Nouveaux arrivants : Suivez ces recommandations si vous voulez que votre inscription soit validée
Cette note concerne aussi tous les membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Euroleon nostras] Pouvez vous me dire de quoi il s'agit?

Des Chrysopes aux superbes Ascalaphes en passant par les Fourmilions, Mantispes, Sialis et Raphidies ...

Animateur : Panorpa

ch0cola
Nouveau Membre
Enregistré le : samedi 14 avril 2007, 18:28

[Euroleon nostras] Pouvez vous me dire de quoi il s'agit?

Message par ch0cola » samedi 14 avril 2007, 23:02

Bonjour,
J'ai pris cette photo vers mi Août (le 09), cet été, en Ariège (au pied des Pyrénées, près de Pamiers), dans la maison de vacances de ma famille.

Je n'y connait rien ou presque en matière d'entomologie. Mais j'aime beaucoup observer les libellules et les demoiselles et je n'avais encore jamais vu d'insecte semblable là où je vais en vacances. Pourriez vous m'aider?

[Lien mort supprimé]

Balises :

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Message par pierred » dimanche 15 avril 2007, 6:14

Bonjour,

Je pense que c'est une fourmi-lion (Neuroptera, Myrmeleontidae). Il y en a plusieurs genres et familles dans la galerie.
Pierre D.

Avatar du membre
Jean-Michel FATON
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 25 novembre 2006, 16:18
Localisation : Drôme
Contact :

Message par Jean-Michel FATON » dimanche 15 avril 2007, 9:09

Très intéressant les fourmilions, le problème c'est qu'il existe pas à ma connaissance de bon bouquin un français qui permette de les identifier :cry:
La faune de la Drôme vous plait ? ... cliquez sur MP.

L’Animalcule Libellule, Bidule des Campanules, Copule dans la Canicule, au milieu des Fuligules. Son Ovule Tintinnabule, il ne lui manque pas une Virgule.

Avatar du membre
genievre
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 20 janvier 2007, 22:20

Message par genievre » dimanche 15 avril 2007, 11:47

Quel taille faisait-il?

Je croyais que c'était à la taille que l'on savait que ce n'est pas un odonate, vous pouvez m'expliquer?

ch0cola
Nouveau Membre
Enregistré le : samedi 14 avril 2007, 18:28

Message par ch0cola » dimanche 15 avril 2007, 11:55

Merci pour vos réponses, commee quoi j'étais complètement à côté de la plaque ^^'...

Pour répondre au sujet de la taille, je ne saurais fournir une réponse précise mais il mesurait environ 4cm.

Avatar du membre
Jean-Michel FATON
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 25 novembre 2006, 16:18
Localisation : Drôme
Contact :

Message par Jean-Michel FATON » dimanche 15 avril 2007, 14:52

Par exemple, la taille des antennes ; les libellules ont des antennes très petites qui sont invisiblent sur les photos ... :wink:
La faune de la Drôme vous plait ? ... cliquez sur MP.

L’Animalcule Libellule, Bidule des Campanules, Copule dans la Canicule, au milieu des Fuligules. Son Ovule Tintinnabule, il ne lui manque pas une Virgule.

Avatar du membre
genievre
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 20 janvier 2007, 22:20

Message par genievre » dimanche 15 avril 2007, 16:05

Ok merci bcp ! j'avais noté en effet les antennes "incongrues" :wink:

Pour être séparés ainsi dans deux familles différentes, odonats et fourmilions sont vraiment issus d'une évolution différente? Ils ne sont pas du tout cousins? Une ressemblance fortuite, en somme?

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Message par Patrick_B » dimanche 15 avril 2007, 19:57

C'est vrai que malgré la convergence d'aspect, ce sont des familles très séparées:
Les Odonates comme les Ephémères sont des insectes à ailes primitives: ces ailes n'ont pas de champ jugal et sont indépendantes les une des autres. Au repos, elles sont dressées verticalement ou à plat, mais ne se replient pas en arrière. Ces ailes sont mues par des muscles qui agissent directement dessus.

Les Fourmilions sont parmi les insectes évolués, au même niveau que les Coléoptères, Lépidoptères par exemple.
Chez les insectes évolués, les ailes antérieures et postérieures ne sont plus indépendantes. Les muscles du vol agissent sur les parois du thorax et non directement sur les ailes.
L'évolution a ici bouclé la boucle en ce qui concerne le champ jugal: Absent chez les Paléoptères (Ephémères , Odonates), il est très développé chez les Polynéoptères (Dictyopteroidea, Orthopteroidea, Dermapteroidea), diminue chez les paranéoptères (dont font partie les Hemipteroidea), pour être réduit à une nervure simple chez les Oligonéoptères dont font partie les les Fourmilions.

Par ailleurs, les Odonates sont Hétérométaboles, les Névroptères Holométaboles. je pense aussi que les Odonates ont des tubes de Malpighi nombreux, ce qui n'est pas les cas des fourmilions.

Avatar du membre
genievre
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 20 janvier 2007, 22:20

Message par genievre » dimanche 15 avril 2007, 22:01

Merci bcp Patrick.

Je comprends mieux a présent la séparations de ces familles qui semblent si proches !

Toutefois la définition précise de "champ jugal" m'échappe...

Jules
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 27 décembre 2004, 14:22

Pouvez vous me dire de quoi il s'agit

Message par Jules » dimanche 15 avril 2007, 22:54

A mon avis il s'agirait d'un Dendroleoninae en l'occurence Formicaleo tetragrammicus. Les mensurations auraient bien aidé pour le différencier d'Euroleon nostras qui est plus petit et plus nordique en France.
Jules

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Névroptères (sens large) »