Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Sirex, Tenthrèdes, Arges ... ces Hyménoptères n'ont pas la taille fine.

Animateur : lauzette

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

.

Les larves de symphytes sont toutes végétariennes, sauf les larves d'Orussidae. Certaines sont inféodées à une espèce ou un genre végétal, d'autres plus généralistes. On trouve tous les types de comportement : les larves de symphytes forent, minent, provoquent la formation de galles, grignotent, rongent, dévorent, tissent de la soie, forment des fourreaux ou se promènent librement, isolément ou en groupe...

  • Larves foreuses
  • Larves inféodées aux prêles
  • Larves inféodées aux fougères
  • Larves consommant le pollen dans les jeunes cônes mâles de Conifères
  • Larves grignotant les Poacées, Cyperacées ou Juncacées
  • Larves inféodées aux iris
  • Larves inféodées aux violettes
  • Larves inféodées au millepertuis
  • Larves inféodées aux renoncules
  • Larves formant des galles
  • Larves mineuses :
    • de feuilles (Tenthredinidae Fenusinae, Heterarthrinae, Nematinae)
    • de fruits (Tenthredinidae Hoplocampinae du genre Hoplocampa)
  • Larves formant des toiles :
    • individuelles sur les conifères dont elles consomment les aiguilles (Pamphiliidae Cephalciinae)
    • collectives dans les arbres dont elles dévorent les feuilles (Pamphiliidae du genre Neurotoma dans arbres à noyaux, Megalodontesidae)
  • Larves dans un fourreau conique ou une feuille enroulée en cornet - arbres, arbustes ou plantes herbacées (Pamphiliidae du genre Pamphilius, Tenthredinidae Blennocampinae des genres Blennocampa, Claremontia)
  • Larves décapant le limbe des feuilles en respectant les nervures, même les plus petites (Tenthredinidae des genres Ametastegia, Caliroa, Priophorus)
  • Larves perforant les feuilles en s'entourant de colonnettes de salive séchée (Tenthredinidae Nematinae du genre Stauronematus)
  • Larves découpeuses de feuilles et parfois d'autres organes :
    • en se tenant sur la face inférieure (Cimbicidae, Tenthredinidae Allantinae, Blennocampinae, Cladinae, Nematinae et Tenthredininae)
    • en se tenant sur le bord d'attaque (Tenthredinidae Nematinae et Tenthredininae)
    • autre (Tenthredinidae Allantinae : Harpophorus lepidus, Athaliinae, Blennocampinae des genres Periclista, Monardis, Nematinae et Tenthredininae sans doute ?)
  • Larves endoparasites principalement de larves de Buprestidae, de Cerambycidae, de Siricidae et de Xyphidriidae : Orussidae, dépourvues de pattes thoraciques, de fausses pattes abdominales, d'ocelles et de cerques sur le dernier segment abdominal

-----------
Sources :

Faune de France n°47 Hyménoptères Tenthredoïdes - Berland L. - 1947 Image
Systématique pour l'identification des Symphytes de France. [fr]

Liste Systématique des Hyménoptères Symphytes de France - Noblecourt T. - 2016 Image
Liste taxonomique des Symphytes de France. [fr]

Kommentare zur Biologie, Verbreitung und Gefährdung der Pflanzenwespen Deutschlands - Taeger A. et al. - 1998 Image
Informations sur la biologie et la répartition des Symphytes menacés d'Allemagne. [de]

Handbooks for the identification of britishs insects : Hymenoptera 2. Symphyta part; a. - Benson R. B. - 1951 Image
Systématique pour l'identification des Symphytes d'Angleterre hors Tenthredinidae. [en]

Overzicht van de families en genera van de Nederlandse bladwespen I - Ad Mol - 2002Image
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes foreuses


Les foreuses de bois

Les larves de Xiphydriidae et de Siricidae, dont la vie est longue, creusent leur galerie suivant l'axe de l'arbre et se nourrissent du bois au fur et à mesure qu'elles avancent. Elles vivent plutôt dans le bois d'arbres morts ou mourants. Elles sont dépourvues de fausses pattes abdominales.

Les Xiphydriidae sont inféodées aux feuillus. Elles sont blanchâtres, ont un thorax dilaté (métathorax particulièrement développé), une pointe suranale et des antennes visibles, à trois articles.
Un seul genre : Xiphydria, 4 espèces.


Les Siricidae se trouvent dans les conifères et les feuillus. Elles sont blanc crémeux ou jaunes, leurs antennes d'un seul article ne sont pas visibles, leur thorax est dilaté (prothorax très développé, convexe), leur abdomen est prolongé par une petite pointe cornée aigüe.
Quatre genres : Sirex (conifères), Urocerus (conifères), Xeris (conifères), Tremex (feuillus).



Les foreuses de jeunes pousses d'arbres

Les Cephidae du genre Janus se développent dans les jeunes pousses d'arbres, provoquant le dépérissement du rameau. Elles sont blanches, n'ont pas de fausses pattes abdominales et leurs pattes thoraciques sont réduites.
Trois espèces dont Janus compressus inféodée aux Rosacées : Pyrus, Malus, Crataegus, Sorbus.



Les foreuses de pousses d'arbustes ou de plantes herbacées

Les Cephidae du genre Phylloecus ont des larves blanches, à pattes thoraciques réduites et dépourvues de fausses pattes abdominales. Elles se nymphosent dans un cocon long et parcheminé, dans le rameau attaqué, où elles passent l'hiver.
Quatre espèces, inféodées aux Rosacées : P. linearis sur Agrimonia eupatoria, P. niger sur Rubus sp. et Rosa sp., P. xanthostoma sur Filipendula ulmaria et P. faunus sur ??

Les Tenthredinidae Blennocampinae Ardis pallipes, A. sulcata pondent sur une jeune pousse, la larve s'introduit dans les bourgeons et de là dans la moelle du rameau, elle s'y développe tête en bas et provoque le dépérissement du rameau.

Cladardis elongulata pondu sur la tige, dans laquelle la larve se développe en montant :

Image
Réf. : 173406



Les foreuses de tiges de Poacées, y compris céréalières

Les Cephidae des genres Calameuta, Cephus, Trachelus ont des larves blanches, à pattes thoraciques réduites et dépourvues de fausses pattes abdominales. Elles se développent dans les tiges de Poacées et en particulier dans les céréales pour Cephus pygmaeus.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes inféodées aux prêles


Se développent dans ou sur les tiges de prêles (Equisetacées) :
  • les Tenthredinidae Selandriinae du genres Dolerus (Dolerus) :
    • Dolerus (Dolerus) aericeps C.G. Thomson, 1871
    • Dolerus (Dolerus) bimaculatus (Geoffroy, 1785)
    • Dolerus (Dolerus) cothurnatus Audinet-Serville, 1823
    • Dolerus (Dolerus) germanicus (Fabricius, 1775)
    • Dolerus (Dolerus) gessneri André, 1880
    • Dolerus (Dolerus) pratensis (Linné, 1758)
    • aussi Dolerus (Dolerus) yukonensis Norton, 1872 et Dolerus (Dolerus) zhelochovtsevi Heidemaa & Viitasaari, 2001 ?
  • les trois espèces du genre Loderus
    • Loderus genucinctus (Zaddach, 1859)
    • Loderus gilvipes (Klug, 1818)
    • Loderus vestigialis (Klug, 1818)
  • la seule espèce du genre Oncodolerus eversmanni (W.F. Kirby, 1882)
  • ainsi que l'Allantinae Ametastegia equiseti (non spécialiste).
Image
Réf. : 141258
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes inféodées aux fougères


Larves se développant dans les tiges de fougères

Heptamelus ochroleucus, seul représentant européen de la famille des Heptamelidae, se développe dans les tiges de diverses fougères. Selon Berland, de couleur violette, brillante, la tête gris brunâtre, elle ronge la tige et empêche le développement de la feuille.


Blasticotoma filiceti, seule espèce européenne de la famille des Blasticotomidae, vit dans les tiges des fougères dans une petite chambre, ou galle, dont elle induit la formation pour sa protection. Elle se nourrit des nutriments contenus dans les fluides du phloème et peut produire de la mousse sur le côté externe de la galle. Les larves ont une véritable trophobiose avec les fourmis : les fourmis du genre Myrmica reçoivent des fluides à travers quelques trous reliés à la galle. C'est la seule occurrence connue de ce phénomène chez les Hyménoptères.



Larves dévorant les feuilles de fougères

Les Tenthredinidae Selandriinae des genres Aneugmenus, Strongylogaster, Stromboceros dévorent les frondes des fougères de diverses espèces.

Aneugmenus : cinq espèces en France. Selon Berland, la larve d'Aneugmenus coronatus est vert feuille, avec le ventre et les côtés plus clairs.

Strongylogaster : cinq espèces en France. Selon Berland, la larve de Strongylogaster multifasciata est verte, marquée de deux larges bandes jaunes sur le dos et tachée de même couleur au-dessus des pattes. Elle se tient à la face inférieure des feuilles;

Stromboceros delicatulus, seule espèce du genre en Europe. Selon Berland, elle est verte, la tête avec des taches noires.

----

Les larves de certaines Tenthredinidae Tenthredininae peuvent également consommer les frondes de la fougère aigle Pteridium aquilinum mais ne sont pas strictement inféodées aux fougères. Il s'agit de Tenthredo balteata, T. colon, T. ferruginea et T. livida.
La Tenthredinidae Allantinae Empris excisa serait également dans ce cas.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes consommant le pollen de Conifères


Les larves de Xyelidae sont inféodées aux jeunes cônes mâles de conifères dont elles dévorent le pollen.

Deux genres :
Pleroneura est monospsécifique en France : P. coniferarum,
Xyela, comporte sept espèces en France.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes grignotant Poacées, Cyperacées ou Juncacées


Principalement des Tenthredinidae des sous-familles Nematinae, Selandriinae, Tenthredininae...


Poacées (graminées)
  • Certaines Nematinae du genre Euura (Pachynematus) :
    • Euura (Pachynematus) clitellata
    • Euura (Pachynematus) fallax
    • Euura (Pachynematus) obducta
  • la Selandriinae Selandria melanosterna
  • certaines Selandriinae du genre Dolerus (Poodolerus) :
    • Dolerus (Poodolerus) aeneus
    • Dolerus (Poodolerus) anthracinus
    • Dolerus (Poodolerus) gonager
    • Dolerus (Poodolerus) haematodes
    • Dolerus (Poodolerus) liogaster
    • Dolerus (Poodolerus) niger
    • Dolerus (Poodolerus) nigratus
    • Dolerus (Poodolerus) nitens
    • Dolerus (Poodolerus) picipes
    • Dolerus (Poodolerus) puncticollis
    • Dolerus (Poodolerus) varispinus
Image
Réf. : 81273
  • toutes les Tenthredininae du genre Tenthredopsis
Image
Réf. : 141261



Cyperacées (carex et scirpes)
  • Certaines Nematinae du genre Euura (Pachynematus) :
    • Euura (Pachynematus) clitellata
    • Euura (Pachynematus) obducta
    • Euura (Pachynematus) vaga
  • la Selandriinae Selandria melanosterna
  • certaines Selandriinae du genre Dolerus
    • Dolerus (Achaetoprion) schulthessi
    • Dolerus (Poodolerus) haematodes
    • Dolerus (Poodolerus) megapterus
  • la Tenthredininae Tenthredopsis nassata

Juncacées (joncs)
  • la Nematinae Euura (Pachynematus) clitellata
  • la Selandriinae Selandria melanosterna
  • certaines Selandriinae du genre Dolerus
    • Dolerus (Achaetoprion) ferrugatus
    • Dolerus (Achaetoprion) madidus
    • Dolerus (Achaetoprion) pachycerus
    • Dolerus (Achaetoprion) triplicatus
    • Dolerus (Achaetoprion) uliginosus
Image
Réf. : 45285
  • la Tenthredininae Tenthredopsis nassata

----------------------------------------

Seulement sur Poacées
  • Euura (Pachynematus) fallax
  • les Dolerus (Poodolerus) sp.
  • toutes les Tenthredopsis sauf Tenthredopsis nassata qui se trouve aussi sur Juncacées et Cyperacées

Seulement sur Cyperacées
  • Euura (Pachynematus) vaga
  • Dolerus (Achaetoprion) schulthessi
  • Dolerus (Poodolerus) megapterus

Seulement sur Juncacées
  • les Dolerus (Achaetoprion) sp.

Sur Poacées et Cyperacées
  • Euura (Pachynematus) obducta
  • Dolerus (Poodolerus) haematodes

Sur Poacées, Cyperacées et Juncacées
  • Euura (Pachynematus) clitellata
  • Selandria melanosterna
  • Tenthredopsis nassata
-
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes inféodées aux Iris

Les larves de Rhadinoceraea micans (Tenthredinidae Blennocampinae) dévorent feuilles et boutons floraux de diverses espèces d'iris. Il est possible que R. reitteri soit également présente (non répertoriée en France, elle est connue d'Allemagne et d'Italie).

“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes inféodées au genre Viola

Les larves de Tenthredinidae Allantinae du genre Ametastegia seraient les seules à consommer diverses Viola mais elles ne sont pas exclusives de cette plante.

Image
Réf. : 181948
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes inféodées au millepertuis

Les larves des Tenthredinidae Tenthredininae Tenthredo zona, Zonuledo zonula et Zonuledo amoena sont strictement inféodés à H. perforatum :


Image
Tenthredo zona avec la ligne de points noirs centrale qui va presque jusqu'au bout de l'abdomen - Réf. : 184684

Image
Zonuledo zonula avec la ligne de points noirs centrale qui ne va pas jusqu'au bout de l'abdomen - Réf. : 155241

Image
Zonuledo amoena - Réf. : 150508

Pachyprotasis rapae et Tenthredo balteata sont généralistes et leurs larves peuvent se trouver sur divers Hypericum.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa
Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Les larves de symphytes et leurs hôtes

Message par lauzette »

Larves de symphytes formant des galles

Blennocampa phyllocolpa enroule les feuilles de rosier


Les larves de Tenthredinidae Nematinae du genre Euura forment des galles.

Plante
  • Certaines Nematinae du genre Euura (sous-genre) :
    • Espèce
    • Espèce
  • la sous-famille espèce


Blasticotoma filiceti, seule espèce européenne de la famille des Blasticotomidae, vit dans les tiges des fougères dans une petite chambre, ou galle, dont elle induit la formation pour sa protection. Elle se nourrit des nutriments contenus dans les fluides du phloème et peut produire de la mousse sur le côté externe de la galle. Les larves ont une véritable trophobiose avec les fourmis : les fourmis du genre Myrmica reçoivent des fluides à travers quelques trous reliés à la galle. C'est la seule occurrence connue de ce phénomène chez les Hyménoptères.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Retourner vers « Symphytes »