Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Carpocoris mediterraneus atlanticus] Carpocoris purpureipennis

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : guillaume, lauzette, Fraf

Avatar du membre
Edessa
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 4 février 2006, 16:48
Localisation : Paris

Message par Edessa »

Excellente idée :lol: , car effectivement Carpocoris mediterraneus atlanticus se trouve sur une frange côtière très étroite sur le littoral atlantique, en Bretagne et à l'ouest du Cotentin.

Carpocoris fuscispinus pourrait-il se reproduire sous ce climat? Si oui, cela irait dans le sens de la synonymie entre ces 2 espèces comme l'ont publié Ribes et al. récemment, si non, cela irait dans le sens de 2 espèces écologiquement distinctes. Je suis plus favorable à la 2è hypothèse. :wink:

Le problème c'est que l'on ne connait pas le facteur déterminant la répartition de C. mediterraneus atlanticus: la douceur du climat plus stable que dans les terres (hivers doux, étés frais), la salinité, l'humidité, la présence de plantes hôtes favorables, une combinaison de plusieurs facteurs...? L'expérience à réaliser est donc difficile à définir... :?
Le marin saoul monte en cirrhose au mât avec en son dos: liquorice, bacs à rhum.
Il lance son filet, ça mord et la carpe au corps, hisse à bord le spécimen. Ivre, un accroc au sternum il délire, voit des créatures de rêves et bafouille: l'est-y psa Casta?

Balises :
avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon »

Cela me rappelle une étude sur la répartition en France de Ancyrosoma leucogrammes par R. Lupoli.
Connais-tu ce travail, Edessa?? Sinon je peux t'en faire des photocopies :lol:
A+
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris
Avatar du membre
Edessa
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 4 février 2006, 16:48
Localisation : Paris

Message par Edessa »

Effectivement, ces histoires de répartition méditerranéo-atlantique sont anciennes et ont été traitées dans cet excellent travail qui a du vraiment te marquer car tu le citais également dans un autre post! :lol:

Ancyrosoma leucogrammes a une distribution qui semble être liée à une durée d'ensoleillement annuelle supérieure à 2000 heures avec des observations jusqu'à Niort à l'intérieur des terres.

Chez Carpocoris mediterraneus atlanticus cela semble différent puisque sa distribution est limitée à une frange étroite du littoral atlantique incluant le littoral sud breton et ouest Manche que l'on ne retrouve pas chez Ancyrosoma.

Cette distribution est donc indépendante de l'ensoleillement annuel, et d'autres facteurs devront être cherchés pour l'expliquer.
Le marin saoul monte en cirrhose au mât avec en son dos: liquorice, bacs à rhum.
Il lance son filet, ça mord et la carpe au corps, hisse à bord le spécimen. Ivre, un accroc au sternum il délire, voit des créatures de rêves et bafouille: l'est-y psa Casta?
Avatar du membre
Paris
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 18 juillet 2006, 0:16
Localisation : N-Italie

Message par Paris »

Edessa a écrit :... la douceur du climat plus stable que dans les terres (hivers doux, étés frais), la salinité, l'humidité, la présence de plantes hôtes favorables, une combinaison de plusieurs facteurs...? L'expérience à réaliser est donc difficile à définir... :?
:idea: ... la salinité... :roll: et ... la microsculpture du corp...
"Edessa tiene razon!"
Paride Dioli - Sondrio (Italie)
Avatar du membre
FD.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2005, 11:10
Localisation : Marseille (13)

Message par FD. »

Edessa a écrit :Chez Carpocoris mediterraneus atlanticus cela semble différent puisque sa distribution est limitée à une frange étroite du littoral atlantique incluant le littoral sud breton et ouest Manche que l'on ne retrouve pas chez Ancyrosoma.

Cette distribution est donc indépendante de l'ensoleillement annuel, et d'autres facteurs devront être cherchés pour l'expliquer.

Si, si !
Carpocoris mediterraneus est bien présent à l'intérieur des terres jusqu'à Nantes et Cholet (et donc autour de Niort également) au moins vers le Nord ; il n'y a que plus au Nord que l'espèce devient cantonné exclusivement au littoral (sur une portion assez large dans le Morbihan et qui devient de plus en plus étroite dans le Finistère, les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine, la Manche et le Calvados...

La durée d'ensoleillement ou le total des degrés-jours cumulés pourrait être des facteurs d'explication.

Mais je n'en dis pas plus parce que je crois de source sûre que quelques auteurs préparent un remarquable travail sur l'identification et la biogéographie des Carpocoris de France...

FD.
Avatar du membre
jeanphi_maurel
Animateur
Enregistré le : mardi 14 septembre 2004, 13:11
Localisation : Ramonville (31)

Message par jeanphi_maurel »

Bonjour,

Carpocoris mediterraneus est bien présente à Toulouse qui est assez éloignée des mers. Est-ce qu'elle a une plante nourricière qui pourrait expliquer sa répartition ?

Jean-Philippe
avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon »

Tout à fait d'accord avec toi, FD.
Il y a d'autres groupes que les Hétéroptères (mais je ne me souviens pas lesquels) où l'ensoleillement et la douceur du climat atlantique explique la présence d'espèces méridionales.
Nous attendons, bien sûr, avec impatience ce travail sur les Carpocoris.
A+
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris
Avatar du membre
Paris
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 18 juillet 2006, 0:16
Localisation : N-Italie

Message par Paris »

avignon a écrit :Tout à fait d'accord avec toi, FD.
Il y a d'autres groupes que les Hétéroptères (mais je ne me souviens pas lesquels) où l'ensoleillement et la douceur du climat atlantique explique la présence d'espèces méridionales.
Nous attendons, bien sûr, avec impatience ce travail sur les Carpocoris.
A+
Je pense que pour beaucoup d'ans, lorsque nous vivrons encore, on continuerai à discuter sur Carpocoris et Rhynocoris et même Coriomeris 8-O parce que est en train d'être subordonné à une revision d'un jeune italien...
Paride Dioli - Sondrio (Italie)
avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon »

Ah, AH !!!
Tu nous mets l'eau à la bouche, cher Paris.
Des révisions de genres !! Quelle bonne nouvelles
Tu nous tiens au courant de l'avancée de ces travaux.
A+
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris

Retourner vers « Hétéroptères »