[Sehirus sp.] Sehirus

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateur : Vinz

mite_picarde
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 25 août 2014, 8:27
Localisation : Somme

[Sehirus sp.] Sehirus

Message par mite_picarde » jeudi 30 novembre 2017, 21:41

Bonsoir,

Elles étaient plusieurs sur Lycopsis arvensis en bordure de chemin :

Image
Simon Barbier : France : Noroy-sur-Ourcq : 02600 : 11/06/2016
Altitude : 100 m - Taille : non mesurée
Réf. : 196629

Je suis arrivé au genre Sehirus sans trop de soucis.

Ne connaissant pas les critères à l'époque puisque je n'avais encore jamais rencontré ce genre, je n'ai pas mesuré la bête mais ça me semble être une punaise de belle taille déjà.
Je vois qu'il y a un critère par rapport à la longueur du rostre, avec la vue de profil, je n'ai pas l'impression qu'il atteint les hanches intermédiaires ou vraiment le début, ce qui nous amènerait plutôt à S. luctosus.
Par contre, la plante hôte me semble plus propice à S. morio, non ?

Merci d'avance pour vos avis!

Askel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 21:35
Localisation : Ouest

Sehirus

Message par Askel » mercredi 6 décembre 2017, 13:07

Bonjour,

Ce n'est quand même pas évident les Sehirus, et je ne trancherai pas qu'avec cette vue du rostre décollé du thorax (et les autres ne se mouillent pas trop non plus a priori ! :roll: ).
Je ne me servirai pas du critère des "plantes-hôtes" pour deux bestioles se nourrissant de Boraginaceae. Et il y a encore beaucoup de choses à faire sur ce sujet, même pour les Pentatomoidea ! :wink:

ça ne fait pas avancer le schmilblick, désolé !
"Inch Jalla (dumosa) !" (Edessa, 2012)

Avatar du membre
Edessa
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 4 février 2006, 16:48

Sehirus

Message par Edessa » samedi 9 décembre 2017, 12:42

Oui, d'accord avec vous deux.

Si on recolle le rostre au thorax, il "semble" que son extrémité ne dépasse pas les hanches intermédiaires = Sehirus luctuosus

Reflet bronzé sur les cories, mouais on dirait que si, mais bon... = S. luctuosus

Biotope : vallée de l'Ourcq, frais et humide le long d'un cours d'eau, un peu léger, mais bon... = S. luctuosus

Distribution : pas connu de l'Aisne, mais des observations très proches des 2 espèces = pas concluant

Plante-hôte = il y a encore beaucoup à faire, on ne connait pas tout, donc non concluant.

La taille = c'est ce qui permettrait de conclure. Peut-être qu'en revenant à l'image brute et si tu connais le rapport de grossissement, tu pourrais estimer la taille : si c'est plutôt 5-7 mm = S. luctuosus, si c'est plutôt 8,5-11,5 mm = S. morio.

Donc on en reste à Sehirus sp. sauf si tu as les moyens de déterminer la taille.
Le marin saoul monte en cyrrhose au mât avec dans son dos : liquorice, bacs à rhum, pour que sa voile prenne le vent au co-ris avant qu'il ne tarissât

mite_picarde
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 25 août 2014, 8:27
Localisation : Somme

Sehirus

Message par mite_picarde » samedi 9 décembre 2017, 13:32

Merci à tous les deux pour vos remarques.

Je vais voir ce que je peux faire pour la taille.
Concernant le milieu, on était juste à coté d'un coteau calcaire rempli d'orchidées, je n'en avais jamais vu autant!
Le sol était un mélange de terre / sable et plutôt bien exposé au soleil, nous étions en hauteur par rapport au cours d'eau.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Hétéroptères »