Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Carpocoris sp.] Carpo purpureipennis les couleurs [!!56k!! 1Mo]

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : guillaume, lauzette, Fraf

Avatar du membre
pierrot47
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 25 juillet 2006, 22:56
Localisation : Ste colombe en Bruilhois (47)

Message par pierrot47 »

bonsoir corrine

J'ai retouvé le fil que j'avais ouvert sur cette bestiole il y a un an : le voila
[Lien brisé]

bonner soirée
pierre

Balises :
Avatar du membre
FD.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2005, 11:10
Localisation : Marseille (13)

Message par FD. »

Et oui, pas toujours évident les Carpo sur photos !

En tout cas, pour répondre à une remarque un peu plus haute, on ne peut pas se baser sur la distribution ; c'est à partir d'une bête qu'on dresse sa carte et non l'inverse ! Après, quand on connaît bien la biogéo d'une bête, ça aide mais ça ne remplace jamais l'examen des caractères discriminants...

J'avoue que, comme dans l'ancien post, les deux premiers Carpocoris sont bizarres et comme l'avait dit Paris, il faudrait regarder les paramères pour être sûr.

FD.
avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon »

T'as raison FD ils sont "bizarres".
A mes (pôvres vieux) yeux le dernier n'est pas clair, celui de droite du couple non plus.
Quant à l'antépénultième (photo avant le couple) il me semble que le côté droit du scutellum a une encoche, mais pas le gauche.
On connaît de nombreux cas d'accouplement (ou tentative) interspécifique et A. Matocq il y a quelques années a montré une tentative intergénérique chez des Lygaeidae (L'entomologiste, 1990, 46 : 299-300).
Contrairement à notre collègue Paris, les paramères chez les Carpo : pas évident, évident !!
Qu'en penses-tu?
En tout cas, ces photos nous permettent de constater la grande variabilité qui existe chez nos punaises.
A+
Avignon
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris
Avatar du membre
pierrot47
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 25 juillet 2006, 22:56
Localisation : Ste colombe en Bruilhois (47)

Message par pierrot47 »

bonjour avignon

Je ne suis pas spécialiste des punaises mais simplement admiratif devant leur beauté et leur diversité.
je ne rentre donc pas dans le débat des identifications. je
pense intuitivement depuis pas mal de temps que la différence entre pudicus et purpereipennis est très faible et que des croisements entre les 2 sont possibles (qui sait il s'agit finalement de 2 sous espèces ?).

Pour avoir lu un peu sur ce sujet, il s'avère que les hybridations intersécifiques sont plus courantes qu'on ne le pense !
De surcroît, ces croisements interspécifiques ne donnent pas toujours des descendants stériles
On en reste toujours bien qu'on s'en défende à la vision linnéenne des espèces (des essences ou des bêtes "types")
Je voulais simplement savoir si des tentatives de croisement en élevage avaient été essayées pour ces 2 Carpo?

pierre
avignon
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 5 janvier 2007, 10:35

Message par avignon »

Slt pierrot,
j'ai bien compris (et les autres visiteurs du forum aussi, j'espère) que ton propos était de montrer la variabilité très grande chez les Hétéroptères.
Cela m'a frappé encore plus en observant un peu les Reduviidae, mais, j'avoue que chez les Carpo, c'est pas mal.
Personnellement, je ne pense pas qu'il s'agisse de 2 sous-espèces. Même si je critique un peu Tamanini parfois, ses travaux en la matière sont excellents. Toutefois, une recherche en ce sens (sous-espèces) est tout à fait faisable et, je dirais même, souhaitable.
L'idée d'espèce linnéenne est un point de départ. Tu as raison de dire que, parfois, des croisements interspécifiques donnent des individus propres à la reproduction. C'est pour cela que j'ai entendu (je ne sais pas si cette idée a toujours cours) que pour que deux individus soient considérés comme appartenant à 2 espèces différentes il fallait que leurs "petits-enfants" (génération F2) soient stériles entre eux.
Pour ma part, je considère l'espèce comme un ensemble complexe de caractères : morphologiques, mécaniques, chimiques, éthologiques etc.
Mais ces barrières peuvent être levées artificiellement (voir le bouquin de Leplat et Camard sur les hybridations chez les Carabes) comme chacun sait.
Demeure la question centrale et cruciale "qu'est-ce qu'une espèce?" que je ne poserai pas car sinon le forum va être submergé. La seule chose que tes photos et celle de Vinz antérieurement c'est que une espèce c'est variable. Et c'est déjà pas si mal. Et c'est même très bien puisqu'on en discute.
A+
Avignon
de la musique avant toute chose
et pour cela préfère l'imper
dit le velia au gerris

Retourner vers « Hétéroptères »