Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Spilostethus sp.] pour identification

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : lauzette, guillaume

Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Fraf » samedi 12 août 2017, 10:19

Salut !

Je suis sur Antibes en ce moment ; je rentre en Septembre au Lycée à Nice, je pense que ce sera le plus simple à ce moment-là... Les punaises seront encore là, et je n'aurai pas ma fille avec moi, ce sera plus simple.

S. furculus est désormais bien établi avec certitude sur Nice, quoique, pour une raison étrange, j'ai un trou dans la distribution autour de Nice-Ouest / Saint-Laurent du Var.
Au niveau de l'écologie, il est intéressant de prendre un maximum de clichés, sur les différentes plantes-support, afin d'établir les plantes-hôtes.
Je ne me suis, pour l'instant, intéressé qu'aux plantes spontanées (à défaut de sauvages...), dans les lieux non cultivés. La Morelle noire est la seule plante-hôte avérée pour la France, parmi les espèces spontanées. Le Séneçon sud-africain constitue une plante refuge (nombreuses populations, pas de comportement alimentaire ou reproducteur observé) ; j'ai examiné la Morelle rouge et la Douce-amère sans y trouver de bestioles. La Tomate, au moins pour les lieux sauvages, n'est en ce qui me concerne jamais attaquées, du moins dans les lieux infestés chaque fois que la Morelle noire est présente.

Pour les espèces cultivées, elle semble apprécier la Tomate, et peut-être même y faire quelques dégâts : cela fait partie des choses qu'il faut que j'étudie (car il y a un enjeu économique à la clef...) : il faut que je détermine les effets de la présence ou de l'absence de Morelle, afin de déterminer si un compagnonnage est possible et intéressant.
Pour les espèces horticoles, la plupart des Lygaeinae sont connus pour apprécier les Asclepiadaceae, mais celles-ci ne font pas partie des plantes-hôtes de furculus dans la nature ; en jardin, tout comportement alimentaire (piqûre, trace de piqûre...), ou reproducteur, sur Asclepia est intéressante.

Balises :

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Mariflorélien » samedi 12 août 2017, 15:57

Fraf a écrit:
...il faut que je détermine les effets de la présence ou de l'absence de Morelle, afin de déterminer si un compagnonnage est possible et intéressant.
Pour les espèces horticoles, la plupart des Lygaeinae sont connus pour apprécier les Asclepiadaceae, mais celles-ci ne font pas partie des plantes-hôtes de furculus dans la nature ; en jardin, tout comportement alimentaire (piqûre, trace de piqûre...), ou reproducteur, sur Asclepia est intéressante.
Je dois donc signaler que la morelle noire (solanum nigrum) est bien présente en tant qu'adventice dans nos massifs fleuris aux pieds des Asclépia bicolor, ce qui n’empêche pas du tout les différents Spilostethus, dont le furcula, de préférer Asclépia bicolor! Je viens d' ouvrir un sujet à ce propos.

(Edit du 17.08.: après vérification, ce ne sont pas des morelles noires (Solanum nigrum), donc il n'est pas surprenant que les spilostethus aillent sur Asclépia bicolor)
Modifié en dernier par Mariflorélien le jeudi 17 août 2017, 16:45, modifié 1 fois.
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Mariflorélien » mercredi 16 août 2017, 18:45

Suite au doute pour l'espèce par rapport à la date de prise de vue (2006) , j'ai recherché aujourd'hui une larve ressemblant à la photo de ce sujet. J'en ai trouvé une, je la présente dans cet autre sujet. J'attends confirmation des spécialistes afin de savoir si cette nouvelle larve pourrait être un furcula et si c'est ok, je me lance dans l'élevage jusqu'au stade adulte pour savoir.
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Fraf » mercredi 16 août 2017, 20:55

Asclepia bicolor est normalement absent de la flore européenne ; c'est la plante de prédilection pour bon nombre de Lygaeinae, donc cela ne m'étonne pas tellement...

Je parlais surtout par rapport à la Tomate (beaucoup plus répandue dans nos cultures, et depuis peu dans nos natures...) ; j'ai pu observer des photos montrant de sérieux dommages, pouvant raisonnablement être attribués à furculus ; pour autant, et bien que je le suive depuis plus d'un an maintenant, je n'ai jamais pu observer aucun comportement alimentaire sur Tomate, du moins lorsque la Morelle était à proximité...

cannelle57, qui en a fait la première observation dans le 06, les a fréquemment trouvés sur ces Tomates, mais sans constater non plus aucun dégât. Elle a des Morelles noires également.

Ce qui m'intéresserait, c'est de voir en photo un comportement alimentaire (piqûre...) sur Asclepia, afin de vérifier que la plante sert bien de plante-hôte, et pas uniquement de "refuge"...

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Mariflorélien » mercredi 16 août 2017, 21:18

Ce matin j'ai un peu observé les Spilostethus adultes sur Asclépias. Ils semblaient s'intéresser à la fleur. Par contre, pas de dégâts sur celles-ci.
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Fraf » jeudi 17 août 2017, 15:02

Ils pompent le nectar. Dans ce cas, pas de dégâts.
J'ai observé ce comportement chez S. saxatilis, S. pandurus, Tropidothorax, et peut-être Lygaeus. Vivas dit l'avoir observé chez S. furculus...

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Mariflorélien » jeudi 17 août 2017, 17:01

Fraf a écrit:
Ce qui m'intéresserait, c'est de voir en photo un comportement alimentaire (piqûre...) sur Asclepia, afin de vérifier que la plante sert bien de plante-hôte, et pas uniquement de "refuge"...
Dans l'élevage de la larve de Spilostethus mené en ce moment, j'utilise seulement des Asclepia bicolor comme nourriture puisque je ne dispose pas de Morelles noires (Solanum nigrum) contrairement à ce que je croyais. Donc si la bête reste vivante et se développe jusqu'au stade adulte, il est raisonnable de penser que l'Asclepia l'aura nourri.
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Fraf » jeudi 17 août 2017, 17:10

On attend de voir ça, alors... :bienvu:

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

[Spilostethus sp.] pour identification

Message par Mariflorélien » mercredi 23 août 2017, 16:41

Alors voilà ce que cela donne: voir ici
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Hétéroptères »