Débuter une collection de référence...

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateur : Vinz

basc
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 14 août 2006, 13:20
Localisation : Haute Corse
Contact :

Débuter une collection de référence...

Message par basc » jeudi 5 juin 2008, 21:34

Bonsoir à tous,

l'objet de ce sujet est simple : essayer de jeter en quelques lignes (en espérant ne pas être trop optimiste!), les principaux éléments pour débuter une collection de référence. J'espère mettre à contribution- encore une fois!- les connaissances de nos spécialistes afin qu'ils nous dévoilent les points à ne pas oublier, les astuces à retenir... tout ceci, bien sûr, adaptés à une collection d'Hétéroptères.
Je sais que dans la section 'trucs et astuces de l'entomologie' il y a pas mal de chose sur le sujet, mais il me semble que souvent les techniques s'appliquent aux coléos, lépido et hyméo. D'autre part ce n'est pas évident de s'y retrouver lorsque on part du point 0 !

Cette idée est simplement naît de la rencontre avec deux personnages du forum forts sympathiques qui m'ont donné envie de pousser plus loin mes pérégrinations avec le monde des punaises.

Je vais commencer par ce que j'ai pu apprendre et pu lire sur le forum :

Technique de chasse :
-Un filet fauchoir (épuisette avec une armature renforcée et une toile en guise de filet) : pour la prospection dans les herbes hautes (et basses !). Rien de mieux pour passer pour des barjots dans les près… :lol:
-Un parapluie japonais (toile blanche tendue si je me trompe pas) + bâton : pour battre les branches des arbres.
-Un tamis pour la prospection des zones sableuses (éviter les coins nudistes…) :oops:
-Un gant pour les terres meubles : on frotte le sol pour induire les déplacements de nos punaises chéries et ainsi les repérer…
-certainement d’autres choses qui pourront être rajoutées avec une édition !

Pour prélever les insectes :
-Des tubes
-De l’acétate d’éthyle (permet de conserver les insectes souples pendant longtemps afin de pouvoir les étaler plus tard)

Pour les préparer :
-Quels supports ?
-Quelles aiguilles (grosses bêtes) ?
-Quelles colles (petites bêtes) ?

Pour les ranger :
-Quelles boîtes, quels formats ?
-Autres….

Pour les conserver :
-Que faut-il savoir des possibles aléas du temps ?...
-Existe t’il des solutions pour y remédier…

En bref beaucoup d’inconnues pour commencer, qui pourront être dévoilées petit à petit, rien ne presse!

Je pense que tous les gens qui interviennent dans cette section forment un groupe qui commence à avoir une certaine unité, ce dernier possède de nombreux photographes réguliers qui courent après la punaise et a la chance d’avoir des spécialistes qui partagent leurs connaissances. Je pense que les amateurs font des observations qui apportent des données intéressantes aux spécialistes, tandis que ces derniers dispensent un savoir qui n’existe dans aucun bouquin de vulgarisation… peut être que ce post permettra de faire encore évoluer le groupe… en formant les personnes désireuses d’aller un peu plus loin dans le monde des punaises, nos spécialistes pourront certainement recueillir plus de données et susciter des vocations… .

Voilà, j’attends vos avis, vos lumières, j’espère aussi des photos, c’est toujours très pédagogiques les images !

Merci !

avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon » lundi 9 juin 2008, 18:06

Pour une bonne collection de référence, ne pas oublier de noter avec le plus de précision possible (j'insiste là-dessus) les lieu (aide du GPS pourquoi pas?), date (matin, après-midi), couvert végétal/ou plante-hôte. Enfin, bref, tout ce qui peut aider à une meilleure connaissance de la bête dans son milieu.
Et écrire ces info avec l'échantillon.
Un carnet de chasse c'est bien aussi, mais ça peut s'égarer !!!
On y reviendra plus tard.
A+
Avignon
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris

Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

Message par ouran » samedi 14 juin 2008, 20:16

Ce qui est marrant avec le filet fauchoir, c'est qu'on faut faucher l'herbe dans tous les sens et s'entendre demander quand même : vous chassez les papillons ?? :lol: (le parapluie japonais est quant à lui un cerf-volant)

Des fois j'ai bien envie de les tuer de suite, ces satanées punaises, mais je ne m'y resout pas (sauf par négligence :oops: ). Par exemple, quand on les identifie vivantes, il arrive qu'elles piquent, et ça fait bien mal ! comme un moustique ou à peine plus, pas de quoi fouetter un chat, mais comme c'est aussi le seul moment où elles ne courent pas dant tous les sens, il faut bien les laisser faire !

ça ne fait pas avancer le schmilblick des collectionneurs (sauf peut-être de photos) mais relance le sujet !

:-P
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon » mardi 17 juin 2008, 14:26

Piquer, piquer ....
faut rien exagérer !!!! :0022:
depuis "énes" années que je collecte des punaises, je ne me suis fait piquer que très rarement (1 fois par un Aphelocheirus et 2-3 fois par des Peirates) .... faut porter des gants en cotte de maille alors :0009:
A+
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris

Avatar du membre
ouran
Modératrice
Enregistré le : lundi 29 octobre 2007, 12:19
Localisation : Liesle (25)

Message par ouran » mardi 17 juin 2008, 16:48

:evil: si, ça pique, et ça fait réellement mal ! (dans la pulpe de mes ptis doigts sensibles). La première fois c'était un Stenodema... c'est une espèce tellement fine et petite que je n'aurait jamais cru que ce que je ressentais était dû à une piqûre de la bête... et en regardant à la loupe, si si ! et depuis, trois autres Miridae m'ont piquée quand je les manipulais, à leur décharge je dirais que je l'avais bien cherché, car la clé des Miridae est parfois un long chemin de croix :twisted:


:!:
Modifié en dernier par ouran le jeudi 19 juin 2008, 20:08, modifié 1 fois.
MM

Même les punaises ? Surtout les punaises !

avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon » mercredi 18 juin 2008, 8:49

Ah ...ces Miridae !!
Je savais qu'ils étaient dangereux, c'est pourquoi je ne les étudie pas.
Bon pour en revenir à la collection de référence.
Quels support demandait Basc??
C'est affaire de goût personnel.
Y'en a qui colle tout et d'autres qui piquent tout.
Tout dépend de ce qu'on veut faire de l'insecte ultérieurement et, en fait, beaucoup dépend aussi de l'insecte lui-même.
Personnellement je colle beaucoup sur paillette, sauf les gros Leptoglossus, Coreus (quoique ..).
Le collage sur paillette protège les extrémités des pattes, les antennes ... de la cassure, mais le piquage permet de voir le dessous sans avoir à décoller la bestiole (ce qui prend 1 peu de temps).
L'essentiel c'est que les genitalia soient collés avec la bête ou collés sur 1 petite paillette qui sera piquée avec l'insecte.
Il faut bien sûr une colle soluble à l'eau (colle Scotch et autres à proscrire!!!).
Même dilemne pour la grosseur des aiguilles. Eviter quand même les trop petits n° (000-1) et les trop gros (> 5). le n° 3 me paraît adapté à une majorité de situations.
Après cela le rangement en boîte est aussi affaire personnelle.
Le plus classique, c'est les cartons type "Museum" mais, faut bien reconnaître que c'est pas donné.
On trouve aussi des cartons "simplifiés" sans fon ligné, sans maroquin, sans filets verts qui, personnellement me satidfont et d'autant mieux que le couvercle s'enlève complètement. On évite le jeu de "bascule" qui se produit inévitablement lorsqu'on ouvre un carton classique dont le couvercle est solidaire du fond.
La taille des carons est fonction de la place dont on dispose. le format classqiue 36x29 ou le 1/2 format sont les plus pratiques. Pour les espèces vraiment volumineuses (mais cela concerne surtout les gros Coléo) il existe des cartons double format et de hauteur supérieure (7 cm au lieu de 5).
Ah, petit conseil aussi. Essayer de préparer ses bêtes le mieux possible. Etaler les pattes sur le côté, les antérieures (et les antennes) vers l'avant, les médianes et postérieures vers l'arrière. Je sais que c'est pas toujours évident, surtout pour les petites espèces fragiles (Miridae ...) mais, vraiment, on est content -ultérieurement- d'avoir passé un peu de temps à étaler correctement.
Débarrasser aussi ses bêtes de tout ce qui peut gêner l'observation (terre, poils, écailles de papillon ...).
Bon, je ne voudrais pas monopoliser l'écriture, mais faut parler aussi de la collection en alcool.
A réserver pour les larves et les spécimens qu'on veut étudier in toto plus tard. Des tubes et flacons de divers diamètre et contenance avec de l'alcool à 70° (et 2-3 gouttes de glycérine). Veiller à ce que le niveau ne baisse pas dans les tubes.
A+
Avignon
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris

basc
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 14 août 2006, 13:20
Localisation : Haute Corse
Contact :

Message par basc » vendredi 20 juin 2008, 20:39

Merci pour ces précieuses informations.

Pour le support, on m'a effectivement conseillé la colle, qui convient mieux aux insectes de petites tailles et préserve mieux pattes et antennes.
Mais quelle colle? J'ai visité quelques sites de fournitures entomo et je n'ai pas trouvé de colle... Peut on les trouver dans le commerce (boutique de bricolage)?

Il est bien de coller les génitalias aussi?.... hum, hum, je crois qu'un court de comment retirer les génitalias s'impose sir d'artagnan!!! :) :oops:

Si une âme charitable veut bien nous montrer un petit bout de collection, ce serait top!

Outre l'acétate d'éthyle, la congélation est elle appropriée aux punaises (petites et grandes?).

J'arrête avec mes questions :oops:

Merci pour vos lumières :idea:

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Message par pierred » samedi 21 juin 2008, 6:08

Bonjour,

Bien que je ne collectionne pas, j'ai suivi des fils de discussion sur le collage dans le forum Trucs et astuces. Cherche avec colle comme mot-clef.
Pierre D.

Avatar du membre
jeanphi_maurel
Animateur
Enregistré le : mardi 14 septembre 2004, 13:11
Localisation : Ramonville (31)

Message par jeanphi_maurel » samedi 21 juin 2008, 18:04

basc a écrit : Outre l'acétate d'éthyle, la congélation est elle appropriée aux punaises (petites et grandes?).

Merci pour vos lumières :idea:
Oui, j'utilise le congélateur, d'ailleurs ma femme ronchone un peu ...

Je colle sur des paillettes transparente que je découpe dans du transparent pour rétroprojecteur.

Jean-Philippe

basc
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 14 août 2006, 13:20
Localisation : Haute Corse
Contact :

Message par basc » lundi 23 juin 2008, 9:10

MERCI :D

Effectivement, pas mal de posts dans le 'trucs et astuces' parlent de colles, voici 'un bon résumé (qui traite décollage à la base) des différentes techniques.

Deux techniques semblent sortir du lot :
-la colle blanche (colle à bois)
-le vernis (à ongle) ---> Si vous voulez en savoir plus, c'est ici

Jean-phi, t'utilises la congélation pour occire tes bêtes où un autre produit au préalable?

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Hétéroptères »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : insektor