Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Abia sp.] Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Sirex, Tenthrèdes, Arges ... ces Hyménoptères n'ont pas la taille fine.

Animateur : lauzette

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par lauzette »

Trouvé ça aussi :
Zaraea aenea Klug : 1 femelle, Piste de Mariailles, Massif du Canigou (Pyrénées-Orientales), alt. 1 400 m, le 21-V-1994 (J. Lacourt).
Cette espèce peu commune a longtemps été confondue avec Zaraea lonicerae (L.), en particulier par BERLAND (1947). Pour BENSON (1951), Z. lonicerae serait une espèce atlantique remplacée par Z. aenea au centre et à l'est de l'Europe. En effet, en France Z. lonicerae est fréquente en plaine dans tout l'ouest de la France surtout sur Lonicera periclymenum. Par contre, Z. aenea est bien une espèce à distribution médio-européenne et montagnarde. Nous l'avons signalée de Savoie (LACOURT, !985a).
A notre connaissance, cette espèce était inconnue de la chaîne pyrénéenne, ce qui étend nettement son aire de répartition. A signaler que les deux espèces Zaraea lonicerae et Z. aenea cohabitent dans le département des Pyrénées-Orientales, mais dans des étages bioclimatiques différents. En effet, nous avons capturé deux femelles de Z. lonicerae dans la plaine méditerranéenne : 1 femelle, Gorges de Lavall (Albères) le 6-IV-1984 (V. Lacourt) ; 1 femelle, Argelès, le 7-IV-1984 (J. Lacourt), toutes deux sur Lonicera periclymenum. Par contre Z. aenea a été capturé dans l'étage montagnard (1 400 m) non loin de Lonicera alpigena qui est certainement la plante-hôte.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Balises :

Avatar du membre
Vitaly
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 22 novembre 2011, 6:54
Localisation : Moscou
Contact :

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par Vitaly »

Oui, je pensais aussi qu'il n'y avait pas deux taches jaunes séparées, mais une grosse. Par conséquent, dans son milieu, il y a une tache noire.
Mais cette description ne correspond pas tout à fait. Mais cela ne correspond pas: "chaque tache jaune est limitée en avant et en arrière par une bande noire".
Et aussi l'emplacement des points noirs n'est pas indiqué. Cela rend la compréhension difficile.
(Lorenz et Kraus indiquent la position exacte de chaque point. )

Je crois que Chevin, 2001 va aider, ce à quoi John Grearson se réfère. Mais je n'ai pas non plus cet article. :(
Cordialement,
Alexander Boldyrev

Avatar du membre
Vitaly
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 22 novembre 2011, 6:54
Localisation : Moscou
Contact :

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par Vitaly »

lauzette a écrit :
jeudi 24 mai 2018, 20:05
Trouvé ça aussi :
Zaraea aenea Klug : 1 femelle, Piste de Mariailles, Massif du Canigou (Pyrénées-Orientales), alt. 1 400 m, le 21-V-1994 (J. Lacourt).
Cette espèce peu commune a longtemps été confondue avec Zaraea lonicerae (L.), en particulier par BERLAND (1947). Pour BENSON (1951), Z. lonicerae serait une espèce atlantique remplacée par Z. aenea au centre et à l'est de l'Europe. En effet, en France Z. lonicerae est fréquente en plaine dans tout l'ouest de la France surtout sur Lonicera periclymenum. Par contre, Z. aenea est bien une espèce à distribution médio-européenne et montagnarde. Nous l'avons signalée de Savoie (LACOURT, !985a).
A notre connaissance, cette espèce était inconnue de la chaîne pyrénéenne, ce qui étend nettement son aire de répartition. A signaler que les deux espèces Zaraea lonicerae et Z. aenea cohabitent dans le département des Pyrénées-Orientales, mais dans des étages bioclimatiques différents. En effet, nous avons capturé deux femelles de Z. lonicerae dans la plaine méditerranéenne : 1 femelle, Gorges de Lavall (Albères) le 6-IV-1984 (V. Lacourt) ; 1 femelle, Argelès, le 7-IV-1984 (J. Lacourt), toutes deux sur Lonicera periclymenum. Par contre Z. aenea a été capturé dans l'étage montagnard (1 400 m) non loin de Lonicera alpigena qui est certainement la plante-hôte.
Cela vous permet de faire un choix, compte tenu de votre emplacement?
Cordialement,
Alexander Boldyrev

Avatar du membre
Vitaly
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 22 novembre 2011, 6:54
Localisation : Moscou
Contact :

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par Vitaly »

Lorenz et Kraus:
Rumpf dorsal blaugrau, ventral grünlichgrau.
Querfalte 7 dorsal mit großem rechteckigem schwarzem Fleck; daran anschließend jederseits 2 gelbe große Flecken, die lateralwärts von je einem schwarzen begrenzt werden.
Dorsal auf Falte 2 und 4 je ein kleiner schwarzer Fleck.
Suprastigmal auf Falte 2—3 runder schwarzer Fleck; je ein weiterer kleinerer etwas tiefer auf Falte 4—5 und 7.
Schließlich noch ein schwarzer Fleck auf dem basalen Teil des Postl.
Suprapl, schwärzlich, Substl, gelb.
...
Stigmalfeld braun; Stigma breit rotbraun gerandet.
Apparemment, eux et Berland décrivent la même espèce.
Donc, nous avons besoin de Chevin (2001).
Cordialement,
Alexander Boldyrev

Avatar du membre
Vitaly
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 22 novembre 2011, 6:54
Localisation : Moscou
Contact :

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par Vitaly »

Et oui! Il y a un autre - A. aurulenta
Cordialement,
Alexander Boldyrev

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par lauzette »

Vitaly a écrit :
jeudi 24 mai 2018, 20:08
cela ne correspond pas: "chaque tache jaune est limitée en avant et en arrière par une bande noire".
Je pense qu'il pourrait s'agir du petit tiret noir qui se trouve en avant et en arrière de chaque segment, sur le dessus ?

Image
Catherine Reymonet : France : Avignonet-Lauragais : 31290 : 22/05/2018
Altitude : 195 m - Taille : 30 mm environ
Réf. : 205437
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par lauzette »

Vitaly a écrit :
jeudi 24 mai 2018, 20:15
En effet, nous avons capturé deux femelles de Z. lonicerae dans la plaine méditerranéenne, toutes deux sur Lonicera periclymenum. Par contre Z. aenea a été capturé dans l'étage montagnard (1 400 m) non loin de Lonicera alpigena qui est certainement la plante-hôte.
Cela vous permet de faire un choix, compte tenu de votre emplacement?
Cela pourrait éliminer A. aenea puisque je suis en plaine mais est-ce encore valable ? Leur échantillon est vraiment très réduit : 3 individus !
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
Vitaly
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 22 novembre 2011, 6:54
Localisation : Moscou
Contact :

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par Vitaly »

lauzette a écrit :
jeudi 24 mai 2018, 21:49
Cela pourrait éliminer A. aenea puisque je suis en plaine mais est-ce encore valable ?
Je ne sais pas si cela peut être un facteur décisif.
lauzette a écrit :
jeudi 24 mai 2018, 21:42
Je pense qu'il pourrait s'agir du petit tiret noir qui se trouve en avant et en arrière de chaque segment, sur le dessus ?
Peut-être ... Mais Lorentz et Krauz mentionnent des traits et des taches, comme des objets différents.
...2 gelbe große Flecken, die lateralwärts von je einem schwarzen begrenzt werden.
Dorsal auf Falte 2 und 4 je ein kleiner schwarzer Fleck. ..
Il me semble qu'ils parlent d'une tache noire qui est juste en dessous de la tache jaune.
Est-ce que le même sens est possible à Berland?
Cordialement,
Alexander Boldyrev

Avatar du membre
Vitaly
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 22 novembre 2011, 6:54
Localisation : Moscou
Contact :

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par Vitaly »

Oui, apparemment dans Berland le même sens, seule la phrase est construite différemment.
Mais cela n'ajoute pas de clarté. Il y a deux species similaires A. aenea et A. lonicerae.
...
Ainsi que A. aurulenta, dont je ne sais rien du tout.
Cordialement,
Alexander Boldyrev

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Belle fausse chenille grise et jaune sur chèvrefeuille

Message par lauzette »

J'en suis au même point :(

Merci, en tout cas, pour ton aide précieuse :)

Pour le moment, la larve dévore avec enthousiasme une feuille de Lonicera. Elle l'a attaquée par la base, a mangé toute une moitié, du pétiole à l'apex de la feuille, maintenant elle remonte de l'autre côté, en mangeant aussi la nervure centrale.

Je me demande si elle n'a pas mué ? Hier, elle n'a presque rien mangé.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Symphytes »