Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Anthocoris sp.] punaise prédatrice

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : lauzette, guillaume

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

[Anthocoris sp.] punaise prédatrice

Message par Mariflorélien » dimanche 18 mars 2007, 9:15

Bonjour, :)

Voici ce que j'ai trouvé en compagnie d'une colonie de pucerons verts du rosier ((Macrosiphum rosae). Elle est abimée à cause des manipulations !


(Veuillez m'excuser pour le flou !)
Image
Clément Marc : France : 16 3 2007 : Nice : 06000
altitude : 40m - taille : 3mm
ref:17158

Le genre Anthocoris pourrait-il convenir ?

Merci pour vos réponses
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Balises :

Avatar du membre
plisthenes
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 13 septembre 2004, 21:24
Localisation : France
Contact :

Message par plisthenes » dimanche 18 mars 2007, 19:27

Oui, on peut même risquer Anthocoris nemoralis (Fabricius), mais sans certitude.
:)

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

Message par Mariflorélien » dimanche 18 mars 2007, 20:30

Merci plisthenes, :)


( extrait de l'ouvrage: Les auxiliaires, ennemis naturels des ravageurs des cultures de l'A.C.T.A. )
"Les Anthocorides présentent 2 à 3 générations annuelles. L'hibernation a lieu à l'état adulte dans les cultures ou dans leur environnement immédiat. Les adultes et les larves sont des prédateurs efficaces. Les punaises Anthocorides sucent le contenu de leurs proies à l'aide de leur rostre.Durant son développement (20 jours environ), une larve d'Anthocoride peut consommer de 300 à 600 acariens ou de 100 à 200 pucerons ! En outre, les Anthocorides du genre Anthocoris sont des prédateurs très actifs sur les Psylles du poirier.
La grande diversité d'alimentation de ces punaises en favorise la multiplication sur les cultures où différents ravageurs peuvent coexister.
Elles peuvent passer inaperçues du fait de leur grande mobilité et de leur tendance à se cacher."



Les pucerons sur nos rosiers vont avoir la vie dure, d'autant plus que des larves et des œufs de syrphe sont aussi présents ainsi que l'Aphidius sp ! :D
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Hétéroptères »