mon avis - bien être celle d'une Carrhotus xanthogramma comme tu le dis (en tous cas pas Macaroeris), et je te suivrais donc.

Bonne chance à tes malades,
Didier.
Aurore91
Membre
Enregistré le : dimanche 1 juillet 2012, 18:01
Localisation : Chilly-Mazarin

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Aurore91 »

Bonsoir Lugi08 et merci pour la réponse,

Les chevrons sur l'abdomen ne m'ont pas fait douter, ni l'orange autour des yeux, mais je peux me tromper, voici une photo du dessus :

Pour les proies j'ai tout essayé, occis, les proies bougeant donc un peu, pas de réaction, sinon celle de repousser la bestiole proposée.
Mortes, pas la peine d'y compter.
Vivante, j'ai testé, j'ai oublié de raconter cet épisode, mais la bestiole est venue "narguer" voire attaquer l'araignée en se mettant devant, en fonçant dedans et en écartant les ailes. Réaction de l'araignée, bouger les pattes et reculer.
Là, je lui ai donné une minuscule bestiole trouvé dans l'appart, plus petit qu'un moucheron, mais on dirait que ça ne l'intéresse pas et quand la bestiole passe sous elle, l'araignée se recule et se décale.

Là, ce soir, elle bouge énormément les pattes et je l'ai retrouvé ce soir non plus sur son gros caillou mais sur le coton (qui sert d'abreuvoir).
Elle n'arrête pas de grimper sur le pic et dès que je la repose, elle bouge les membres et l'abdomen... elle n'a jamais été si remuante, mais toutefois, toujours pas de saut ni de grandes galopades...

La voici vue du dessus en Ardèche, le 18.08 pour la photo millimétrée - à l'ombre - et le 27.08 pour la photo sans test et au soleil.

Image
Image
Aurore
Aurore91
Membre
Enregistré le : dimanche 1 juillet 2012, 18:01
Localisation : Chilly-Mazarin

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Aurore91 »

Bonsoir Didier, messages croisés !

Merci pour les encouragements.

Je n'ai plus qu'une malade du coup :wink:

Je n'ai pas trouvé de documentations qui m'aiderait, j'ai parcouru beaucoup de pages web, mais sans indication de la nature du "venin".

Ce qui m'ennuie, c'est son absence de repas...

à suivre ...
Aurore
Aurore91
Membre
Enregistré le : dimanche 1 juillet 2012, 18:01
Localisation : Chilly-Mazarin

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Aurore91 »

J33 : 18.09 : la demoiselle n'est plus sur ton caillou, mais sur le coton imbibé d'eau.
Elle a donc pu se déplacer.
Comme je trouve sa position rocambolesque, je la repositionne à plat sur son caillou, à la vue du pic, elle l'agrippe rapidement et reprend ses aises sur le caillou.
Je l'observe pendant 2h et elle bougeotte, puis au bout de 2h elle entame une séance de nettoyage : pédipalpes, pattes avant et tête.

J34 : 19.09 : Je rentre tard du boulot, donc petit contrôle, elle s'est un peu promené sur son caillou et se nettoie.
Comme j'ai attrapé une mouche, je lui propose, mais la mouche marche sur l'araignée et là : la petiote se met à cavaler pour aller se cacher sous la plante ! Donc elle est très statique, mais en cas de danger, elle dépote !
J'ai attendu quelques minutes, mais je crois que, comme l'araignée n'est pas au mieux de sa forme, elle a préféré se planquer, j'ai donc relâché la mouche.

J35 : 20.09 : Mon conjoint m'appelle pour me dire qu'il a trouvé deux pucerons ailés dans la salade (au moment de la laver ;)). Je les récupère donc et les installe dans la boîte. Comme ils sont un peu sonnés, j'ai pu laisser la boîte ouverte pour observer et essayer de provoquer le destin...
L'araignée en voyant une des bestioles passer devant a commencé à remuer l'abdomen et les pédipalpes, puis les pattes en tentant d'avancer. Elle a fait quelques pas, mais dès que la bestiole était à portée, elle reculait, ça a duré 30 minutes...
Puis elle a entamé de descendre de son caillou et arrivée en bas, elle s'est mise à bien marcher, remonter sur un autre caillou et elle a approché la bestiole de près, et quand la bestiole est passée devant, elle a à nouveau reculé et changé de chemin. En allant me coucher, elle se promenait doucement mais les deux bestioles proposées étaient toujours vivantes.

J36 : 21.09 matin : avant de partir bosser, petit contrôle, tout le monde est vivant dans la boîte, à suivre ce soir...
Aurore
Avatar du membre
Dip
Admin-galerie
Enregistré le : mardi 5 septembre 2006, 21:52
Localisation : Alfortville, Val de Marne

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Dip »

Extraordinaire!...
La guêpe lui aurait inoculé la non-envie de chasser? Afin de protéger sa progéniture?
C'est ce qui me vient à l'idée en te lisant...
Didier.

Rajout: Dans un post parallèle:
Aurore91 a écrit :Je me demandais si les chélicères étaient opérationnelles en fait, depuis sa paralysie...
Ah oui, une piste bien possible!
Aurore91
Membre
Enregistré le : dimanche 1 juillet 2012, 18:01
Localisation : Chilly-Mazarin

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Aurore91 »

Ha je n'avais pas pensé à cela.
J'ai lu que certaines guêpes, lorsqu'elles parasitaient leur proie, changeaient le comportement de l'hôte.

Je vais aller fouiner chez les hyménoptères...
Aurore
Aurore91
Membre
Enregistré le : dimanche 1 juillet 2012, 18:01
Localisation : Chilly-Mazarin

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Aurore91 »

Ha et pour les vues de dessus, cela confirme mon identification ?
Aurore
Avatar du membre
Dip
Admin-galerie
Enregistré le : mardi 5 septembre 2006, 21:52
Localisation : Alfortville, Val de Marne

Evolution paralysie saltique vs Sceliphron

Message par Dip »

Oui, tout à fait...
Didier.
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Araignées »