Techniques de capture propre

Animateurs : pdubois, MarcoBreizh

Avatar du membre
Pierre55
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 2 août 2007, 19:42
Localisation : Belgique, Héron
Contact :

Techniques de capture propre

Message par Pierre55 » mardi 23 avril 2013, 19:01

Comment trouver les araignées

Il existe différentes techniques, aussi utiles les unes que les autres.

- La chasse à vue
Cette technique s'avère utile là où les autres ne peuvent suffire. Il faut chercher sous les pierres, sur les troncs d'arbres, sous les souches, sur les murs et les clôtures, etc.

- La chasse à vue, de nuit, à la torche frontale
Il s'agit ici aussi d'une chasse à vue mais de nuit. Il faut donc s'équiper d'une torche frontale et l’avantage est que les yeux reflètent la lumière émise : il est donc possible de 'visualiser' la présence des araignées.
Cette technique (que je n'ai jamais jusqu'à présent utilisée) impose cependant quelques règles de prudence.
Se retrouver effectivement, dans la nuit, avec une torche frontale dans un bois risque de vous attirer des ennuis. Autant donc prévenir, si possible, le propriétaire des lieux, voire les autorités, au risque de voir un escadron de gendarmes venir vous surprendre...

- Le battage (aussi appelée technique du parapluie japonais).
Il s'agit d'une grande toile carrée, de couleur claire, maintenue par des supports rigides.
Il faut se munir ensuite d'un grand bâton et tout en maintenant la toile sous la cible, frapper 2 ou 3 fois la branche. Les coups feront tomber les bestioles dans la toile et il ne restera plus qu'à trier.
Perso, je n'utilise pas de toile car elle ne permet pas d’accéder à tous les endroits comme par exemple, sous les ronces où elle risque de s'accrocher...
De plus, la toile étant plate, elle permettra à certaines bestioles rapides de s'enfuir assez rapidement, donc il y a un risque de perte.
J'utilise donc un bac de litière pour chat d'une dimension de 50 x 35 x 11 cm. Le rehaut de 11 cm empêchera la plupart des bestioles de s'échapper; il faudra cependant surveiller de près les Gnaphosidae, les Clubionidae et les Philodromidae ayant tendance à prendre assez rapidement la clé des champs.

- Le tamisage
Ici, j'utilise le bac me servant au battage et j'y ai adjoint un deuxième bac de même dimension. J'ai découpé le fond de ce dernier et j'y ai placé un treillis à petites mailles (plus ou moins 5x5mm).
Je place le bac-tamis sur le premier et il ne me reste dès lors plus qu'à y mettre les feuilles de la litière du bois, ou bien des herbes fauchées, ou bien parfois aussi une vieille souche vermoulue dans laquelle peuvent se trouver des araignées. Enfin, je soulève le bac-tamis de quelques centimètres et je le secoue de manière à faire tomber les bestioles dans le bac récolteur.
Il n'y a de nouveau plus qu'à trier.

- Le fauchage
Il s'agit d'un filet ressemblant, quant à la forme, à un filet pour papillons. D'un mouvement de va et vient, il suffit de 'faucher' les herbes hautes et d'ensuite trier les bestioles prises dans le filet.

- L'aspiration
Il s'agit d'une technique récente que j'avais en tête depuis quelque temps sans savoir qu'elle existait déjà et que notre Sylvain (Goliathus) l'utilise depuis déjà plus d'un an.
On prend un aspirateur-broyeur de feuilles et on place, au bout du tube d'aspiration, une espèce de 'chaussette' en tissu 'aéré', c'est-à-dire pouvant laisser passer l'air et ainsi permettre l'aspiration. Inutile donc d'y mettre un sac en plastique, cela ne fonctionnera pas.
Mettre le moteur en marche et commencer à aspirer le sol (pelouse, pierrier, tronc d'arbre, etc.).
Ensuite, vider la 'chaussette' dans le bac récolteur et effectuer le tri. Mais comme il y a parfois pas mal de feuilles sèchées ou d'autres saletés, j'utilise à nouveau le bac-tamis dans lequel je verse le contenu et que je secoue au-dessus du bac récolteur.
A nouveau, effectuer le tri.
Cette méthode permet de trouver des araignées là où, en temps normal, les autres techniques ne sont pas possibles.
J'utilise cette technique depuis quelques jours et je suis étonné du résultat. J'ai fait des tests dans le pré derrière chez moi, terrain privilégié à mes débuts et donc à la faune assez bien connue, et je suis agréablement surpris de trouver des espèces (surtout des Linyphiidae) que je n'avais jamais trouvées auparavant.
Ceux qui possèdent ce genre d'engin pourront donc mettre à profit cette technique.

Je ne parlerai pas de la méthode de piégeage qui, elle, est destructive puisque n'importe quelle bestiole 'tombée' dans le piège à très peu de chance d'en sortir (musaraignes, grenouilles, lézards, diptères, coléoptères, etc.).
Voilà, je voulais faire profiter un maximum de personnes de quelques conseils et j'espère que cet article pourra être utile à certaines personnes désireuses de se lancer dans l'arachnologie :D

Un dernier conseil : n'ayez pas peur du ridicule ! Etre vu en train de frapper des branches, de tamiser la litière ou de fouiller de la bouse de vache (ce dernier point surtout pour ceux qui cherchent des coléos) entraîne souvent du questionnement de la part de ceux qui nous voient... et qui se disent "Il est fou ce mec, un détraqué tout juste bon à être enfermé !" :0009:
Pierre
"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas" (Victor Hugo)

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

Techniques de capture

Message par vincesap » mardi 23 avril 2013, 23:18

Ou de se préparer à une éventuelle sortie qui aura lieu bientôt... J'espère que tu ne comptes pas t'en servir d'excuse pour te défiler :wink: . Merci beaucoup en tout cas, mine de rien, ça va me servir pas mal je pense. Plus qu'à m'équiper...
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Avatar du membre
stef insect
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 12 août 2012, 16:03
Localisation : Ariege
Contact :

Techniques de capture

Message par stef insect » mercredi 24 avril 2013, 4:31

Vous avez oublié la chasse de nuit a la frontale , j'ai expérimenté ça en Guyane c'est impressionnant comme leurs yeux se voient bien et de loin même les plus petites espèces.

Avatar du membre
Pierre55
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 2 août 2007, 19:42
Localisation : Belgique, Héron
Contact :

Techniques de capture

Message par Pierre55 » mercredi 24 avril 2013, 6:31

stef insect a écrit :Vous avez oublié la chasse de nuit a la frontale , j'ai expérimenté ça en Guyane c'est impressionnant comme leurs yeux se voient bien et de loin même les plus petites espèces.
C'est vrai... mais c'est aussi de la chasse à vue. N'empêche, je vais le rajouter car la technique impose du matériel supplémentaire, à savoir la torche frontale. :wink:

Il y a aussi la méthode plus radicale du piégeage mais je voulais surtout parler des techniques 'propres', c'est-à-dire ne faisant pas de dégâts collatéraux : on prend ce que l'on cherche et on laisse le reste sur place.
Je vais d'ailleurs modifier mon titre en ce sens et ajouter le mot 'propre'.
Pierre
"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas" (Victor Hugo)

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

Techniques de capture propre

Message par vincesap » mercredi 24 avril 2013, 8:26

Si ce sujet est l'occasion de parler techniques générales, il a tout intérêt à figurer en post-it. Je l'y déplace.
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Avatar du membre
Nicky
Membre
Enregistré le : dimanche 7 juin 2009, 6:26
Localisation : Brabant Wallon Belgique
Contact :

Techniques de capture propre

Message par Nicky » vendredi 26 avril 2013, 4:00

Et la chasse au pot, Pierre ???
Si je vois une araignée se ballader sur un mur à l'intérieur de la maison et qu'elle n'est pas trop haut, je prends un pot à confiture, son couvercle et une carte postale bien rigide. (Evidemment, il faut avoir le matériel à portée parce que la bestiole n'attend pas !) Je retourne le pot au-dessus de la bestiole et le maintiens contre le mur. Ensuite, je glisse la carte postale entre le mur et le pot. Là, c'est un peu délicat, il faut parvenir à remplacer la carte par le couvercle, un peu d'expérience et ça marche !
L'été dernier, une tégénaire s'était égarée sur MON territoire, elle s'est retrouvée dans un bocal avant de connaître les joies du jardin !!!
Nicky
Bien ou mal, ça va toujours !!!

passionnédessixpattes
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 26 juillet 2007, 22:56
Localisation : fond du jardin fond des HDF
Contact :

Techniques de capture propre

Message par passionnédessixpattes » vendredi 26 avril 2013, 6:22

Pierre55 a écrit :- L'aspiration
Il s'agit d'une technique récente que j'avais en tête depuis quelque temps sans savoir qu'elle existait déjà et que notre Sylvain (Goliathus) l'utilise depuis déjà plus d'un an.
On prend un aspirateur-broyeur de feuilles et on place, au bout du tube d'aspiration, une espèce de 'chaussette' en tissu 'aéré', c'est-à-dire pouvant laisser passer l'air et ainsi permettre l'aspiration. Inutile donc d'y mettre un sac en plastique, cela ne fonctionnera pas.
Mettre le moteur en marche et commencer à aspirer le sol (pelouse, pierrier, tronc d'arbre, etc.).
Ensuite, vider la 'chaussette' dans le bac récolteur et effectuer le tri. Mais comme il y a parfois pas mal de feuilles sèchées ou d'autres saletés, j'utilise à nouveau le bac-tamis dans lequel je verse le contenu et que je secoue au-dessus du bac récolteur.
A nouveau, effectuer le tri.
Cette méthode permet de trouver des araignées là où, en temps normal, les autres techniques ne sont pas possibles.
J'utilise cette technique depuis quelques jours et je suis étonné du résultat. J'ai fait des tests dans le pré derrière chez moi, terrain privilégié à mes débuts et donc à la faune assez bien connue, et je suis agréablement surpris de trouver des espèces (surtout des Linyphiidae) que je n'avais jamais trouvées auparavant.
Ceux qui possèdent ce genre d'engin pourront donc mettre à profit cette technique.
je viens récemment de la voir pratiquer.
je trouve cela très bruyant.
Le jour où je l'ai vu pratiquer, cela n'a pas donné des résultats extraordinaires
mais d'après les utilisateurs, c'est régulièrement drôlement efficace.
quelques bêtes par ci par là.

Avatar du membre
Pierre55
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 2 août 2007, 19:42
Localisation : Belgique, Héron
Contact :

Techniques de capture propre

Message par Pierre55 » vendredi 26 avril 2013, 6:51

passionnédessixpattes a écrit :...
je trouve cela très bruyant.
Le jour où je l'ai vu pratiquer, cela n'a pas donné des résultats extraordinaires
mais d'après les utilisateurs, c'est régulièrement drôlement efficace.
Je confirme que c'est assez bruyant, un peu comme le bruit d'une tronçonneuse... mais chaque aspiration ne dure que 2 ou 3 minutes (enfin, dans mon cas) et l'opération de tri prend beaucoup plus de temps.
Le seul problème, c'est que si l'on veut rester discret, c'est foutu...! Mais je te garantis que le résultat en vaut la peine, tout au moins au niveau des araignées. Mais au vu du nombre de micro-lépidodptères, de micro-coléos, de punaises, de fourmis et de diptères, je crois que cela doit en valoir la peine :wink:
Pierre
"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas" (Victor Hugo)

Avatar du membre
Nicky
Membre
Enregistré le : dimanche 7 juin 2009, 6:26
Localisation : Brabant Wallon Belgique
Contact :

Techniques de capture propre

Message par Nicky » vendredi 26 avril 2013, 19:37

Vous êtes drôlement sérieux, les zamis ! Personne n'a rigolé avec ma chasse au pot !
Nicky
Bien ou mal, ça va toujours !!!

Avatar du membre
vincesap
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 30 avril 2011, 11:26
Localisation : Aube
Contact :

Techniques de capture propre

Message par vincesap » vendredi 26 avril 2013, 21:10

Un sujet en post-it se doit de garder un certain sérieux, ma chère Nicky :wink:
Vincent Valli dit Vince, collectionneur de taxons
=> 1600 le 22/05/16 (cf lien internet dans mon profil)


On avance, pas toujours en ligne droite, mais on avance ! (olivier9099)

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Araignées »